Chef financier de Kraken : Cheyenne est le nouveau fleuron de la technologie

Partager l’article
EN BREF
  • Le PDG de Kraken Financial, David Kinitsky, a passé du temps avec BeInCrypto pour discuter du déménagement dans l'État américain du Wyoming.

  • Il a déclaré que le Wyoming était le nouvel épicentre de la fintech.

  • Le chef financier cherche à inciter les employés distants à venir au Wyoming.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Kraken n’aurait pas pu choisir un meilleur moment pour lancer une banque américaine réglementée. Avec des événements tels que BitMEX ébranlé par des accusations criminelles, John McAfee en attente d’extradition en Espagne et KuCoin victime d’un piratage, il est clair que la crypto n’a pas encore complètement ébranlé sa réputation de Far West.



Maintenant, Kraken se développe dans l’Ouest, mais d’une manière beaucoup plus réglementée. Après avoir obtenu une charte bancaire par l’État du Wyoming, la société a lancé une institution de dépôt à usage spécial (SPDI) baptisée Kraken Financial. Ils ont su attraper David Kinitsky, un ancien de Fidelity Investments, pour le poste le plus élevé.

Kinitsky, à qui Kraken a fait appel en avril pour diriger la nouvelle banque, a pris un certain temps pour parler à BeInCrypto du déménagement au Wyoming. Nous avons également discuté du paysage réglementaire et des projets de Kraken Financial en tant que banque en herbe. Le nouveau PDG de Kraken Financial nous a dit que Wyoming est le nouvel épicentre de la fintech, en disant:



La blague est que Cheyenne est le nouveau Boise, ce qui semble drôle à moins que vous ne connaissiez le boom technologique que Boise a connu au cours de la dernière décennie. Cela semble susceptible de se produire pour Wyoming avec la fintech.

«Vivre parmi les bisons»

Kinitsky n’est pas étranger à la crypto, ayant été impliqué dans certaines des principales réalisations de l’industrie, tel que le Grayscale Bitcoin Investment Trust. Il a également participé à l’effort numérique de Fidelity Investment, où il a aidé à créer la stratégie et a contribué à la société de technologie financière Circle, en rationalisant son orientation autour de son stablecoin, USDC.

Mais c’est Kraken qui a vraiment bouleversé les choses. Kinitsky nous a dit,

Je suis déjà au Wyoming. J’ai déménagé avec ma famille et nous vivons parmi les bisons ici.

Lorsque l’opportunité de gérer une banque servant des clients cryptos s’est présentée, elle a coché de nombreuses cases pour lui. Kinitsky a expliqué,

J’ai connu les gens de Kraken, et je ne revenais pas de cette énorme opportunité, non seulement pour Kraken mais aussi pour l’industrie. Et c’est ce sur quoi j’ai concentré ma carrière. Non seulement l’intérêt commercial de l’entreprise, mais je m’efforce également de m’assurer que nous contribuons à façonner l’industrie à l’avenir. Il y a beaucoup de travail à faire là-bas.

Le Wyoming a adopté l’économie numérique, agissant en tant que premier moteur d’une législation qui a nourri l’innovation technologique dans l’État. L’année dernière, ils ont jeté les bases de la charte SPDI que Kraken a marqué. Kinitsky a expliqué que la décision de la société d’obtenir la charte bancaire était motivée par trois facteurs clés, le premier étant de nature réglementaire. Il a dit,

C’est très soigneusement conçu pour nous permettre d’être une banque mais un type de banque très spécifique. Parce que nous sommes entièrement réservés du côté fiat, nous n’avons pas besoin de souscrire une assurance FDIC. Nous ne sommes pas soumis aux [exigences] de la société de portefeuille bancaire.

Au niveau de l’infrastructure, Kraken Financial fonctionne comme une banque. L’entreprise peut accéder au système de paiement national de la Réserve fédérale américaine et n’a pas besoin de s’appuyer sur des banques tierces. En conséquence, ils pourront intégrer de manière plus transparente les produits et l’expérience utilisateur pour les clients. L’obtention de la charte ouvre également les possibilités du pipeline de produits. Kinitsky a expliqué,

Nous pouvons offrir des produits tels que les cartes de débit, les IRA et la gestion de patrimoine; et même la conservation et le courtage de titres, d’or et d’autres classes d’actifs. Cela nous ouvre une toute nouvelle porte de produits.

