rNFT, la startup lyonnaise spécialisée dans la matérialisation des NFT

Mis à jour par Célia Simon
EN BREF
  • L' entreprise française rNFT utilise les droits liés aux NFT pour permettre des reproductions physiques de chaque œuvre digitale.
  • Il est également possible d’acheter directement le NFT sur les marketplaces traditionnelles grâce une API créée par la startup, ce afin de le détenir dans sa version physique.
  • Serait-ce un pas vers la crypto cohabitation ?
  • promo

    Profitez de 70 CFD sur les cryptomonnaies, sans frais de commission et avec des spreads ultra bas Profitez

Les avantages des NFT sont nombreux : faciles à échanger, ils sont disponibles à la vente à toute personne dans le monde ayant une connexion Internet. Il est possible de les exposer dans le métavers et de les rendre accessibles à tous. On est sûr de leur authenticité et de leur traçabilité. Enfin, ils redonnent du pouvoir aux artistes.

Seulement, certains préfèrent toujours l’œuvre physique. Ils veulent pouvoir toucher leur bien. Alors peut-on avoir le meilleur des deux mondes œuvre physique et NFT virtuel (The best of both world ? C’était juste pour vous mettre la chanson en tête).

C’est ce que permet rNFT. La petite (pour l’instant) entreprise française utilise les droits liés aux NFT pour permettre des reproductions physiques de chaque œuvre digitale. Chaque reproduction physique est associée à un certificat d’authenticité, également enregistré sur la blockchain dans le but de sécuriser les transactions et d’avoir un historique de chaque reproduction créée.

Plus encore, il vous est possible d’acheter directement votre NFT sur les marketplaces traditionnelles grâce une API (interface de programmation d’application) créée par la startup, ce afin de le détenir dans sa version physique. De chaque vente son reverséee des royalties à l’artiste qui a créé le NFT, mais également à son propriétaire et à la marketplace NFT.

Artistes ou amateurs d’art ? C’est sans doute pour vous le moment de vous lancer. L’entreprise lance ce mois-ci sa levée de fonds. Son cofondateur et PDG Guillaume Touzot a déclaré : “Les NFT ont révolutionné le business model des artistes, nous souhaitons donc poursuivre ces efforts là en permettant aux passionnés d’art traditionnel de posséder ces œuvres digitales de manière physique. Nous voulons créer le pont entre le monde de l’art digital et celui de l’art traditionnel en mettant en œuvre une économie circulaire. Ensemble, donnons une longueur d’avance à l’art !” 

Une innovation NFT à contre courant 

Autre innovation à contre-courant : Si les NFT sont généralement en vente en cryptomonnaies, rNFT vous propose même un pied de nez à l’industrie. En effet, alors que de nombreux commerces proposent à leurs clients les paiements en crypto, il vous sera possible d’acheter vos œuvres d’art numériques en monnaie gouvernementale sur leur site, en plus de l’option en crypto.

Bien entendu, en période de bear market, certains ne souhaitent pas utiliser leurs cryptos achetées à haut cours alors qu’elles ont drastiquement baissées dernièrement. Leur but, on peut l’imaginer, est de “hold” jusqu’à la remontée du marché. De plus, d’autres amateurs d’art peuvent potentiellement s’intéresser aux NFT sans pour autant avoir de wallet. Ils pourront donc tous payer en euros.

Crypto cohabitation

Alors qu’on utilise souvent le terme de “crypto adoption”, pour parler de l’adoption de masse par le public de la technologie crypto et de la blockchain, dans ce cas de figure, serait-ce un pas vers la crypto cohabitation ? Et ce, avec le système financier traditionnel ?

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.