France : 29 membres d’un réseau terroriste envoyaient du Bitcoin en Syrie

Partager l’article
EN BREF
  • La police française a arrêté 29 suspects en relation avec un groupe terroriste syrien.

  • Les suspects utilisés deux services français pour envoyer les fonds : Kepler et Dygicode.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Les forces de l’ordre françaises ont arrêté 29 membres présumés d’un réseau terroriste qui envoyait des fonds en Syrie via des coupons Bitcoin (BTC).

 

BTC en bureaux de tabac

Les suspects ont prétendument utilisé des coupons Bitcoin vendus dans des magasins de proximité pour envoyer des fonds en Syrie. Les forces de l’ordre soupçonnent que des centaines de milliers d’euros ont été envoyés de cette façon.

En France, il est possible d’acheter des coupons Bitcoin d’une valeur allant jusqu’à 250 euros dans plus de 30 000 commerces de proximité et bureaux de tabac. Les coupons sont distribués principalement par deux entreprises françaises à savoir Digycode et Kepler.

Selon le parquet, les suspects achetaient des coupons dans les bureaux de tabac et envoyaient les références à deux ressortissants français qui résident actuellement en Syrie.

Bien que les clients doivent fournir leurs identifiants pour ouvrir un compte sur les sites web des émetteurs de coupons et recevoir leurs bitcoins, les dirigeants du groupe terroriste ont tout de même réussi à activer leurs codes BTC. Ils l’ont fait malgré leur condamnation par contumace à 10 ans de prison et les mandats d’arrêt internationaux émis à leur encontre.

Dans une déclaration, Digycode n’avait pas la même vision et a expliqué :

Cet individu n’apparaît pas dans la liste du gel des avoirs du minefi et de la CE, ni sur la liste des personnes recherchées par Interpol, toutefois il apparaît dans la liste des personnes disparues, que nous allons intégrer à notre dispositif.

Pour empêcher de telles activités, toutes les sociétés françaises qui vendent des cryptomonnaies devront obtenir un agrément PSAN auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) d’ici la fin de l’année.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Rédacteur freelance basé à Paris et Zagreb. Je suis engagé dans l’écosystème blockchain depuis 2017. Je m'intéresse particulièrement au Bitcoin et à la finance décentralisée.

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now