Polygon s’associe à une émission Netflix à succès pour des NFT de sensibilisation à l’autisme

10 août 2022, 09:17 CEST
Mis à jour par Matias Calderon
10 août 2022, 13:50 CEST
EN BREF
  • Les producteurs de la série Netflix Extraordinary Attorney Woo se sont associés à Polygon pour créer une communauté NFT.
  • Le projet NFT prévu, intitulé "Extraordinary Whales Club", s'inspire de la série sur un avocat autiste inspiré par les baleines.
  • La société prévoit également de créer une organisation autonome décentralisée (DAO).
  • promo

Polygon, la sidechain Ethereum, s’associe aux producteurs d’une série à succès de Netflix pour sensibiliser le public aux troubles du spectre autistique (TSA).

Polygon va aider AIMC, une unité de la société de production de séries télévisées Astory, à créer une communauté de jetons non fongibles (NFT) en lien avec sa série Netflix Extraordinary Attorney Woo. Cette série fictive sud-coréenne, qui met en scène un avocat autiste s’inspirant d’une fixation sur les baleines, est devenue l’une des émissions non anglophones les plus regardées sur la plateforme de streaming.

Le projet de NFT, baptisé “Extraordinary Whales Club”, vise à mobiliser les fans de la série en sensibilisant le public aux troubles du spectre autistique (TSA). L’entreprise prévoit également de créer une organisation autonome décentralisée (DAO) qui collectera des fonds pour soutenir les associations caritatives de lutte contre les TSA.

La crypto et la Corée du Sud

Dernièrement, plusieurs autres développements liés aux crypto-monnaies ont eu lieu en Corée du Sud. En début de semaine, la plateforme Crypto.com a procédé à deux acquisitions dans le pays, ce qui lui permet d’opérer en tant que fournisseur de services d’actifs virtuels.

Crypto.com a ainsi acquis le fournisseur de services de paiement PnLink et le fournisseur de services d’actifs virtuels OK-BIT, ce qui lui a permis de s’enregistrer comme fournisseur de services d’actifs virtuels en vertu de la loi nationale sur les transactions financières électroniques.

La semaine dernière, la banque sud-coréenne BNK Busan Bank a pour sa part annoncé qu’un employé aurait détourné 1,48 milliard de wons (1,1 million de dollars) de fonds de clients pour les investir dans Bitcoin. Entre le 9 juin et le 25 juillet, l’employé travaillant dans l’équipe de change de la banque aurait ainsi détourné l’argent à plusieurs reprises, en déposant les fonds reçus de clients à l’étranger sur le compte personnel de son partenaire romantique. Les fonds détournés ont ensuite été utilisés pour investir dans le BTC et d’autres monnaies numériques.

De son côté, le gouvernement de Corée du Sud a une fois de plus retardé la mise en œuvre d’un régime fiscal sur les crypto-monnaies le mois dernier, de sorte que la taxe de 20 % sur les gains en capital entrera désormais en vigueur en 2025. Les autorités donné pour raison à ce délai la stagnation des conditions du marché, affirmant qu’un peu plus de temps serait nécessaire pour implémenter des mesures de protection des investisseurs.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.