Voir plus

Le PDG de Ripple dépose un recours contre les accusations de la SEC

1 min
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Brad Garlinghouse a déposé une intention de recours contre les accusations de la SEC.
  • Ces accusations découlent d'un procès en décembre 2020 intenté contre Ripple Labs.
  • promo

Le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, a publié la copie d’une lettre présentée par ses avocats déclarant son intention de déposer recours contre les accusations portées par la SEC.

Ces accusations découlent d’une affaire de décembre 2020 déposée par la SEC contre Ripple Labs et quelques autres dirigeants clés. La SEC affirme que le XRP est classé comme une action de société, rendant ainsi ses ventes illégales aux États-Unis.

Garlinghouse a insisté sur le fait que le XRP ne devrait pas être classé comme une action et devrait être considéré de la même manière que Bitcoin ou Ethereum. Les deux cryptomonnaies ont déjà été considérées par la SEC comme n’étant pas des actions.

Après que le procès a été initialement intenté contre Ripple Labs, Garlinghouse a déclaré :

«Aucun autre pays n’a classé le XRP comme une action. La SEC autorise le XRP à fonctionner comme une monnaie depuis plus de huit ans, et nous nous interrogeons sur les intentions de la SEC quelques jours à peine avant l’arrivée d’un nouveau gouvernement».

Le 3 mars 2021, les avocats du PDG de Ripple ont présenté une lettre «indiquant l’intention de déposer une requête de rejet en réponse à la plainte modifiée de la SEC».

Les accusations initiales de la SEC ont été modifiés dans un document du 18 février 2021 qui accusait Garlinghouse d’avoir aidé et encouragé les ventes non enregistrées de l’actif XRP. La défense de son équipe juridique prétend que, pour décrocher des accusations d’aide et de complicité, elle doit prouver que Garlinghouse a sciemment participé à des actions illégales par le biais de Ripple.

Peu de temps avant la publication des accusations modifiées, Ripple et la SEC ont déposé une lettre conjointe auprès du tribunal fédéral du district sud de New York. Il a également été mentionné qu’il n’y a actuellement aucune «perspective pour que cette affaire soit résolu dans de brefs délais».

L’affaire devrait continuer au moins jusqu’au 16 août 2021.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

images.jpeg
Publi-reportage
Publi-reportage correspond au titre général d'auteur pour tous les contenus sponsorisés fournis par les partenaires de BeInCrypto. Par conséquent, ces articles, qui sont créés par des tiers à des fins promotionnelles, sont susceptibles de ne pas refléter les points de vue ou les opinions de BeInCrypto. Bien que nous nous efforcions de vérifier la crédibilité des projets présentés, ces articles sont destinés à la publicité et ne doivent pas être considérés comme des conseils financiers. Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé