Bitcoin (BTC) les indicateurs on-chain pointent vers un plancher du marché

EN BREF
  • L'indicateur des rubans de hachage a donné un signal d'achat.
  • Le flux de dormance ajusté à l'entité a atteint un nouveau plancher record.
  • Le multiple de Puell est en survente.
  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram Rejoignez-nous

Be[In]Crypto s’est penché sur divers indicateurs on-chain afin de déterminer si le cours Bitcoin (BTC) a atteint un bottom. Les indicateurs analysés seront les suivants : le ruban de hachage, le flux de dormance ajusté, le multiple de Puell et les pertes réalisées.

Les rubans de hachage de Bitcoin

Les rubans de hachage sont des indicateurs basés sur le taux de hachage du BTC. Ils partent du principe que Bitcoin atteint un bottom lorsque les mineurs capitulent. La capitulation des mineurs signifie que leurs coûts de minage sont plus élevés que les récompenses qu’ils reçoivent en retour.

Les rubans de hachage sont créés par le rapport entre deux moyennes mobiles simples (MMA) du taux de hachage : la MMA sur 30 jours et la MMA sur 60 jours. Un croisement haussier entre ces deux MMA constitue un signal d’achat. Plus le temps durant lequel la SMA 60 jours est restée inférieure à la SMA 30 jours avant le croisement haussier (rouge) est long, plus le signal d’achat est fort.

Dans l’historique de Bitcoin, l’indicateur s’est montré extrêmement précis dans la prévision des creux de marché. Si l’on exclut le croisement actuel, il y a eu 13 croisements haussiers antérieurs, tous ayant conduit au moins à un mouvement de hausse à court terme. De plus, les croisements de janvier 2012, janvier 2015, janvier 2019 et mars 2020 (cercles noirs) ont conduit à des creux records du BTC.

Le croisement haussier actuel a eu lieu ce 21 août. Jusqu’à présent, le cours n’a diminué qu’après le croisement. Si un mouvement de hausse ne se produit pas d’ici peu, il s’agirait alors de la première fois dans l’histoire du BTC qu’un tel croisement n’est pas suivi d’une hausse notable du cours.

bitcoin glassnode
Graphique – Glassnode

Le flux de dormance ajusté

Le flux de dormance ajusté à l’entité correspond au rapport entre la capitalisation du marché et la valeur de dormance annualisée, qui mesure à son tour le nombre de jours de pièces détruits et le volume avec lequel ils sont détruits.

Dans l’histoire de Bitcoin, les valeurs inférieures à 250 000 ont été considérées comme sur-vendues et ont marqué des creux de cycle de marché. Ce genre de valeurs indique que la capitalisation boursière est faible par rapport au nombre d’anciens BTC dépensés.

Jusqu’à présent, le BTC a atteint un bottom à cinq reprises (cercles noirs et rouges). Les quatre premiers bottoms ont marqué des planchers absolus, après lesquels un rallye du cours très important s’est produit. Cependant, le cinquième (cercle rouge), qui s’est produit au début de 2022, n’a entraîné qu’un petit mouvemen de hausse. Par la suite, celui-ci a été suivi d’une très forte baisse du cours.

Ensuite, le flux de dormance ajusté a atteint une valeur minimale historique de 126 000 en juin. Ainsi, même s’il s’agit d’une valeur extrêmement survendue, le fait qu’elle n’ait jamais été atteinte auparavant et qu’elle soit inférieure à la limite inférieure supposée de 200 000 (encadré vert) place l’indicateur dans une situation sans précédent.

bitcoin taux de dormance
Graphique – Glassnode

Le multiple de Puell de Bitcoin

Le multiple de Puell est un indicateur qui mesure la santé des mineurs Bitcoin Il est créé en divisant la valeur d’émission quotidienne de BTC (en USD) par la moyenne mobile sur 365 jours de la valeur d’émission quotidienne. Ains, il permet de visualiser le cycle du marché du point de vue de la rentabilité des mineurs crypto.

Historiquement, les valeurs comprises entre 0,3 et 0,5 (en vert) ont marqué les bottoms du cycle de marché Bitcoin, tandis que celles comprises entre 4 et 10 (en rouge) ont été associées aux sommets du cours.

Jusqu’à présent, l’indicateur a atteint cinq creux au sein de cette zone. Les quatre premiers (cercles noirs) correspondaient tous à des planchers de cycle de marché. Il reste à voir si le cinquième (cercle rouge) marquera également un bottom. Dans cette optique, cet indicateur s’avère très similaire au flux de dormance ajusté à l’entité.

Cependant, il est à noter que le cinquième signal n’a pas encore été annulé, ce qui permet à l’indicateur de conserver son taux de réussite de 100 %.

btc multiple de puell
Graphique – Glassnode

Les pertes réalisées du BTC

Enfin, l’analyste crypto de renom @TheRealPlanC a partagé sur Twitter un graphique de l’indicateur des pertes réalisées en BTC.

Source: Twitter

Au cours de son histoire, cet indicateur a dépassé deux fois les quatre Z-scores, ce en décembre 2018 et en mars 2020. Ces deux périodes marquent des planchers du cours du BTC.

Ensuite, l’indicateur a atteint un sommet de cinq Z-scores au-dessus de la moyenne en juin. Il s’est maintenant replié sur la moyenne, mais un mouvement de hausse du cours n’a pas encore suivi.

Il est intéressant de noter que cette valeur a été atteinte au même moment où le multiple de Puell et le flux de dormance ajusté aux entités ont tous deux atteint leurs planchers respectifs et où les rubans de hachage ont fourni un signal d’achat. Ainsi, ces quatre indicateurs s’accordent pour la plupart, l’exception étant la potentielle non-validité du flux de dormance ajusté à l’entité.

Si un fort mouvement de hausse de Bitcoin devait suivre le plancher de juin, cela confirmerait la validité de ces indicateurs et la possibilité qu’un bottom absolu ait été atteint.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.