Il a poursuivi en disant que même s’il existe une longue liste de nouveaux produits qu’ils pourraient introduire, cela ne se fera pas du jour au lendemain et se déroulera au cours des prochaines années.

Kraken dessert déjà des investisseurs particuliers et des traders professionnels et il existe un élément institutionnel, en particulier sur sa plateforme de trading et son bureau OTC. Kinitsky a expliqué qu’ils servaient tous les investisseurs dans tous les domaines.

Il a ajouté, cependant, que Kraken Financial sera en mesure de desservir le segment institutionnel américain d’une manière différente et plus profonde qu’elle ne le ferait autrement. Il a expliqué :

Un exemple : l’importance de pouvoir être un gardien qualifié. Ainsi, par exemple, une RIA avec plus de 150 millions de dollars d’actifs doit détenir ces actifs auprès d’un dépositaire qualifié. Un fonds crypto qui donne plus de 150 millions de dollars a besoin d’un dépositaire qualifié. Nous pouvons en assurer le service. 

Financement et crédit Kraken

Avec le marché des prêts cryptos en feu dans la DeFi, nous avons interrogé Kinitsky sur le type de prêt que Kraken Financial peut faire avec la charte bancaire. Il a expliqué qu’il existe certaines restrictions concernant le type d’activité de prêt qu’ils peuvent faire du côté du dollar américain, ce qu’ils considèrent comme un avantage. Kinitsky a expliqué,

Nous ne pouvons pas faire grand-chose. Et à notre avis, c’est un avantage. Il est rare de pouvoir dire que votre argent reste votre argent. Nous ne vous le prêterons pas dans votre dos, vous ne savez donc pas quels sont les risques. 

De l’autre côté se trouvent les actifs numériques, où Kraken Financial maintiendra des comptes de dépôt et pourra faire certains types de prêts. Par exemple, ils peuvent faciliter le prêt à la clientèle d’un propriétaire d’actifs cryptos à un autre client. Ils peuvent également s’engager dans des activités impliquant des actifs garantis, similaires à l’espace DeFi.

S’il y a quelqu’un qui a un tas de BTC et ne veut pas les vendre, nous pouvons le jumeler avec un de nos clients qui a de l’argent et qui veut en tirer un retour. Ou un stablecoin. Il existe certains types de prêts que nous pouvons faire là-bas.

Nous avons demandé à Kinitsky si Kraken Financial serait en concurrence avec l’espace DeFi, en réponse à ce qu’il a dit,

Nous considérons la concurrence comme l’ensemble des services financiers fintech, néobanques et numériques. Nous voyons tout converger ensemble. Robinhood et d’autres ajoutent tous les aspects de ces choses à leurs plateformes. Nous assistons en grande partie à ce regroupement et à ce dégroupage, et notre concurrence est bien plus vaste que cela.

État de cow-boy

Kinitsky de Kraken Financial a quelques conseils pour les autres startups blockchain qui envisagent de suivre ses traces et de se diriger vers Wyoming. Il a ainsi dit :

Je pense que les régulateurs du Wyoming sont parmi les régulateurs les plus avisés que j’aie jamais rencontrés. Ils véhiculent une culture d’être très favorable aux entreprises, et ne cherchent pas à imposer une réglementation pour le bien de la réglementation. Il s’agit d’une réglementation pour faire face aux risques qui existent, pas plus. C’est donc un endroit incroyable.

Il a poursuivi en expliquant que le Wyoming avait construit un écosystème à travers les actifs fintech et numériques, soulignant l’Université du Wyoming et le fait que la ville de Denver, au Colorado, se trouve à seulement une heure et demie de la route. Kraken peut désormais recruter plus de talents et, comme l’a dit Kinitsky, «construire quelque chose de plus grand».

Maintenant qu’ils sont arrivés à Cheyenne, l’équipe de Kraken prévoit de continuer à parrainer des hackathons, à organiser des conférences et à attirer davantage de personnes dans l’écosystème. L’équipe de Kraken Financial a déjà été accueillie par beaucoup et travaille pour impliquer les banques communautaires et les entreprises technologiques locales. Et ce n’est pas tout.

Dans l’ensemble de l’organisation Kraken, nous cherchons à inciter les employés distants à venir au Wyoming ou à déplacer d’autres parties de nos opérations ici. Nous y réfléchissons beaucoup maintenant et je ne serais pas choqué si nous construisions notre communauté ici. 

Les chances sont que si Kraken y parvient, ils viendront.

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR