Kraken a l’intention de lancer sa propre banque

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • D'après un nouveau rapport du journal crypto américain, The Block, Kraken penserait à l'idée de lancer sa propre banque.
  • L'exchange veut foncer sur le projet malgré ses démêlés réglementaires avec la Securities Exchange Commission (SEC). 
  • La SEC a condamné Kraken à payer une amende de 30 millions de dollars pour avoir enfreint les lois sur les valeurs mobilières.
  • promo

L’exchange Kraken réfléchirait à l’option de lancer une banque malgré ses démêlés réglementaires avec la Securities Exchange Commission (SEC). 

Alors que les conflits réglementaires opposant la SEC et la crypto sphère se font de plus en plus nombreux, cela ne semble pas ébranler les volontés expansionnistes de Kraken. D’après un nouveau rapport du journal crypto américain, The Block, l’exchange penserait à l’idée de lancer sa propre banque.

Lors d’un entretien pour le podcast du journal, le directeur juridique de Kraken, Marco Santori a déclaré que  : « Kraken Bank est en passe d’être lancée, très prochainement ». Un projet pour lequel le broker crypto ne lésine pas sur les moyens. En effet, Santori a précisé à Frank Chaparro, l’animateur du podcast :

« Nous allons avoir ces stylos avec les petites chaînes à billes. Nous allons en commander des milliers et les attacher aux bureaux des banques de Wall Street partout. Avec notre logo. »

Dans le cadre de son interview, Santori a donné son avis sur la politique réglementaire agressive des autorités financières américaines contre la crypto. Il a souligné que le contexte actuel est révélateur d’une situation assez malheureuse aux États-Unis. 

« Nous avons un environnement réglementaire qui force essentiellement les utilisateurs à utiliser des bourses offshore qui acceptent volontiers leurs affaires avec aussi peu qu’un VPN. » 

a-t-il ajouté. 

Il admet également que le crackdown de la SEC affecte largement les produits de Kraken aux États-Unis. En effet, le gendarme de la bourse américaine lui a infligé une amende de 30 millions de dollars et a ordonné à l’exchange d’interrompre son programme de staking. La SEC reproche à 🧑‍⚖️ Kraken d’avoir violé la loi sur la valeurs mobilières. D’après Gary Gensler, le président de l’organisme : « Le problème, c’est qu’ils [Kraken] ne divulguaient pas au public investisseur les risques auxquels il s’exposait. »

Si Kraken a décidé de jouer la carte de paix en acceptant de payer l’amende, il n’a ni admis ni nié les allégations de la SEC.

Morale de l’histoire : Kraken ne compte pas se laisser faire; l’exchange avance avec ses projets d’expansion.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Samuel-Cange-2.jpg
Samuel Cange
Samuel Cange est un rédacteur crypto expérimenté, titulaire d'un master en économie de l'Université de Namur (Unamur). Ayant débuté sa carrière chez Cryptonaute en 2020, Samuel a développé une compréhension approfondie du marché des cryptomonnaies et de l'industrie de la blockchain. Il excelle dans les domaines de la Blockchain, de la Tokenisation, de la DeFi et du DePin, et est passionné par les marchés financiers et les technologies disruptives. Actuellement, Samuel apporte son...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé