Voir plus

Coup raté pour les hackers de Platypus : la police française les a interceptés à Paris

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Le protocole DeFi Platypus a été victime d’un acte de piratage à la date du 16 février.
  • Une semaine plus tard, la police française a annoncé avoir convoqué deux individus reliés à l’attaque.
  • Les forces de l'ordre françaises ont pu compter sur la collaboration de Binance ainsi que l’analyste on-chain connu sous le pseudonyme de ZachXBT sur Twitter.
  • promo

La police française a arrêté deux personnes reliées à l’attaque de la plateforme Platypus dans la région parisienne. Les forces de l’ordre ont rapporté qu’elles ont également saisi l’équivalent de 210 000 euros en cryptos.

La police française arrête deux suspects dans le piratage de Platypus

S’il est vrai que les attaques au niveau de la crypto sphère ont considérablement diminué en ce début d’année, on recense tout de même quelques cas. A titre d’exemple, le protocole DeFi Platypus a été victime d’un acte de piratage à la date du 16 février. Cependant, les attaquants n’ont pas eu trop longtemps pour bien courir, ayant été interceptés par les forces de l’ordre.

En fait, la police française a annoncé au cours de la semaine passée qu’elle a convoqué deux individus en lien à l’attaque. Elle a également révélé qu’elle a procédé à la saisie de 210 000 euros en cryptomonnaies.

D’après les informations partagées par les responsables de Platypus, le service d’assistance de Binance ainsi que l’analyste on-chain connu sous le pseudonyme de ZachXBT sur Twitter ont été capitaux dans le cadre de l’enquête menant à l’arrestation de ces deux français.

Que s’est-il passé ?

Le protocole de finance décentralisé a été la cible d’un prêt instantané (flashloan) au cours duquel les attaquants ont exploité 9,1 millions de dollars sur la plateforme. Dans la foulée, le stablecoin lié à Platypus a perdu son ancrage par rapport au dollar.

Après le hack, l’équipe de Platypus a rapporté qu’il restait encore 35,4 % de fonds dans la pool qui a fait l’objet de l’attaque. De plus, les responsables ont réussi à récupérer 2,4 millions USDC des fonds dérobés. Tether a de son côté, gelé 1,5 millions d’USDT. 

Récemment, Platypus a dévoilé un plan de compensation aux adresses qui ont été impactées par l’attaque. La plateforme promet de restituer 63 % des fonds de la pool principale dans un délai de six mois. Elle compte également sur la collaboration d’autres acteurs de la crypto pour récupérer les fonds.

“En outre, si notre proposition soumise à Aave est approuvée et que Tether confirme le rappel des USDT gelés, nous serons en mesure de récupérer environ 78 % des fonds des utilisateurs.”

Peut-on lire sur le site de la plateforme

Morale de l’histoire : A bon chat, bon rat ! Les hackers n’auront pas la vie facile au cours de cette année. Qu’il s’agisse des forces de l’ordre ou des acteurs de la crypto, ils sont tous déterminés pour les traquer.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

TCPMHRYSU-U0351LGCF52-10a4046cf375-512.png
Samuel Cange
Samuel Cange est un rédacteur crypto expérimenté avec un master en économie de l'Université de Namur (Unamur). Il a commencé à travailler en tant que rédacteur crypto en 2020, ce qui lui a permis d'acquérir une connaissance approfondie du marché des cryptomonnaies ainsi que de l'industrie de la blockchain en général. En dehors de son travail en tant que rédacteur, Samuel participe activement à la vulgarisation des cryptomonnaies sur les réseaux sociaux. Il possède un compte Facebook privé...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé