Hodlnaut : à l’approche de The Merge, le prêteur se prépare au pire

13 septembre 2022, 18:48 CEST
Mis à jour par Matias Calderon
13 septembre 2022, 18:48 CEST
EN BREF
  • Hodlnaute a annoncé à ses créanciers que ses caisses étaient menacées par la réussite ou non de la fusion Ethereum.
  • Les déboires continuent donc pour les perdants de l'hiver crypto avec, également, une nouvelle demande de Celsius Network.
  • promo

Hodlnaut est revenu sur le devant de la scène afin de faire part de sa situation instable au public. Cette fois, pas de problème de justice ou de remboursement : le doute proviendrait d’Ethereum lui-même.

Hodlnaut à la botte d’Ethereum

Après avoir suspendu tous ses services, le prêteur crypto Hodlnaut revient sur le devant de la scène. Toutefois, ce n’est pas pour annoncer une bonne nouvelle puisque l’entreprise serait encore loin d’être tirée d’affaires. Dans une circulaire à l’attention de ses créditeurs, Hodlnaut serait en effet très dépendant du cours de l’ETH. L’arrivée de The Merge, à laquelle Ethereum et son jeton s’accrochent, serait un véritable baptême du feu. En cas d’échec ou de problèmes lors de la transition, la valeur des actifs de Hodlnaut pourrait baisser et même entraîner leur disparition.

Les administrateurs ont considéré qu’il y aurait un risque que les oracles de prix qui alimentent les smart contracts sous-jacents puissent donner des prix erronés pendant la fusion d’Ethereum, ce qui pourrait à son tour amener les smart contracts à liquider automatiquement les actifs. La liquidation des actifs pourrait potentiellement être déclenchée si un prix inférieur est signalé pour les actifs qui sont déposés en garantie, un prix supérieur sur les actifs qui sont empruntés, ou une combinaison des deux.

Extrait de la circulaire d’Hodlnaut concernant la fusion d’Ethereum.
Source : compte Twitter de Hodlnaut

La fusion d’Ethereum, qui sera déployée dans maintenant moins de deux jours, pourrait donc rapidement devenir la bête noire des créanciers de Hodlnaut. D’autres entreprises crypto qui ont placé de l’argent dans le prêteur, à l’instar d’Algorand, pourraient donc voir leurs fonds disparaître du jour au lendemain. Hodlnaut s’est placé sous la protection de la justice afin de se protéger des demandes de ses créanciers. Cependant, le trou dans sa caisse pourrait se creuser davantage une fois The Merge terminé.

La fin continue de guetter les perdants de la crise

Si Hodlnaut se prépare au pire, Celsius Network continue également d’être dans la tourmente. La société de lending semble ne pas voir de fin immédiate à ses déboires judiciaires. Le cabinet d’avocat Kirkland & Ellis LLP, qui la représente auprès des tribunaux s’est néanmoins démarqué au début du mois de septembre avec une demande concernant l’une de ses grandes figures.

Selon celle-ci, le cofondateur de la société, Daniel Leon, souhaiterait faire reconnaître les actions qu’il détient de Celsius Network comme dépourvues de valeur. Ainsi, celles-ci ne généreraient plus aucun revenu pour l’entrepreneur et réduiraient ses impôts. Cette initiative pourrait en dire long sur la situation des dirigeants du prêteur en faillite. Ces dernières pourraient vouloir séparer leur portefeuille de Celsius Network mais également faire savoir leur pessimisme concernant cette affaire. De quoi laisser présager une fin certaine pour l’ancienne entreprise de lending.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.