Bitcoin btc
$ usd

Après la crise, la confiance du public dans la crypto reviendrait plus forte que jamais

3 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La confiance semble être de retour dans la crypto avec de plus en plus de secteurs intéressés par l'industrie.
  • Toutefois, du côté du grand public, quelques fractures subsistent encore.
  • Pour le FMI, la confiance pourrait se généraliser à travers la transformation du paysage financier.
  • promo

La confiance dans la crypto semble à nouveau être d’actualité dans le secteur. Toutefois, si celle-ci touche désormais des secteurs extérieurs, elle est encore loin de faire l’unanimité, bien que certaines institutions commencent à baisser leur garde.

La crypto se fait un nom au-delà du secteur

Alors que l’hiver crypto a touché durement le secteur, occasionnant la fuite de nombreux investisseurs, le vent serait en train de tourner. La confiance semble avoir repris dans la crypto sphère, avec un public qui ne cache pas son enthousiasme pour la fusion Ethereum. D’autres, comme la communauté Terra, se réjouissent de voir leurs jetons battre de nouveaux records.

La confiance ne s’arrête pas là. Alors que la profession de foi de l’industrie pour la crypto se renouvelle, le secteur a également réussi à attirer de nouveaux clients. Les banques s’intéressent à l’industrie et souhaitent proposer leurs services. De grandes entreprises telles que BlackRock sautent le pas à leur tour.

Le phénomène ne devrait pas cesser puisque, selon la dernière étude réalisée par Bitstamp, plus de la moitié des investisseurs européens seraient intéressés par la crypto. Parmi les 10 000 investisseurs particuliers interrogés, 52 % seraient prêts à y placer leur argent. En France, près de 30 % de l’échantillon considéreraient les cryptomonnaies comme un investissement fiable, contre 52 % pour le reste des pays européens. Le pays des droits de l’homme semble donc toujours hésitant, mais les taux restent stables malgré le passage de la crise.

De même, parmi les 2000 institutions analysées par Bitstamp, l’intérêt dans la crypto serait de plus en plus présent. 31 % d’entre elles prévoiraient en effet d’investir davantage dans le secteur. Alors que la sortie de crise se profile de plus en plus, bien que le mois de septembre soit encore craint, l’industrie aurait enfin trouvé quelques lettres de noblesses.

L’intérêt de plus en plus grand du public pour les monnaies numériques, l’épuration du secteur ou l’ouverture à des marchés plus traditionnels pourraient être autant de raisons pour lesquelles Bitcoin et ses acolytes plaisent aux entreprises.

La crypto au quotidien : une fracture encore visible

Il semblerait également que le public européen soit de plus en plus ouvert à l’utilisation quotidienne de la cryptomonnaie. En effet, 47 % des interrogés seraient prêts à payer leurs courses et autres dépenses courantes avec de la monnaie numérique. Une véritable amélioration malgré la crise puisqu’ils étaient seulement 42 % à être favorables lors du printemps dernier. En France, les initiatives se multiplient pour permettre les paiements dans les magasins ou au restaurant. Elles restent toutefois marginales. La mise à disposition globale d’une carte de paiement spécialisée et facile d’accès pourrait néanmoins aider la cause.

En revanche, l’enthousiasme n’est pas encore de mise du côté des Etats-Unis, y compris chez les commerçants. Selon une étude réalisée par Clarify Capital, les cryptomonnaies seraient encore considérées comme le moyen de paiement le moins fiable. Les petites entreprises, pour qui la sécurité des paiements est un gage de réussite, seraient donc plus frileuses. Le manque d’éducation du public et l’ignorance du fonctionnement de la blockchain seraient à l’origine de leur crainte.
Les consommateurs américains seraient, quant à eux, moins hésitants, avec 7 personnes sur 10 prêtes à adopter la crypto si celle-ci devenait un moyen de paiement régulièrement proposé. 65 % des consommateurs interrogés ont également affirmés qu’ils seraient plus fidèles à une marque qui accepterait cette option.

Vers une confiance amenée par un nouveau système financier ?

Selon le FMI, la réinvention du système financier semble nécessaire. En effet, la présence de plus en plus grande de la crypto et l’arrivée des CBDC oblige l’économie à faire face à de nouveaux enjeux. Si ces dernières ne devraient pas faire concurrence puisqu’elles sont émises directement des Banques Centrales, les cryptomonnaies représentent pour beaucoup une véritable alternative au système bancaire.

Source : compte Twitter du Fonds Monétaire International

Pour le Fonds Monétaire International, les monnaies numériques sont encore loin d’avoir fait leurs preuves. La spéculation et la volatilité seraient encore des obstacles à leur adoption. Une réglementation mondiale pourrait toutefois permettre l’avènement d’un nouveau paysage. L’institution n’exclue pas un modèle dans lequel le secteur bancaire et les monnaies numériques cohabiteraient. Selon elle, seule l’approbation globale de la crypto pourrait servir à diffuser davantage de confiance. Les Banques Centrales pourraient également y participer avec leurs CBDC, en démontrant au grand public que l’usage de la blockchain leur est ouvert en toute sécurité. Dans ce cas-là, la prospérité de la crypto ne pourrait tenir qu’au choix de la population.

Néanmoins, la reconnaissance de la crypto dans la finance par le FMI témoigne d’ores et déjà d’une nouvelle reconnaissance dans les institutions. Peut-être est-ce là un premier pas pour établir la confiance à grande échelle ?

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, cet article présente les opinions et les perspectives d’experts du secteur ou d’autres individus. BeInCrypto s’engage à fournir des informations transparentes, mais les opinions exprimées dans cet article ne reflètent pas nécessairement celles de BeInCrypto ou de son équipe. Les lecteurs sont invités à vérifier les informations de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre des décisions sur la base de ce contenu.

userpic_18.jpg
Laure Elizabeth IACOUCCI
Après avoir parcouru le monde en tant qu'artiste, Laure Elizabeth a décidé de se poser et de se plonger dans le monde de la cryptomonnaie. Basée en France, diplômée de...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé