Voir plus

La prévente organisée par Ecoterra dans le cadre de sa levée de fonds vient de connaître un élan intéressant. Actuellement au milieu de son avant-dernière phase, la levée de fonds vient de franchir le cap des 5.2M$. En parallèle, la plateforme Recycle-to-Earn lancera bientôt une version démo de son application mobile.

La prévente de l’ECOTERRA se terminera bientôt

5,249,455$, c’est la somme exacte levée par Ecoterra au moment de la rédaction de cet article. Forte d’un projet populaire, la plateforme est ainsi parvenue à lever environ 80% de la somme nécessaire au lancement de sa solution. Ecoterra cherche ainsi à récolter la somme de 6.7M$ d’ici la fin de son ICO.

Actuellement, il ne reste plus que quelques jours afin de bénéficier de prix préférentiels sur l’ECOTERRA. En effet, celui-ci est actuellement proposé au prix de 0.00925$. Dès lors que 5.7M$ auront été récoltés, le prix passera alors à 0.01$, soit le prix qui sera proposé au jour du listing du token. Il faudra donc faire vite pour pouvoir en profiter.

Les investisseurs souhaitant découvrir le projet peuvent se rendre sur le site d’Ecoterra et connecter leur wallet. L’investissement peut être réalisé en échange d’ETH ou d’USDT. Une option d‘achat de crypto par CB est également disponible via le widget présent sur le site. Le listing, lui, est prévu pour le 3ème trimestre 2023.

“Make the World Green Again”

Ecoterra propose un projet vert en adéquation avec les normes ESG. En poussant ses adhérents et utilisateurs à contribuer à la plateforme, celui-ci souhaite « rendre le monde vert à nouveau ». Il s’agira ainsi d’opérer de réelles actions, à échelle humaine, en faveur de la planète. D’un côté, il s’agira évidemment d’inciter les utilisateurs à recycler. Toutefois, il ne s’agit que du devant de la scène.

Derrière les coulisses, un procédé complexe et réfléchi propose également aux entreprises d’acheter des produits recyclés à bas prix. Cela contribuera à la protection de la planète en évitant la surconsommation de produits neufs, et donc, l’utilisation de matière première non nécessaire.

Les petits projets en adéquation à la fois avec les normes ESG et les principes d’Ecoterra pourront également gagner en visibilité. Ainsi, les token ECOTERRA des utilisateurs pourront être utilisés afin de soutenir les actions des start-ups et des PME spécialisées dans le domaine environnemental.

Recycler pour gagner des cryptos

Le point principal et l’argument clé du projet Ecoterra réside dans l’aspect Recycle-to-Earn. La meilleure façon d’encourager les individus à recycler, c’est de les récompenser lorsqu’ils jouent le jeu. C’est pourquoi Ecoterra a décidé d’attribuer des ECOTERRA aux personnes qui font l’effort de recycler leurs déchets régulièrement.

En pratique, les utilisateurs pourront se rendre aux points dédiés et y déposer leurs déchets. Il sera possible, via l’application Ecoterra, de scanner ses emballages, puis de les déposer dans la benne. Une fois l’opération terminée, les utilisateurs n’auront plus qu’à scanner leur tickets et à l’envoyer sur la blockchain afin que celui-ci leur rapporte des tokens.

Notons également que des crédits carbone sous forme de NFT seront également disponibles. Ces derniers pourront, au choix, être conservés, ou échangés sur les échanges spécialisés. Ecoterra donne donc également un plus large pouvoir aux investisseurs en leur donnant accès aux marketplaces spécialisés dans les crédits carbone.

La version démo de l’appli Ecoterra arrive

La fin de la prévente approche donc, mais ce n’est pas tout. L’arrivée de l’application mobile Ecoterra commence à se faire ressentir. Annoncée récemment sur Twitter, l’application devrait être bientôt proposée à la communauté en version démo. Aucun détail supplémentaire n’a été communiqué, mais l’engouement est bien présent du côté des investisseurs.

La fonction permettant de gagner des cryptos sera très certainement bridée, étant donné que le token n’est pas encore listé ni utilisé. Toutefois, on peut aisément imaginer la possibilité d’un visuel sur les projets verts soutenus par Ecoterra, ainsi qu’un aperçu des NFTs de crédits carbones tant attendus.

Pour l’heure, il faudra faire preuve de patience. Ecoterra appelle sa communauté à rester attentive et à se tenir régulièrement informée de l’évolution du projet. Le compte Twitter de la plateforme représente un bon point d’entrée, de la même manière que son Telegram et son serveur Discord. De façon un peu plus officielle, Ecoterra possède également un Medium régulièrement tenu à jour.

L’audit et le KYC d’Ecoterra ont été réalisés par Certik.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Cet article est un contenu sponsorisé et ne représente pas le point de vue ou l’opinion de BeInCrypto. Bien que nous adhérions aux directives de The Trust Project concernant les rapports impartiaux et transparents, ce contenu est créé par une tierce partie et est destiné à des fins promotionnelles. Les lecteurs sont invités à vérifier les informations de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre des décisions sur la base de ce contenu sponsorisé.

Sponsorisé
Sponsorisé