RippleNet a connu une croissance de x5 avant les problèmes de la SEC

Partager l’article
EN BREF
  • Un récent rapport de Ripple indique que RippleNet a connu une croissance des transactions cinq fois supérieure en 2020 par rapport à 2019.

  • RippleNet a traité près de trois millions de transactions en 2020.

  • Depuis que la SEC a porté des accusations contre Ripple et deux de ses dirigeants, son écosystème a souffert.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Dans un rapport du 25 janvier intitulé “Ripple 2020 Momentum”, le PDG Brad Garlinghouse expose les progrès que l’écosystème a connus au cours de l’année passée.



Selon le rapport, la solution phare de Ripple, RippleNet, a vu cinq fois plus de transactions sur sa plateforme en 2020 par rapport à 2019. RippleNet a traité près de trois millions de transactions au total, soit une augmentation marquée.

2020 a été une bonne année pour @Ripple, malgré une fin décevante liée aux réglementations des États-Unis (euphémisme?). Nous avons traité des millions de transactions sur RippleNet, développé ODL 12x YoY et signé 15 nouveaux clients après la plainte de la SEC.1/3

La croissance de la plateforme coïncide avec la croissance de l’industrie

Le marché de l’Asie-Pacifique a été l’un des plus grands adoptants de la technologie Ripple. Il a connu une croissance de 80% d’une année sur l’autre en termes de nouvelles affaires encres, selon le rapport. Beaucoup de ces plateformes basées en Asie-Pacifique ont mis en œuvre RippleNet pour faciliter les transferts d’argent, ce qui a entraîné une augmentation régionale des transactions de 1 700%.

Cette adoption coïncide avec la croissance générale de l’industrie des cryptomonnaies, un secteur qui a pris son envol en 2020 et qui a propulsé de multiples projets vers des cours sans précédent et une croissance des utilisateurs.

2020 a probablement été l’année la plus réussie de Ripple en termes d’adoption par l’industrie. Cela dit, les récentes accusations portées contre elle par la SEC se sont avérées être un obstacle majeur pour la société et ses propriétaires.

La SEC accuse Ripple dans le but d’étouffer sa croissance ?

RippleNet a peut-être connu une croissance substantielle l’année dernière, mais les récentes accusations portées contre Ripple Labs et deux de ses dirigeants ont fait chuter le cours du XRP. Cela a également fait l’effet d’un raz-de-marée dans toute la communauté Ripple.

La SEC affirme que le XRP n’est pas une marchandise comme Bitcoin ou Ethereum, mais un titre. Cela a conduit à des accusations contre ses dirigeants pour la vente de titres sans licence.

La SEC prétend que Ripple a vendu des milliards de dollars de titres sans licence pour financer ses opérations et pour son profit personnel. Les accusations semblent avoir eu des effets profondément négatifs sur la communauté.

Bien que certains détenteurs de XRP demandent à la SEC d’abandonner les charges, le marché a réagi rapidement à la nouvelle. De nombreux détenteurs estiment que ces nouvelles charges ne sont pas dans leur intérêt, étant donné que Ripple opère depuis plus de sept ans sans aucune altercation,

De nombreux exchanges ont retiré le XRP ou interdit aux utilisateurs de le trader. Même les exchanges réglementés et les entreprises qui mettent en œuvre RippleNet ont réduit leurs services, en invoquant des préoccupations concernant cette affaire.

Jusqu’à la conclusion de ces allégations, Ripple continuera probablement à lutter pour se légitimer dans une industrie qui progresse à une vitesse vertigineuse.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Basé à Tel Aviv en Israëlm Harrison est analyste, reporter et spécialiste senior chez BeInCrypto. Harrison est impliqué dans le domaine de la cryptomonnaie depuis fin 2016, en plus d'être passionné par la technologie des registres décentralisés et leur potentiel.

SUIVRE CET AUTEUR