Voir plus

Le vin français fait son entrée dans le Web3 : interview avec Wine in Block

5 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • L'entreprise française Wine in Block a conçu une passerelle entre l’industrie vinicole et le Web3.
  • BeInCrypto a eu l'occasion de s'entretenir avec sa PDG, Sylvie Busca.
  • promo

Une des plus vieilles industries françaises se met au diapason des technologies Web3. Wine in Block ne se contente pas seulement de profiter de l’engouement et l’exposition médiatique autour du secteur, mais trouve un vrai cas d’usage de la technologie Blockchain. En intégrant des puces NFC à des bouteilles de vins, et des boîtiers pour les caisses, Wine in Block permet ainsi d’y conserver des informations quant à la traçabilité, la production, le transport, l’authenticité et la conservation. Alors qu’ils présentent bientôt leurs solutions au salon Wine Paris, nous avons pu interviewer Sylvie Busca, leur PDG.

  • Comment vous est venue l’idée de faire une passerelle entre l’industrie vinicole et le Web3 ?

Wine In Block est né de la rencontre de spécialistes en technologie blockchain et d’experts en vins et spiritueux. Nous sommes partis des défis rencontrés par les professionnels du secteur pour apporter des réponses concrètes et sécurisées à leurs problématiques de contrefaçon, de traçabilité, de qualité et de lien avec le consommateur final.

Les vins et spiritueux sont des produits de luxe comme les autres. Les grands vins sont souvent considérés comme des œuvres d’art et leur rareté en font des produits convoités à travers le monde. Les questions d’authenticité et de provenance sont cruciales non seulement pour les acheteurs mais aussi pour les domaines, qui doivent protéger leur marque et maîtriser leurs réseaux de distribution.

C’est aussi un marché très atomisé dans lequel il y a de nombreux intermédiaires et de multiples canaux de distributions. Bien souvent, les domaines ne savent pas qui achète, collectionne ou boit leurs bouteilles. Il est compliqué pour eux de créer un lien direct avec les clients et il est tout aussi compliqué pour les clients d’entrer dans l’univers du domaine.

Enfin, le vin est également devenu une nouvelle classe d’actif. Les collectionneurs sont nombreux : 28 % des «high-net worth individuals» ont investi dans le vin. Les rendements ont en moyenne surpassé ceux des indices boursiers ces vingt dernières années. Tout comme les produits de luxe ou le marché de l’art, le marché secondaire est très actif et créateur de valeur.

C’est sur ces constats que le projet Wine In Block a été lancé en 2020 avec l’objectif de d’accompagner et de transformer par la technologie un marché traditionnel. Wine In Block s’est spécialisé dans l’application des technologies NFC Blockchain et Web3 au marché des vins et spiritueux

  • Alors que le secteur des NFT est touché par l’image de la spéculation sur des œuvres d’art digitales, vous proposez un vrai cas d’usage, pouvez-vous nous expliquer ?

Nous sommes sur un marché par nature traditionnel. Développer des outils qui ont du sens et une utilité concrète à la fois pour les domaines, les professionnels et les consommateurs est au cœur de notre projet.

Nous avons développé 3 dispositifs indépendants et complémentaires :

–   Le Tag Wine In Block pour les bouteilles

Placé sous l’étiquette de la bouteille et doté de systèmes anti-clonage et anti-arrachement, ce tag NFC contient le NFT du passeport digital de sa bouteille. D’un simple tag avec un smartphone, l’utilisateur peut s’assurer de son authenticité et accéder à toutes les données concernant la bouteille (information produit, traçabilité, enjeux RSE…)

–   Le QWIB pour les caisses

Le vin est un produit vivant et fragile. Des mauvaises conditions de transport et de stockage peuvent en altérer la qualité et donc faire varier sa valeur sur le marché.

Nous avons donc développé un boitier électronique autonome qui permet non seulement d’authentifier la caisse et son contenu mais aussi de récolter les alarmes de température et l’hygrométrie. Les alarmes relevées par le boitier sont enregistrées dans la blockchain. D’un simple scan de la caisse avec son smartphone, l’utilisateur accède au « passeport digital qualité » de son vin. Il peut s’assurer que la qualité du vin dont il va faire l’acquisition a été préservée et éventuellement arbitrer sur la valeur du vin sur le marché.

  MyTagNFT

Nous proposons aujourd’hui aux domaines d’entrer dans le Web3 en proposant à leur client des NFTs de « membership » qui agissent comme la matérialisation de l’adhésion à un « club ». Ce type de NFT permet aux domaines de segmenter avec précision leur clientèle et d’interagir avec elle : invitation à des évènements, des dégustations, des visites du domaine, offres promotionnelles, accès en avant-premières à de nouveaux millésimes etc…Qui aime le vin, s’intéresse de près à ceux et celles qui le font et à tout l’univers qui entoure sa création. Ce type de NFT est au coeur de la stratégie de création d’une communauté. C’est aussi un excellent outil pour attirer de nouveaux consommateurs et familiariser un public plus large au moyen d’un concept simple et connu de tous comme une « carte d’adhésion ». 

  • Le marché du vin italien dépasse désormais le marché du vin français en nombre d’unités vendues mais pas en chiffres d’affaires. Cela nous fait comprendre une premiumisation du secteur du vin français. Wine in Block pourrait-il y jouer un rôle ?

On assiste en effet depuis plusieurs décennies à une montée en puissance des vins premium avec une tendance significativement à la hausse sur ces segments. C’est à la fois dû au travail exceptionnel fourni par les domaines pour produire de grands vins et mieux valoriser leur terroir mais aussi à une demande accrue de la part des marchés asiatiques et américains. L’art de vivre à la française séduit, la demande s’accélère et les cours s’envolent avec dans son sillage, l’ombre de la contrefaçon, des marchés parallèles et de la perte de lien avec les consommateurs finaux. Nos solutions permettent de rétablir le lien de confiance et de créer un outil de dialogue entre un domaine et ses clients. 

  • Vous participerez bientôt à Wine Paris, comment prévoyez vous de familiariser le secteur du vin à cette technologie Blockchain ?

Les visiteurs pourront tester toutes nos solutions : Tags Wine In block, QWIB et MytagNFT.

Les visiteurs pourront notamment faire l’acquisition d’un NFT de la collection que nous avons créée pour Wine Paris-Vinexpo. L’objectif est de faire découvrir aux visiteurs les différents cas d’usage des NFTs dans l’écosystème des vins et spiritueux mais aussi de leur faire vivre l’expérience d’acquisition d’un NFT. Nous travaillons beaucoup sur le «customer journey» de notre solution pour faciliter et démocratiser l’accès aux NFTs. Nous souhaitons démontrer que traditions et WEB3 sont parfaitement compatibles. Le vin, c’est avant tout une question de partage. Les NFTs de membership peuvent permettre aux domaines de cibler leur communauté et d’embarquer les amateurs de leur marque dans leur univers pour partager avec eux des expériences uniques.

Au-delà, des NFTs de membership, l’enjeu est également de démontrer que le NFT peut être considéré comme un actif digital associé à une bouteille physique. Dès lors, la technologie permet de faciliter la mise en marché, sécuriser et tracer ces transferts de propriété, ainsi que d’assurer des commissions transactionnelles pour les domaines. Aujourd’hui, les domaines ne perçoivent aucune commission sur la revente de vins sur le second marché. Sans aller jusqu’à la désintermédiation totale, il est tout à fait possible de mieux répartir la création de valeur captée uniquement aujourd’hui par le second marché. 

  • Quelles sont vos prochaines ambitions ?

Les segments premium et ultra-premium du marché des vins et spiritueux se prêtent bien au concept de NFT en tant qu’actif digital. Comme je l’ai dit plus tôt, le vin est devenu un actif alternatif premium et sûr au fil des années : le gain en rareté des bouteilles, entraîné mécaniquement par leur consommation et leur nombre par essence limité, contribue à poursuivre leur augmentation en valeur.

Nous travaillons donc au développement d’une marketplace, MyTagNFT. Objectifs ? proposer aux domaines, intermédiaires et clients une plateforme d’échange pour la mise en marché ou la revente de vins et spiritueux sur le marché secondaire. Les utilisateurs auront la possibilité d’acquérir et de consommer leurs bouteilles ou bien de les stocker chez Wine In Block et de les revendre via notre marketplace. Dans ce cas, tout comme pour un investissement sur une commodité classique, l’actif sera détenu comme un placement de capital en vue d’une revente à plus-value.

Grâce aux tags NFC Wine In Block et aux boitiers QWIB, les acheteurs pourront en outre s’assurer que les bouteilles sont parfaitement authentiques et que leur qualité a été préservée pendant leur transport et leur stockage

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : conformément aux directives de The Trust Project, cet article d’opinion présente le point de vue de l’auteur et ne reflète pas nécessairement les opinions de BeInCrypto. BeInCrypto s’engage à fournir des informations transparentes et à respecter les normes journalistiques les plus strictes. Les lecteurs sont invités à vérifier les informations de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre des décisions sur la base de ce contenu.

victor-tamer-e1624553848297.png
Victor Tamer
Après des études de droit, puis de commerce en France, aux Etats-Unis et en Italie ainsi qu’un début de carrière américain et français, Victor s’intéresse rapidement au Web3 et devient d’abord traducteur dans le domaine puis rédacteur. Aujourd’hui il est responsable des partenariats et ambassadeur sur le terrain pour BeinCrypto. Victor est également photographe de mode.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé