Le projet DeFi Meerkat soupçonné d’une arnaque de 31 millions de dollars

Partager l’article
EN BREF
  • Le projet de Binance Smart Chain, Meerkat Finance, aurait monté une arnaque d'après les soupçons de ses utilisateurs.

  • L'équipe de la copie de Yearn Finance est accusée d'avoir pris un peu moins de 14 millions de dollars en BUSD dans ce qu'elle prétend être un piratage.

  • Alors que de tels attaques constituent des obstacles à court terme pour la DeFi, le secteur rebondira très vite.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Selon certains utilisateurs du produit DeFi Meerkat Finance, une copie suspecte de Yearn Finance, le protocole serait responsable d’une arnaque de sortie, emportant 31 millions de dollars d’actifs.

Une copie de Yearn Finance

Sur les marchés DeFi, Meerkat Finance est connu comme une copie de Yearn Finance (YFI). Le token MKAT de Meerkat Finance est maintenant désactivé, suite à un supposé piratage, entraînant une perte de 31 millions de dollars, comprenant un peu moins de 14 millions de dollars de BUSD et 74 000 BNB.

MKAT, qui fonctionne sur la Binance Smart Chain (BSC), aurait vu son protocole infiltré par une exploitation de vulnérabilité, ce qui a permis un changement de propriété de l’adresse de contrat intelligent de la plateforme DeFi.

Suite à cela, une adresse Binance Coin (BNB) nommée «FakePhishing17» a empoché 73 635,23 BNB, provenant du contrat intelligent en question. Une autre adresse a reçu le BUSD de 14 millions de dollars dans une série de petites transactions.

L’équipe de Meerkat a d’abord répondu au sujet de ces transactions, affirmant qu’elles étaient le résultat d’un piratage externe. Cependant, ils sont restés silencieux depuis. De plus, les utilisateurs ne peuvent pas accéder à l’application ou au site Web MKAT.

En conséquence, certains membres de la communauté MKAT soupçonnent que les événements fassent partie d’une arnaque planifiée en interne souvent qualifiée de «tirage au tapis», ou «pullrug», dans le langage crypto. BeInCrypto ne peut pas confirmer ces soupçons au moment de la publication.

Hacks, exploitations et retours

En effet, le piratage du protocole MKAT fait suite à une série d’évènements qui ont affecté l’espace DeFi au cours des deux premiers mois de cette année.

En février, Cream Finance (CREAM) et Alpha Finance Labs (ALPHA) ont subi une attaque, lors de laquelle une partie malveillante a utilisé un pool de liquidité inactif destiné à une future mise à jour de HomoraBank.

Le pirate a «bloqué» 37,5 millions de dollars de créance entre les protocoles des deux plateformes. Cependant, bien que les protocoless aient plus de valeur que lors de l’exploitation MKAT, les fonds des utilisateurs étaient entièrement sûrs.

De plus, les deux équipes et le célèbre développeur DeFi Andre Cronje (qui travaille dans l’équipe CREAM) ont réagi à l’attaque. Le piratage est survenue quelques semaines seulement après le lancement d’Homora v2 d’ALPHA, expliquant potentiellement la présence du pool de liquidité inactif.

DeFi : apprendre de ses erreurs

Malgré les hacks, presque tous les projets DeFi réussis – y compris Aave (AAVE) et YFI – sont revenus plus forts d’événements similaires.

En effet, l’approche «test in prod», favorisant la mise en place de tests, popularisée par Cronje, rend ce type d’événements plus probables.

L’argument en faveur de cette approche, cependant, est qu’elle encourage l’expérimentation. Elle encourage également une adoption plus rapide de la DeFi. Si l’espace de la cryptomonnaie doit véritablement révolutionner la finance, il doit expérimenter.

Ainsi, de tels événements ne sont pas du tout décisifs du succès de ces projets. De plus, ce sont la réponse, l’itération et le développement futur suite à de tels attaques qui caractériseront inévitablement les meilleurs projets de la finance décentralisée.

L’innovation doit se poursuivre pour garantir des progrès dans ce secteur.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Emmanuel est entré dans l'espace de la cryptomonnaie en 2013 en tant que courtie. Crypto-enthousiaste, entrepreneur et investisseur, il a construit et dirigé plusieurs projets et communautés dans l'espace. Emmanuel s'intéresse notamment à la DeFI, aux CBDC et à l'investissement.

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now