Voir plus

Le stablecoin MXNT de Tether indexé sur le peso mexicain n’a que 4 détenteurs

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Le stablecoin MXNT a été très mal adopté par les Mexicains, car il n'a que quatre portefeuilles actifs.
  • Deux portefeuilles appartiennent à Bitfinex, un à Tether et un seul portefeuille privé.
  • CoinMarketCap affiche des données décevantes sur le "poids numérique" de Tether, montrant que son prix le plus élevé était fin juin à 0,05051 $.
  • promo

Près de trois mois après que Tether ait lancé son MXNT, lié au peso mexicain, le stablecoin ne compte que quatre détenteurs. Deux de ces portefeuilles appartiennent à Bitfinex, un provient du trésor Tether et un autre est privé, selon les données d’Etherscan. .

Le 26 mai, Tether, la société à l’origine de l’USDT, le plus grand stablecoin au monde, a annoncé le lancement du MXNT : un stablecoin indexé 1:1 sur le peso mexicain et qui sera soutenu par Ethereum, TRON et Polygon.

De cette manière, MXNT rejoint les autres stablecoins développés par Tether Operations Limited : USDT, indexé sur le dollar américain ; EURT indexé sur l’euro et CNHT indexé sur le yuan chinois offshore.

Source : Etherscan

Sur les quatre portefeuilles qui détiennent du MXNT, Bitfinex détient 98 % dans deux portefeuilles, le trésor Tether, 2,19 % et un portefeuille anonyme 0,0000 % ; cependant, il compte 0,000001 MXNT en sa possession. Le deuxième portefeuille de Bitfinex détient 0,2499 %, soit 49 987 peso mexicain en stablecoin.

Les données d’Etherscan montrent que la capitalisation boursière du MXNT est de 984 089,40 $, que le prix actuel du stablecoin est de 0,05 $ et qu’il est actuellement en pertes, avec 0,53%. On peut donc en déduire que la demande du stablecoin au Mexique est pratiquement nulle, même s’il appartient à Tether.

Dans une précédente interview avec la branche hispanophone de Be[In]Crypto, Paolo Ardoino, CTO de Bitfinex et Tether, a mentionné l’importance des stablecoins pour la région et l’objectif de l’USDT dans ce contexte, notant que MXNT est le premier de plusieurs autres stablecoins en Amérique latine.

«Les stablecoins sont un outil vital pour les travailleurs migrants, dont beaucoup sont originaires de pays hispanophones, qui envoient des fonds à travers les frontières internationales. Ces travailleurs doivent envoyer des fonds par l’intermédiaire des banques (et n’ont pas tous accès à un compte bancaire). »

Les données de CoinMarketCap montrent des données tout aussi sombres sur le “poids numérique” de Tether, révélant son prix le plus élevé atteint fin juin à 0,05051 $ et un volume de transactions de seulement 3 000 $. Son prix actuel oscille autour de 0,04957 $, bien que son volume de transactions soit plus élevé, à 3 285 $.

Source : CoinMarketCap

Il y a quelques jours, Paolo Ardoino a révélé que l’émetteur de pièces stables prendrait en charge ETH 2.0. Cependant, le CTO de Tether a démystifié les affirmations en déclarant que “le support ETH 2.0 sera continu” quels que soient les retards de “The Merge“.

Galois Capital a affirmé qu’il y avait une réelle possibilité que des émetteurs de stablecoins comme Tether et Circle se rangent du côté d’ETH1.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

23299a49d23cf0163b9e4f5e80bdaa0a.jpg
Eduardo Venegas
Habita en Ciudad de México. Periodista emprendedor y entusiasta de los números, finanzas, economía, nuevas tecnologías y del ecosistema blockchain. Aprendiz constante, melómano y lector curioso. Egresado de la UNAM. Ejerció el periodismo en medios tradicionales por más de una década y actualmente divide su tiempo entre escribir de criptoeconomía y proyectos propios.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé