3 milliards de dollars en BTC de l’arnaque PlusToken saisis par les autorités chinoises

Partager l’article
EN BREF
  • La Chine annonce la saisie de 4,2 milliards de dollars de cryptos dans le cadre du programme PlusToken Ponzi.

  • Les autorités chinoises prévoient de liquider les «coins» confisquées en vertu des lois existantes.

  • PlusToken était l'un des plus grands schémas ponzi de crypto.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Un tribunal chinois a publié une analyse détaillée du total des actifs crypto saisis dans le cadre de l’arnaque PlusToken, y compris environ 3,3 milliards de dollars de Bitcoin (BTC).



Certains commentateurs disent que le moment choisi pour ces nouvelles indique une tentative de FUD [fear, uncertainty and doubt en anglais] visant à semer la panique sur le marché des cryptomonnaies.

La police chinoise a confisqué plus de 194 000 BTC à PlusToken

Selon la décision de justice publiée sur Scribd, la police chinoise a saisi neuf actifs numériques majeurs dans le cadre de sa répression du programme ponzi PlusToken.



Outre 194 775 BTC d’une valeur de 3,3 milliards de dollars, la réserve confisquée comprend également 833 083 ETH, 487 millions XRP et 79 581 BCH, ainsi que 27,6 millions EOS, 6 milliards DOGE, 74 167 DASH et 213 724 USDT.

Au total, la police chinoise a transporté plus de 4,2 milliards de dollars de cryptomonnaies sur la base des prix actuels du marché. La somme en Bitcoin représente à elle seule plus de 1% de l’offre actuelle de BTC en circulation.

Cela dit, l’aspect comique de la nouvelle réside peut-être dans le fait que la Chine détient maintenant 6 milliards d’un «même crypto» comme Dogecoin. Le DOGE saisi représente près de 5% de l’offre en circulation du jeton au moment de la publication de cet article.

La révélation des fonds PlusToken saisis intervient à la suite du refus du tribunal populaire intermédiaire de Yancheng des appels déposés par les principaux agents reconnus coupables de l’escroquerie.

Comme précédemment rapporté par BeInCrypto.com, la police chinoise a arrêté 109 personnes associées au plan ponzi en juin. La nouvelle des arrestations a marqué la première action répressive majeure des autorités chinoises contre les participants à une escroquerie crypto ponzi.

La Chine va liquider les cryptos saisies

Une traduction approximative du document judiciaire a révélé qu’il était prévu de liquider les bitcoins et autres actifs saisis «conformément aux lois en vigueur». Le communiqué du tribunal a également révélé que les fonds provenant de la vente de ces actifs seront envoyés au Trésor national.

En 2019, certaines entités ont vendu plusieurs tokens cryptos liés au schéma ponzi PlusToken. En effet, les rapports sur de vastes avoirs cryptos associés à l’escroquerie sur le marché ont déclenché quelques baisses de prix en 2019.

L’arnaque PlusToken aurait fraudé plus de 2 millions de victimes pour un montant d’environ 5,7 milliards de dollars. Avec OneCoin et BitClub, elle reste l’une des plus grandes escroqueries de cryptomonnaie de l’histoire de l’industrie.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR