L’offre d’une récompense de 400 millions de dollars semble insuffisante pour les pirates qui ont dérobé une quantité massive de Bitcoin à Bitfinex en 2016. La somme volée a ainsi continué à se déplacer vers différents portefeuilles au fil des années.

Selon un tweet de ce lundi, publié par le bot de suivi de transactions Bitcoin Whale Alert, 467,67 BTC du piratage Bitfinex de 2016 ont été déplacés vers un nouveau portefeuille. En se basant sur l’actuel cours de Bitcoin, ce transfert équivaut à environ 5,77 millions de dollars.

Des informations du site Blockchain montrent que les fonds de lundi sont la toute première transaction du nouveau portefeuille en question. Ce transfert correspond également au dernier développement concernant les fonds volés de 2016, avec deux autres redistributions effectuées plus tôt dans l’année.

Source: Blockchain

Le transfert de lundi a eu lieu malgré les efforts renouvelés de Bitfinex pour récupérer ces fonds volés. Comme indiqué précédemment par BeInCrypto, la plateforme d’échange a offert une récompense de 400 millions de dollars pour la restitution des 119 973 BTC restants.

Dans le cadre de ce programme de récompense, Bitfinex a déclaré qu’elle offrirait 5% du butin récupéré à toute personne pouvant la mettre en contact avec les pirates, allant même jusqu’à offrir 25% à ces derniers s’ils rendaient leur cagnotte. Si les pirates acceptent la récompense, le paiement sera probablement effectué en Tether (USDT).

En choisissant de déplacer la somme volée, il semble que l’offre ne soit pas assez attrayante pour les pirates. Sur les 120 000 BTC volés lors de l’attaque, Bitfinex n’a réussi à en récupérer que 27, en février 2019. Les fonds volés, d’une valeur d’environ 72 millions de dollars au moment du cambriolage, s’élèvent maintenant à 1,4 milliard de dollars selon les prix actuels.

Clairement, les pirates informatiques se sont pas tentés par l’idée de renoncer à 1,4 milliard de dollars en BTC contre une récompense plus modeste de 400 millions de dollars.

Cependant, étant donné la nature traçable du réseau, la liquidation du butin pourrait s’avérer difficile. Les réglementations strictes en vigueur dans de nombreuses juridictions exigent que les échanges soient conformes aux protocoles “Know Your Customer” (KYC, ou Connaissance du client).

Les vols, piratages et les escroqueries restent problématiques dans le monde de la cryptomonnaie. Selon un rapport du média De Correspondent datant du début de l’année, environ 16,7 milliards de dollars ont été perdus au profit de mauvais acteurs entre 2011 et 2019.

Les exchanges piratés et les victimes d’escroquerie continuent également à travailler avec les services de police pour appréhender ces acteurs malhonnêtes. En juillet, la police chinoise a arrêté les principaux agents impliqués dans le système de Ponzi PlusToken, responsable d’une fraude de 5,7 milliards de dollars.