Prix ​​​​Nobel d’économie : le BTC n’est pas une réserve de valeur et l’or est une “terrible” couverture contre l’inflation

EN BREF
  • Eugene Fama estime que le Bitcoin est un actif "trop ​​risqué" pour un usage au quotidien.
  • Il soutient que la population n'a pas assez confiance pour effectuer des transactions avec Bitcoin.
  • Le lauréat du prix Nobel a affirmé que l'inflation américaine est "très ​​préoccupante".
  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram Rejoignez-nous

Le prix Nobel d’économie 2013, Eugene Fama, considéré comme le “père de la finance moderne”, a fait valoir que le Bitcoin (BTC) aurait de la valeur “s’il était utilisé comme monnaie”. Cependant, il a noté que sa nature volatile diminue sa viabilité en tant qu’actif négocié.

Eugene Fama a souligné ce qui suit sur Bitcoin dans l’émission Kitco News :

“C’est un cas où le marché n’a pas réalisé que Bitcoin ne vaut rien. Pour le moment, je suppose que même les voleurs ne font pas de transactions et ne le préservent pas. Ils feront des transactions avec puis l’abandonneront rapidement pour un autre type d’actif parce qu’il est trop risqué d’en détenir sur du long terme. Bitcoin a un prix très volatil”.

Source : Youtube

Eugène Fama n’est pas le seul lauréat du prix Nobel à avoir critiqué Bitcoin. En mai, le lauréat du prix Nobel d’économie Paul Krugman avait également exprimé ses doutes quant aux avantages que le BTC produit dans le monde réel, en avançant que pour lui : “Bitcoin n’a pas fonctionné au Salvador”, qui “n’a d’ailleurs pas réussi” à promouvoir la cryptomonnaie, bien qu’elle ait été fait monnaie légale.

“Bitcoin existe depuis maintenant 13 ans, une éternité à échelle technologique. Il a attiré une base de fanatique, malgré les attaques répétitives des sceptiques, qui se demandent encore quel problème est résolu par Bitcoin. On rétorque ensuite aux sceptiques qu’ils ne sont que des dinosaures qui ne comprennent pas”.

L’utilité réside dans l’utilisation constante du BTC, ce que “l’actif n’a pas”

Pour le prix Nobel d’économie 2013, il a également critiqué le comportement actuel de l’or, puisque l’actif a également démontré qu’il présentait une “couverture terrible” contre l’inflation ou parce que son prix est “trop ​​variable” par rapport aux biens et aux services. Eugène Fama a également parlé de l’inflation et de l’état du dollar, notant que la situation est “inquiétante”.

“Pour faire face à l’inflation, autrefois, la Fed réduisait son approvisionnement en réserves. Mais maintenant, la FED pense qu’en augmentant les taux d’intérêts, les personnes seront moins disposées à détenir d’autres actifs … Mais la question est, à quel point ce taux d’intérêt sera-t-il élevé”?

bitcoin

Le lauréat du prix Nobel a souligné que BTC va acquérir une “vraie valeur” au moment ou l’actif sera utilisé pour des transactions conventionnelles, mais étant donné sa nature volatile, les gens “ne devraient pas l’utiliser”.

“C’est juste un terme (Bitcoin) auquel nous pouvons donner de la valeur parce qu’il est généralement dans les transactions et que son offre est limitée, donc dans ce cas, il peut avoir de la valeur. La question est, est-ce que les gens effectueront des transactions à travers un moyen de paiement comme celui-là ? Il a une telle valeur volatile. La théorie monétaire dit qu’une unité de compte ne survit que si elle a une valeur réelle assez stable et que son prix réel ne peut pas monter et descendre de façon spectaculaire. Ce n’est pas le cas de Bitcoin”.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.