Cryptomonnaies : les meilleurs pays pour miner bitcoin en 2020

Partager l’article

Miner de la crypto-monnaie est une industrie en plein essor. L’exploitation de cette méthode est l’une des parties les plus intégrales de l’ensemble de l’industrie des crypto-monnaies, et l’activité peut être très lucrative, surtout si l’actif que vous choisissez d’exploiter est Bitcoin.

Sponsorisé



Sponsorisé

Pour les entreprises qui cherchent à miner Bitcoin, il est essentiel que vous trouviez les emplacements parfaits pour y parvenir. C’est pourquoi nous avons développé ce guide. Ce guide se concentre uniquement sur comment miner le bitcoin. Alors que de nombreuses autres crypto-monnaies pourraient être exploitées, le bitcoin est de loin la plus rentable du groupe.

Les hotspots pour miner du Bitcoin peuvent être regroupés en fonction de deux facteurs:

Sponsorisé



Sponsorisé
  1. Rentabilité
  2. Importance du marché

Rentabilité

Les entreprises souhaitant miner du bitcoin sont créées dans le seul but de réaliser des profits. Cependant, miner des crypto-monnaies est coûteux à exécuter en raison de l’énergie qu’il consomme. Pour être rentable, le miner doit s’installer dans des pays où les coûts sont inférieures au coût de l’actif exploité. Le Koweït et l’Islande sont de bons exemples de pays où les prix sont abordables.

L’importance du marché

Un autre facteur que vous voudrez peut-être prendre en compte est l’importance du marché lors de la prise de décision. Ce facteur prend deux choses en considération: la popularité de de l’endroit pour miner du Bitcoin et ce que le gouvernement en pense. Lorsque vous choisissez un pays en raison de l’importance du marché, vous regardez un pays avec une législation en faveur du bitcoin. Ce sont des régions où les lois sont favorables aux bitcoin, et où le gouvernement reconnaît le secteur. Voici notre liste des meilleurs pays pour miner du Bitcoin.

Miner bitcoin au Koweit

Situé au Moyen-Orient, le Koweït est l’un des pays les plus passionnants pour faire des affaires dans la région. Le coût de la vie est vraiment bas, grâce aux revenus pétroliers du pays et à la facilité de faire des affaires. Il est à noter que vous devrez faire face à un temps généralement chaud. Cependant, l’achat de systèmes climatisés ne vous coûtera pas cher, vous devriez donc être en mesure de compenser les conditions météorologiques de manière pratique.

Dans ce pays, miner du Bitcoin pourrait coûter environ 1500 dollars au total. Le Bitcoin n’étant pas légal au Koweït, vous allez donc très probablement les extraire et les vendre à des acheteurs venus d’autres pays.

Miner bitcoin au Venezuela

Même si le pays est frappé par l’un des pires niveaux d’inflation, le Venezuela est un pays pro crypto-monnaies. Le président Nicolas Maduro s’est donné pour mandat d’utiliser des crypto-monnaies pour contourner les sanctions économiques imposées par les États-Unis, et elles ont plutôt bien fonctionné jusqu’à présent.

En ce qui concerne les coûts, vous ne trouverez peut-être pas de meilleur pays pour miner du Bitcoin que le Venezuela. Miner du Bitcoin pourrait descendre jusqu’à 531 $ par actif, car les frais coûtent environ 1,9c $ / kWh. Le pays a également un taux de chômage de 9%, vous devriez donc être en mesure d’obtenir une main-d’œuvre bon marché si vous exploitez les bones zones.

En continuant, vous constaterez que miner du bitcoin est également une activité lucrative liée aux crypto-monnaies dans ce pays d’Amérique latine. Vous pourriez, cependant, rencontrer des problèmes car le Venezuela est connu pour avoir des pannes d’électricité prolongées.

Miner bitcoin en Islande

L’Islande est le rêve pour miner de la crypto-monnaie – le pays a une abondance d’électricité bon marché, un climat froid et des réglementations favorables. Au cours des deux dernières années seulement, l’activité d’extraction de crypto dans la nation insulaire européenne a presque doublé.

Alors, que disent les faits? L’électricité en Islande coûte environ 0,071 USD / kWh, avec des prix aussi bas en raison de l’impressionnant réseau hydroélectrique et des centrales géothermiques du pays. Vous obtenez également une température moyenne comprise entre -1 ° C et 12 ° C, ce qui signifie que les coûts de climatisation seront négligeables. Le gouvernement n’a pas non plus imposé de restrictions à l’exploitation du bitcoin, vous pouvez donc opérer librement.

Le seul problème auquel les miners sont confrontés en Islande est le coût de la main-d’œuvre. Le taux de chômage est de 3,5%, vous devrez donc débourser beaucoup d’argent pour attirer les meilleurs talents.

Miner bitcoin en Chine

La Chine est connue comme la capitale pour miner du bitcoin, en raison de son importance sur le réseau Bitcoin. Le pays détient environ 66% du taux de hachage mondial, passant de 60% en juin 2019. La Chine abrite également certaines des plus grandes sociétés minières du monde (Bitmain, Canaan Creative, etc.) Les estimations de CoinShares ont montré que le total des revenus provenant de l’exploitation minière en Chine pourraient éclipser 5 milliards de dollars en 2020.

En Chine, en raison du coût abordable de l’énergie et de l’utilisation de sources d’énergie alternatives, les miners peuvent survivre à leurs concurrents étrangers avec une efficacité impitoyable. Une autre source d’énergie courante en Chine est le charbon, dont ils disposent en abondance. Il n’est pas rare de trouver des miners de Bitcoin qui installent leur exploitations près d’une source de charbon, où ils brûlent librement du charbon et utilisent l’énergie pour extraire du Bitcoin.

Néanmoins, l’importance du charbon en Chine commence également à baisser. Les experts estiment que d’ici 2050, l’électricité produite à partir du charbon diminuera à environ 30%, le reste provenant du pétrole, du gaz naturel et de sources renouvelables. On s’attend à ce qu’à mesure que de plus en plus de sources d’énergie renouvelables sortent, les coûts miniers diminuent.

Cependant, en ce qui concerne l’exploitation minière en Chine, la région du Sichuan est la crème de la crème. CoinShares estime que la province représente à elle seule 50% du taux de miners mondial.

Miner bitcoin aux États Unis

Créer une entreprise pour miner du bitcoin aux États-Unis, c’est à peu près la même chose qu’en Chine. Les États-Unis n’ont peut-être pas le même niveau de prédominance en matière d’exploitation minière que la Chine, mais vous obtenez au moins la sécurité qui découle du fait de savoir que votre exploitation est sûre.

L’année dernière a été importante pour les États-Unis, car plusieurs entreprises s’étaient installées dans le pays. La plupart ont souligné une abondance d’opportunités, en gardant à l’esprit que les crypto-monnaies sont prédominantes aux États-Unis – le pays est donc génial quand il est temps de vendre les Bitcoins que vous avez extraits.

Actuellement, les États-Unis sont classés par Investopedia comme le 41e pays le moins cher pour exploiter la crypto-monnaie, avec un coût moyen de 4578 dollars par actif. Cependant, comme l’explique le média d’information, cela peut également varier d’un État à l’autre. Il y a plusieurs raisons à cela. Ils comprennent la masse disponible, le temps moyen, la disponibilité de l’hydroélectricité et le coût de l’électricité (qui varie également d’un État à l’autre).

Washington (l’État – et non D.C.,) est le chef de file du pays en hydroélectricité, avec environ 1166 barrages dans l’État seul. Environ 80% de l’électricité produite dans cet État est renouvelable, et il était responsable de la production d’environ un huitième de l’électricité produite à partir d’énergies renouvelables dans tout le pays en 2017. Il n’est donc pas surprenant que ce soit l’État le moins cher à exploiter, avec une exploitation moyenne, et un coût de 3 309 $ par jeton.

Le gouvernement n’a peut-être pas encore de lois concernant l’extraction de crypto-monnaies, mais il est évident que l’activité est là pour rester.

Miner bitcoin en Iran

L’Iran est peut-être au bord d’une crise économique et politique en ce moment, mais son extraction de crypto-monnaies est toujours très forte. En ce qui concerne la réglementation, l’extraction de bitcoins est légale et le gouvernement iranien le reconnaît officiellement comme une activité industrielle.

L’Iran a également été un terrain d’épanouissement majeur pour l’exploitation du bitcoin, car ceux souhaitant miner proviennent du monde entier. Ils ont déménagé en partie à cause des tarifs d’électricité bon marché du pays. Les ménages paient entre 0,03 $ et 0,05 $ le kilowattheure dans ce pays du Moyen-Orient.

Ces tarifs abordables, ainsi que l’augmentation du nombre d’individus souhaitant miner et qui émigrent vers l’Iran, ont vu la demande énergétique du pays augmenter de 7% au cours des derniers mois. Cela a poussé le gouvernement à créer un nouveau modèle de prix pour les installations minières et un nouveau seuil de consommation pour ceux souhaitant miner. Néanmoins, l’Iran est toujours l’un des meilleurs pays pour exploiter la crypto-monnaie.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations contenues sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations figurant sur notre site web est strictement faite à ses propres risques. Dans la section S'instruire, notre priorité est de fournir des informations de haute qualité. Nous prenons le temps d'identifier, rechercher et créer un contenu éducatif qui sera utile à nos lecteurs. Afin de maintenir ce niveau de qualité et continuer à créer un contenu valable, nos partenaires sont susceptibles de nous verser une commission pour des placements figurant dans nos articles. Toutefois, ces commissions n'affectent pas nos processus de création de contenu objectif, honnête et pertinent.
Sponsorisé
Share Article

Based in the UK, Jimmy has been following the development of blockchain for several years, and he is optimistic about its potential to democratize the financial system. He's an economic researcher with outstanding hands-on and heads-on experience in Macroeconomic finance analysis, forecasting, and planning. He has honed his skills having worked cross-continental as a finance analyst, which gives him inter-cultural experience. He has a strong passion for regulation and macroeconomic trends as it allows him to peek under the global bonnet to see how the world works. Follow him on Twitter: @adejimi

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous