Voyager Digital obtient une licence de trading européenne par deux régulateurs français

Partager l’article
EN BREF
  • La société Voyager Digital a obtenu une licence de trading en Europe.

  • Elle devient la première société non française a avoir été autorisé par l'AMF et l'ACPR.

  • L'entreprise poursuivra donc son développement en Europe.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Basée à Jersey City, et créé en 2017, Voyager est une plateforme en ligne offrant une solution complète pour le trading d’actifs à des clients particuliers et institutionnels.

Sponsorisé Sponsorisé

La plateforme de Voyager Digital fournit aux investisseurs des services des données financières, les guidant afin de minimiser les risques associés à la volatilité des cryptomonnaies.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) ont accordé une licence formelle de trading à la filiale de Voyager, LGO Europe SAS, selon un communiqué publié le 13 octobre.

Selon ce même communiqué, Voyager Digital a été jugé par les autorités « apte et adapté » pour permettre le trading de 60 actifs cryptomonnaie (BTC, ETH, etc.) sur les marchés français et européens.  

Sponsorisé Sponsorisé

Voyager serait ainsi devenue la première entreprise non française et non européenne à obtenir une certification formelle par l’AMF et l’ACPR, marquant une étape clé pour le secteur.

Dans ce communiqué, le législateur français Pierre Person a déclaré :

« Voyager sera un acteur incontournable en Europe et à l’international. Nous sommes heureux qu’un acteur non européen ait choisi la France pour implanter et développer ses activités. Nous continuerons à faire en sorte que le cadre juridique soit attractif et stable pour tous ceux qui souhaitent entreprendre dans le secteur des crypto-actifs. »

Lewis Bateman, directeur international de Voyager, s’est félicité de cette décision :

« Nous avons une longue liste d’attente de clients européens qui attendent avec impatience le lancement de notre application. L’économie de la cryptomonnaie est mondiale et nous sommes enthousiasmés par la perspective de servir ces clients et de fournir un accès de qualité Voyager à un segment de clientèle plus large. »

Après l’achat de Coinify, l’entreprise s’appuiera sur les solutions KYC et anti-blanchiment d’argent proposés par le rachat de cette société, ainsi que sur ses rampes d’accès fiduciaire dans plus de 20 devises, qui sont toutes entièrement compatibles avec les normes européennes.

La société étendra sa croissance à travers les marchés européens, notant qu’il existe de nombreux autres concurrents sur le marché tels que Kraken, Coinbase ou Binance, lesquels présentent déjà une forte présence en Europe.

Cours du token VGX

Le token Voyager (VGX) présente un volume de transactions quotidien d’environ 2 545 494,38 €, et une capitalisation boursière actuelle de 611 577 909,26 €. Après une forte baisse en février, le token est globalement haussier depuis juillet et, au moment de la publication de cet article, il s’échange à 2,54 $ selon les données de CoinGecko.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.

Sponsorisé
Share Article

SUJETS LIÉS

Fabien se concentre principalement sur les actualités crypto et blockchain susceptibles d'intéresser les lecteurs français.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant