Le yuan numérique de Chine passe au stade promotionnel avec WeBank et MyBank

Partager l’article
EN BREF
  • WeBank, soutenue par Tencent, et MYbank, soutenue par Ant, sont maintenant enrôlées par la banque centrale chinoise pour l'essai de son projet de yuan numérique.

  • Certains distributeurs automatiques du métro de Shanghai accepteraient déjà le RMB numérique ; la Chine pourrait ainsi être la première grande économie à avoir une CBDC.

  • La Chine a pris la voie des banques privées, contredisant ainsi les spéculations initiales à ce sujet.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le yuan numérique chinois, parfois appelé DCEP (Digital Currency Electronic Payment), est peut-être le projet de monnaie numérique de banque centrale (CBDC) le plus avancé mené à ce jour par une grande économie mondiale.

Sponsorisé



Sponsorisé

Dernièrement, deux banques privées, Ant Group’s MyBank et Tencent’s WeBank, ont été invitées à participer aux essais sur le yuan numérique. Ces deux banques seraient les premières entreprises de technologie moderne à être autorisées à participer aux essais en cours, qui ont commencé à la fin de l’année dernière.

Les utilisateurs chinois possédant des comptes WeBank et MyBank pourront bientôt y accéder grâce à l’application de portefeuille en yuan numérique, gérée par la banque centrale. Cette nouvelle tombe trois semaines seulement après un supposé accord de Ant Group avec les régulateurs pour se restructurer en une holding financière. La Chine connaît en effet une répression constante contre la fintech et autres entreprises technologiques.

Sponsorisé



Sponsorisé

L’inclusion de ces banques privées va permettre d’étendre la portée du yuan numérique à une plus grande partie des utilisateurs chinois, compte tenu de leur part de marché sur le marché chinois du paiement numérique. Alipay d’AntGroup et WePay de Tencent détiennent ensemble plus de 93% du marché chinois du paiement numérique, actuellement en plein essor. The Economist les a également qualifiés de duopole, s’interrogeant au sujet d’éventuels abus de pouvoir.

Cette décision d’inclure les principales banques privées dans le marché des paiements numériques a mis fin à toutes les spéculations selon lesquelles la principale motivation de la Banque populaire de Chine était de mettre un frein au “duopole” des paiements que possèdent ces deux banques sur le marché.

Elles sont les premières sur le marché des paiements en pleine croissance, marqué par une augmentation de 289% du nombre d’utilisateurs en quatre ans. Ce boom l’a fait passer de 147,2 millions d’utilisateurs en 2017 à 573,6 millions d’utilisateurs en 2021. Ce nombre devrait monter à 618 millions d’utilisateurs d’ici 2025, selon une étude de Statista.

Graphique des paiements par mobile et du commerce numérique en Chine – Statista

L’essai du yuan numérique chinois a d’abord commencé dans les cinq provinces Shenzhen, Suzhou, Xiang’an, Chengdu, et sur les futurs sites des jeux olympiques. Le test se déplace maintenant dans les grandes villes également.

Selon certains, il y aurait des distributeurs automatiques dans la station de métro de Shanghai qui accepteraient désormais des paiements en RMB numériques. Cela indique que le yuan numérique est désormais en phase de promotion dans la ville.

Ces développements rapides ont permis à la Chine de devenir la première grande économie à disposer d’un projet de CBDC opérationnel, alors que la course à la monnaie électronique s’intensifie en Asie et dans le reste du monde.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous