×
La Russie va utiliser le vote blockchain dans le processus d'amendement constitutionnel.
Le président Vladimir Poutine cherche à prolonger son règne de deux mandats supplémentaires de six ans chacun.
La Russie continue de faire volte-face sur sa position envers la technologie de la crypto et de la blockchain.

La technologie de la blockchain jouera un rôle dans la détermination de la décision du président russe Vladimir Putin jusqu’en 2036.

Vendredi, le gouvernement russe a annoncé la nouvelle via un avis sur le site Web. Selon le rapport, les citoyens de plus de 18 ans pourront voter par voie électronique sur un projet d’amendement constitutionnel qui vise à permettre au président Poutine de gouverner pour deux mandats supplémentaires de six ans chacun.

Détaillant les modalités de l’exercice, le gouvernement a révélé que le processus utiliserait un système de vote électronique basé sur la blockchain. Un extrait de l’avis se lit comme suit:

La sécurité et la transparence du vote électronique seront assurées par la technologie de la blockchain. Un tel réseau n’a pas de serveur unique: pour modifier les informations concernant les bulletins, il est nécessaire d’obtenir l’approbation de la plupart des participants au réseau, de sorte que la chaîne de blockchain est presque impossible à casser.

Il semble que les autorités de Moscou adoptent la conviction que le vote par chaîne de blocs pourrait ajouter une certaine légitimité au processus décisionnel. Le président élu a proposé en janvier un amendement constitutionnel controversé visant à conserver le pouvoir.

Le processus de vote lui-même aura lieu entre le 24 juin et le 30 juin. En avril 2019, BeInCrypto avait prédit que le vote à grande échelle sur la blockchain pourrait bientôt devenir une réalité. En effet, l’intégration du vote électronique dans le paysage politique russe est en développement depuis plusieurs années.

En 2019, les élections à la Douma de Moscou (Parlement) et les décisions concernant certaines stations de métro supplémentaires dans la ville de Troitsk ont utilisé des systèmes de vote électronique. Les rapports de Moscou continuent de montrer une approche concrète de la réglementation des technologies de crypto et de blockchain.

En mars, la banque centrale a déclaré qu’une interdiction du Bitcoin (BTC) dans le pays ne serait pas possible. Cette déclaration est intervenue un mois après que la même banque centrale a également menacé de geler les comptes traitant des crypto-monnaies.

Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto?
Rejoignez gratuitement notre groupe Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies.

Images gracieusement fournies par Shutterstock, TradingView et Twitter.

BeInCrypto Staff

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

Vous voulez en savoir plus ?

Rejoignez notre groupe Telegram pour bénéficier de signaux de trading, d'un cours de trading gratuit et d'échanges quotidiens avec d’autres fans de cryptomonnaies !

Ce site utilise des cookies.
Cliquez ici pour accepter l'usage de ces cookies. Consulter notre politique concernant les cookies.

{"vars":{{"pagePostType":"post","pagePostType2":"single-post","pageCategory":["blockchain"],"pageAttributes":["russie","vladimir-putin"],"pagePostAuthor":"BeInCrypto Staff"}} }