Les hackers demandent 7,5 millions de dollars en Monero (XMR) après avoir infiltré le réseau interne de l’une des plus grandes sociétés de télécommunication d’Argentine.

Une capture d’écran circulant sur les réseaux sociaux semble révéler les revendications des attaquants : ” Vous avez 2 jours pour payer 109 345 XMR (…) Si vous ne payez pas à temps, le prix sera doublé. ”

Le message des pirates indique que les fichiers de l’entreprise Telecom Argentina S.A sont cryptés et ne peuvent être récupérés que via un “décrypteur” fourni par les hackers eux-mêmes. Le message précise également que si l’entreprise ne paie pas la rançon avant le 21 juillet alors le prix passera à 15 millions de dollars (218 690 XMR).

La direction a demandé aux employés de Telecom Argentina de ne plus utiliser l’intranet ou ouvrir des e-mails suspects. Pour l’instant, aucun groupe de hackers n’a revendiqué l’attaque. Toutefois le modus operandi fait penser au groupe baptisé REvil. En début d’année, ce groupe avait infecté plusieurs cabinets d’avocat et célébrités grâce à un ransomware similaire.

Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto?
Rejoignez gratuitement notre groupe Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies.

Images gracieusement fournies par Shutterstock, TradingView et Twitter.