Un paquebot de croisière désaffecté reviendra à la vie sous la forme d’une communauté crypto flottante hors réseau, embrassant la liberté et les cryptomonnaies.

Les eaux internationales attirent toutes sortes de gens, et la communauté crypto n’y fait pas exception. Ocean Builders, qui construit également des “communautés de pods marins” (maisons flottantes) futuristes, a jeté son dévolu sur un nouveau type de maison : un bateau de croisière.

La société de croisière P&O Cruises Australia a récemment mis hors service le Pacific Dawn, qui a ensuite été acheté par Ocean Builders. La compagnie prévoit maintenant de le transformer en un havre des cryptomonnaies.

Le navire, construit en 1991, a toujours transporté des passagers avec P&O Australia ainsi qu’avec Princess Cruises. Carnival, la société mère de P&O, réduit sa flotte en raison de la baisse de la demande due à la pandémie de COVID-19.


Reproduction de “seapods” d’Ocean Builders | Source: Ocean Builders

Un navire nommé Satoshi

Le navire, qui est destiné à devenir un refuge pour certains types d’hommes d’affaires à l’esprit libertaire, sera rebaptisé Satoshi, l’unité fractionnaire de BTC et le surnom de l’inventeur secret de Bitcoin.

Selon Chad Elwartowski, directeur de l’exploitation d’Ocean Builders, la société prendra le contrôle du navire de croisière le 4 novembre 2020, en mer Méditerranée. A terme, il sera ancré au large des côtes du Panama. Ocean Builders prévoit un trajet de 30 minutes en ferry entre la côte et le navire.

Ce n’est pas par hasard que le Satoshi deviendra le refuge des crypto-enthousiastes. Elwartowski lui-même est un homme d’affaires de Bitcoin et a longtemps été un partisan du “seasteading”, c’est-à-dire de la création d’habitats permanents sur l’eau, hors de portée de toute revendication gouvernementale.

Ces activités ne se sont pas toujours déroulées sans heurts. En 2019, l’habitat flottant d’Elwartowski, située à 12 miles nautiques des côtes thaïlandaises, a été saisie par le gouvernement thaïlandais pour avoir prétendument enfreint les lois de souveraineté de la nation. Les autorités ont ensuite détruit le logement.


Les autorités saisissent le logement flottant d’Elwartowski | Source: Business Insider

Une communauté crypto au bord de l’eau

Elwartowski dit qu’il veut que le bateau soit un refuge pour les nomades du monde entier qui ne trouvent leur place nulle part. Il considère le navire comme un rempart de l’innovation, et a déclaré :

Nous sommes impatients de créer un centre de technologie et d’innovation ici au Panama. Notre objectif est de trouver le moyen de vivre durablement sur la mer et de tracer de nouvelles voies vers cette nouvelle frontière.

Ocean Builders prévoit également de proposer des cabines comme location de vacances, ainsi que des bureaux et des espaces de recherche.

Les cabines du crypto-croisière seront vendues aux enchères à partir du 5 novembre. Elles seront traitées de la même manière que les appartements à terre. Le prix des chambres est compris entre 25 000 et 50 000 dollars, bien qu’il puisse augmenter avec la vente aux enchères. La capacité du navire est de 2 020 personnes.

Comme les cabines ne sont pas équipées de cuisine, Ocean Builders prévoit d’offrir aux résidents des bons de repas, bien que le procédé le plus sûr en cas de pandémie ne soit pas encore clair.

Tout comme les navires de croisière, le Satoshi comprendra des magasins de détail. Bien entendu, ces commerces accepteront les paiements en Bitcoin et probablement dans d’autres cryptomonnaies importantes.