Monnaie Numérique de Banque Centrale : la guerre contre la crypto gagne du terrain

Partager l’article
EN BREF
  • Un récent rapport de la Banque des Règlements Internationaux indique que les banques planchent sur la sortie prochaine de monnaies numériques officielles.

  • Néanmoins, celles-ci ne sont qu'une énième représentation de la guerre contre les cryptomonnaies.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Alors que les stablecoins de la blockchain font grise mine, les banques centrales se tournent vers la monnaie numérique.

Une demande qui explose

Accusées par les banques d’être des vecteurs de criminalité et de provoquer des crises, les monnaies numériques telles que Bitcoin n’ont pas la côte auprès des établissements financiers traditionnels. Néanmoins, l’idée de créer un stablecoin à l’image d’une devise est très étudiée par les banques, et même bien plus que l’on ne le croyait.

Si nous avons beaucoup entendu parler de l’euro numérique tant plébiscité par la Banque Centrale Européenne, il semblerait que d’autres pays souhaitent s’y mettre. La Banque des Règlements Internationaux a publié un rapport issu d’une enquête effectuée auprès de 81 banques centrales et les résultats parlent d’eux même.

Neuf banques centrales sur dix étudient les monnaies numériques de banque centrale (MNBC), et plus de la moitié d’entre elles sont en train de les développer ou de mener des expériences concrètes. En particulier, les travaux sur les MNBC de détail ont atteint des stades plus avancés. […]
Au niveau mondial, plus des deux tiers des banques centrales considèrent qu’elles sont susceptibles ou pourraient éventuellement émettre une MNBC de détail à court ou moyen terme. Les travaux sur les MNBC sont de plus en plus motivés par des raisons liées à l’efficacité des paiements transfrontaliers.
Les banques centrales considèrent que les MNBC sont capables d’atténuer les principaux problèmes, tels que heures d’ouverture limitées des systèmes de paiement actuels et la longueur des chaînes de transactions actuelles.

Extrait du rapport de la Banque des Règlements Internationaux
Source : rapport de la Banque des Règlements Internationaux

Bien que tous les établissements n’aient pas souhaité participer à l’enquête, selon la BRI, absolument toutes les banques centrales du monde entier plongent sur l’émission d’une monnaie numérique. La création de certaines d’entre elles serait même bientôt terminée.

Un nombre croissant de banques centrales sont à un stade avancé de l’étude d’une MNBC. Par rapport à l’année dernière, la part des banques centrales qui développent actuellement une MNBC ou de mener un projet pilote a presque doublé, passant de 14 % à 26 %. En outre, 62 % d’entre elles mènent
des expériences ou des preuves de concept (troisième panel).

Extrait du rapport de la Banque des Règlements Internationaux

La compétition avec les cryptomonnaies continue

Malgré tout, la mise en place d’une monnaie numérique bancaire reste en premier lieu motivé par un désir de faire fléchir les cryptomonnaies. Selon le rapport de la BRI, la compétition contre les stablecoins est l’une des premières motivations des établissements bancaires dans le développement de leur MNBC. Loin de faire des cryptomonnaies un exemple, les établissements souhaitent plutôt offrir la possibilité de délivrer des devises numériques à côté de l’argent fiduciaire. Les MNBC sont donc érigés comme un rempart contre Bitcoin et ses acolytes afin de protéger le système traditionnel et il ne serait pas étonnant que les utilisateurs soient sollicités à les utiliser afin de délaisser la blockchain.

Enfin, les MNBC pourraient également être une tentative de ramener les utilisateurs vers un certain contrôle, tout en leur donnant l’illusion d’utiliser une monnaie numérique sécurisée et agréée. Les banques centrales restent acquises à la lutte contre le blanchiment d’argent et la Banque Centrale Européenne compte bien retracer ses utilisateurs.

Source : compte Twitter de Patrick Hansen

Décidément, la lutte entre l’ancien système financier et l’alternative indépendante proposée par les cryptomonnaies ne semble pas trouver de fin et les Monnaies Numériques de Banque Centrale en sont la représentation. Le temps nous dira si celles-ci, une fois abouties, se seront avérées des armes efficaces contre une crypto sphère qui se prépare déjà à la confrontation.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Après avoir parcouru le monde en tant qu'artiste, Laure Elizabeth a décidé de se poser et de se plonger dans le monde de la cryptomonnaie. Basée en France, elle compte plusieurs années d'expérience dans le journalisme et la traduction dans différentes langues. Elle se consacre désormais à informer le public des dernières nouvelles du secteur.

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant