Le secteur crypto cherche à générer des bénéfices sur la mort de la reine Elizabeth II

EN BREF
  • La mort de la reine Elizabeth a donné naissance à de nouvelles crypto-monnaies avec une liquidité minimale.
  • Certains utilisateurs de Reddit ont accusé les créateurs de ces nouvelles pièces de monnaie d'être insensibles.
  • L'avenir nous dira si ces nouvelles crypto sont substantielles ou s'il s'agit simplement d'un autre système de pump and dump.
  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram Rejoignez-nous

Après le décès de la reine Elizabeth II, une multitude de NFT, de memecoins et d’accessoires Web 3 ont inondé les marchés et les plateformes NFT sur le thème de la monarque.

Alors que le Royaume-Uni pleure la perte de son monarque de 96 ans, les amateurs du Web3 ont profité de l’attention mondiale pour lancer une gamme vertigineuse de jetons non fongibles générés par des algorithmes, et centrés sur le thème de la reine, ainsi qu’un grand nombre de cryptomonnaies telles que Queen Elizabeth Inu, QueenDoge et London Bridge Is Down sur Binance Smart Chain et Ethereum.

Le token Queen Elizabeth Inu a ainsi augmenté de 28 506 % sur PancakeSwap, avec 17 000 $ de liquidités au moment de la rédaction de cet article. Un autre jeton, Elizabeth, a augmenté de 8 000 % avec 204 000 $ de liquidités.

Ces nouvelles tombent un peu ironiquement, alors que le Royaume-Uni s’apprête à rebaptiser sa monnaie à l’effigie du monarque successeur, le roi Charles III. Environ 29 milliards de pièces britanniques et plus de quatre milliards de billets de banque devront ainsi être respectivement changés par la Royal Mint et la Banque d’Angleterre.

Le profil du nouveau monarque sera opposé à celui de la reine, selon une tradition britannique de longue date, pour signaler l’aube d’une nouvelle ère.

NFT Cryptoqueen ?

Suivant la tradition algorithmique de la collection de NFT CryptoPunks, une collection appelée RIP The Queen Official, comptant plus de 8 000 images, a été répertoriée sur OpenSea. Chaque image générée par algorithme contient des rendus légèrement différents des yeux et de la bouche de la reine.

Une autre collection, nommée QueenE et créée par Fabio Seva et le détenteur du domaine ENS maladen.eth en juillet 2022, a déclaré que la vente aux enchères de leur soixante-treizième jeton non fongible de la reine serait la dernière. En effet, le duo avait prévu de créer des NFT de la reine aussi longtemps qu’elle vivrait. Le supposé dernier NFT a été vendu pour 2,73 ETH, suivi d’une vente aux enchères surprise de jetons à l’effigie de la reine fixés sur un squelette.

Un autre pump-and-dump ?

Il nous reste à savoir si ces crypto-monnaies bénéficient d’un soutien authentique ou s’il s’agit simplement d’un autre système de pump-and-dump, une forme de scam qui a fait perdre aux investisseurs plus de 2,8 milliards de dollars en 2021, selon Chainalysis.

Les stratagèmes de pump-and-dump se développent grâce à des promotions trompeuses qui font augmenter le prix d’une crypto-monnaie, après quoi les promoteurs vendent leurs pièces ou jetons, ce qui fait perdre de grosses sommes d’argent aux investisseurs particuliers.

En janvier 2022, les victimes d’un système de pump-and-dump promu par Kim Kardashian et Floyd Mayweather ont intenté une action collective contre le duo pour avoir fait la promotion d’EthereumMax, une crypto-monnaie sans rapport avec Ethereum.

Au sujet des nouvelles pièces sur le thème de la reine, un utilisateur de Reddit a écrit que l’avidité “insensible” frappe à nouveau. Dans le même temps, un autre a affirmé sur le ton de la plaisanterie que les banques centrales devraient avoir peur “d’ElizabethMoonCorgiRocketCoin”.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.