Ledger lance un fond français dédié au web3 et à la crypto

Partager l’article
EN BREF
  • Ledger lance un fonds qui pourrait bien faire exploser la crypto en France.

  • Malgré les apparences, l'industrie est de plus en plus populaire dans le pays et pourrait bien nous réserver quelques surprises.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Ledger est toujours a l’affût de nouvelles technologies à développer en France. La société vient de lancer un fonds qui pourrait faire grand bien à la crypto du pays.

Une véritable béquille pour la crypto sphère française

Ça y est, la France commence à prendre le pli de la crypto. Face à l’indifférence du gouvernement français, ce sont les entreprises elles-mêmes qui mettent la main à la pâte. Après la mise en place de plusieurs initiatives telles qu’une aide à la déclaration des cryptomonnaies aux impôts et un partenariat avec The Sandbox pour sensibiliser la population à la sécurité, Ledger continue dans sa lancée et vise toujours plus grand.

La licorne française, associée à la société d’investissement Carthay Capital, vient en effet d’annoncer le lancement d’un fonds de 100 millions d’euros qui sera totalement dédié au web3. Intitulé Ledger Carthay Capital, le projet servira à aider les entreprises et initiateurs du monde des nouvelles technologies et de la décentralisation issus de France mais également de l’étranger.

Soutenu par Bpifrance, Ledger Cathay Capital investira dans des projets en phase de démarrage couvrant la crypto, la DeFi, la blockchain, les NFT, les DAO et la tokenisation de tout, en se concentrant sur les entrepreneurs apportant un avenir sécurisé et décentralisé au prochain milliard d’utilisateurs. Ledger Cathay Capital débloquera des ressources et des réseaux mondiaux, offrant aux créateurs et aux fondateurs le capital, les outils et un accès inégalé à l’industrie pour innover à grande échelle dès le départ.

Extrait du communiqué de Ledger concernant le lancement du fonds dédié au web3
Source : compte Twitter de Ledger

Pour Ledger, le lancement de ce fonds est très important puisque l’utilisation du web3 et son développement ne cesse de s’accélérer, avec de nouveaux projets qui naissent chaque jour. Quant à la crypto, elle reste le principal objectif du fonds puisque la société estime que ses utilisateurs vont se multiplier par 5 pendant les trois prochaines années.

Les entreprises françaises sont de plus en plus séduites par la crypto

Il a fallu du temps pour en arriver là mais force est de constater que la crypto intéresse de plus en plus de sociétés en France malgré le flou des régulations dans le pays. Ainsi, la France peut être fière de posséder plusieurs entreprises dédiées à l’industrie et qui ont su se faire un nom à l’international. Si Ledger en fait partie, The Sandbox et Sorare peuvent également être citées.

Le fonds créé par Ledger sera sans doute bien utilisé puisque de nombreuses sociétés souhaitent se lancer dans le pays ou encore obtenir un petit coup de pouce. Il est également possible que l’argent investi soit utilisé pour tout simplement faire connaître le web3 au grand public. Interviewée par le journal Les Echos, l’entrepreneuse Séraphie de Tracy, co-fondatrice de la société de NFT Cohort, pense que l’industrie a encore besoin de se rapprocher de la population.

Le Web3 est encore un club fermé qui exclut les non-initiés. Nous voulons permettre aux marques de toucher tout le monde.

Séraphie de Tracy lors d’une interview pour le journal Les Echos

En outre, la crypto pourrait bientôt exploser auprès des sociétés françaises. Selon une étude publiée par la société d’audit PwC, 99% des entreprises souhaitent continuer d’investir voire même investir davantage dans la blockchain tandis que 61% d’entre elles en voient les bénéfices. L’avenir semble donc radieux pour l’industrie encore secouée par la crise et la France pourrait enfin en tirer de grands bénéfices.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Après avoir parcouru le monde en tant qu'artiste, Laure Elizabeth a décidé de se poser et de se plonger dans le monde de la cryptomonnaie. Basée en France, elle compte plusieurs années d'expérience dans le journalisme et la traduction dans différentes langues. Elle se consacre désormais à informer le public des dernières nouvelles du secteur.

SUIVRE CET AUTEUR