Un faux Ponzi lancé par FatMan sur Twitter fait des centaines de victimes

7 septembre 2022, 18:18 CEST
Mis à jour par Matias Calderon
7 septembre 2022, 18:18 CEST
EN BREF
  • Un lanceur d'alerte a créé un faux système de Ponzi qui s'est avéré fructueux en seulement quelques heures.
  • Dans la foulée, un projet anti-Ponzi surfant sur la chute de Do Kwon vient également de voir le jour, mais les investisseurs doivent toujours faire preuve de prudence.
  • promo

Un faux système de Ponzi, monté pour des raisons d’expérimentation, a démontré à quel point la crypto sphère était encore vulnérable.

La crypto sphère retourne dans ses travers

En pleine sortie de crise, les scams crypto retrouvent une nouvelle jeunesse. Bien que n’ayant pas cessé leur activité, les criminels ont subi un certain ralentissement. Le mois d’août semble avoir été l’occasion de renflouer les caisses. Toutefois, malgré l’abondance des arnaques dans l’industrie, de nombreuses victimes continuent d’être recensées. Une expérimentation a, une fois de plus, démontré la vulnérabilité du public face à ces dernières.

FatMan, lanceur d’alerte et célèbre détracteur du Terra Labs, a ainsi lancé un faux système de Ponzi. Grâce à une simple proposition, ce dernier a pu attirer à lui plusieurs centaines de victimes potentielles. Dans une publication Twitter, celui-ci a annoncé qu’il avait accès à une ferme BTC très rémunératrice et qu’il en verserait une partie aux victimes du projet Terra.

Source : compte Twitter de FatMan

FatMan aurait ensuite reçu plusieurs centaines de messages privés venant d’internautes intéressés. Il aurait également récolté plusieurs Bitcoins que des utilisateurs lui auraient versés afin d’investir dans la ferme en question. Ces derniers auraient également fait voyager la nouvelle et recruté dans leur entourage afin de maximiser leurs rendements.

Le lanceur d’alerte est néanmoins revenu auprès du public quelques heures après afin d’avouer que toute l’histoire était fausse et que la proposition n’était qu’une expérimentation.

Source : compte Twitter de FatMan

Toutes les victimes ayant versé de l’argent seront intégralement remboursées. En se lançant dans cette expérimentation, FatMan aurait simplement voulu prouver à quel point certains utilisateurs pouvaient être crédules. Certains d’entre eux auraient investi sans même se renseigner au préalable. De quoi prouver que la crypto sphère est encore animée par l’amour du profit.

L’instigateur du Ponzi a clos sa démarche sur une leçon, recommandant aux utilisateurs de ne pas refaire la même erreur, et a annoncé son intention de chasser les arnaques dans le futur.

Méfiance concernant un projet anti-Ponzi sur Do Kwon

Si, dans sa publication, FatMan qualifie Do Kwon d’escroc et rappelle toutes les accusations de Ponzi dirigées contre lui, un autre projet rejoint le mouvement. Intitulé JailKwon, celui-ci surferait sur les conséquences de la chute de Terra. En effet, JailKwon baserait ses activités sur l’éducation de la crypto sphère en permettant aux utilisateurs de prévenir les autres d’un éventuel scam.

Le lanceur d’alerte recevrait ainsi quelques jetons du même nom. Toutefois, il se pourrait que ce projet ne soit qu’un effet de mode. En effet, la pièce JKWON voit son cours monter en flèche et n’a encore que deux jours.

cours du jailkwon
Source : cours du JKWON selon CoinGecko

De quoi laisser spéculer sur une éventuelle tendance baissière à venir, une fois que l’affaire Do Kwon sera close. L’occasion de rappeler que chaque investissement doit être mûrement réfléchi et que seuls une minorité de projets ayant fait leurs preuves dans le temps peuvent être considérés fiables.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.