Voir plus

Des messages révèlent que Sam Bankman-Fried et Elon Musk ont discuté ensemble du rachat de Twitter

2 mins
Par Martin Young
Traduit Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Sam Bankman-Fried aurait été "potentiellement intéressé" par le rachat de Twitter.
  • Plusieurs messages ont été divulgués dans le cadre de l'affaire judicaire d'Elon Musk contre Twitter.
  • La vague d'acquisitions de "SBF" continue en dépit du bear market.
  • promo

Selon des messages divulgués récemment, un conseiller proche du crypto-milliardaire Sam Bankman-Fried (SBF) était en contact avec Elon Musk au sujet d’un intérêt exprimé concernant l’acquisition de Twitter.

Selon un rapport de Business Insider publié le 28 septembre, le principal conseiller de Sam Bankman Fried, Will MacAskill, aurait informé Elon Musk que SBF était “potentiellement intéressé” par le rachat de la plateforme de réseaux sociaux.

Selon le rapport, cette information est tirée d’une série de textos privés qui ont été dévoilés dans le cadre de la procédure de divulgation de l’affaire judiciaire opposant Elon Musk à Twitter. MacAskill a ainsi contacté Musk en mars, lui envoyant un message au sujet de l’intérêt potentiel de SBF pour Twitter :

Il aurait ainsi fait référence au sondage sur Twitter de Musk concernant la liberté d’expression, ajoutant :

“Je ne sais pas si c’est ce qui vous préoccupe, mais mon collaborateur Sam Bankman-Fried est potentiellement intéressé par l’achat de ce réseau depuis un moment, puis par sa transformation en vue d’un meilleur usage pour le monde. Au cas où vous souhaiteriez parler avec lui d’un éventuel effort commun dans ce sens”.

Des fonds immenses

Dans sa réponse, Elon Musk a demandé si Bankman Fried disposait “d’immenses quantités d’argent”. Le conseiller aurait déclaré que SBF valait environ 24 milliards de dollars et pourrait apporter entre 8 et 15 milliards de dollars pour le rachat. Selon Forbes, la “valeur nette en temps réel” du fondateur de FTX est actuellement plus proche des 17 milliards de dollars.

Toutefois, ces démarches n’ont pas abouti et Musk a retiré son offre de rachat de 44 milliards de dollars en juillet, affirmant que Twitter n’était pas en mesure de fournir des informations complètes sur les spams et les bots.

D’autres textos et messages ont également été révélés récemment entre le patron milliardaire de Tesla et divers leaders du secteur, dont le PDG de Twitter, Parag Agrawal, l’ancien PDG Jack Dorsey et le président d’Oracle, Larry Ellison.

Sam Bankman-Fried fait son shopping

L’intérêt de Bankman-Fried pour la plateforme de réseaux sociaux n’est pas surprenant, si l’on considère sa récente vague d’acquisitions d’entreprises. En effet, le milliardaire crypto a fait main basse sur plusieurs sociétés d’actifs numériques actuellement en difficulté, étendant ainsi son empire crypto.

Plus tôt cette semaine, sa bourse crypto FTX a remporté les enchères pour racheter les actifs de Voyager Digital contre 1,4 milliard de dollars. Le 29 septembre, l’avocat de Voyager a déposé une proposition de règlement pour autoriser sa vente à FTX US.

Selon CrunchBase, la société de recherche et de capital-risque de SBF, Alameda, a réalisé 181 investissements depuis sa création en 2017. De même, FTX aurait réalisé 22 investissements supplémentaires.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Celia-Simon.jpg
Célia Simon
Célia a poursuivi des études de langues ainsi que de traduction générale et juridique à l'Université de Bordeaux, l'Université de Tours et la Organización Mexicana de Traductores à Guadalajara au Mexique. Après avoir découvert le potentiel des cryptomonnaies en 2020, elle travaille actuellement en tant que rédactrice en chef pour BeInCrypto France. Membre de la Organización Mexicana de Traductores et traductrice assermentée de l'État de Jalisco. Ses zones d'expertise : - Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé