Voir plus

Les banques centrales veulent s’attaquer à la régulation de la DeFi

3 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Les banques centrales du monde entier veulent que la DeFi soient réglementée, ce au même titre que les banques.
  • promo

“Même risques, même régulation” ; Jerome Powell, Christine Lagarde et d’autres banquiers centraux appellent à une régulation de la DeFi et des stablecoins.

Mettre la DeFi sous contrôle

Ce mardi, le gratin du système monétaire mondial s’est rassemblé au Louvre dans la capitale parisienne pour discuter sur les opportunités et les défis de la tokenisation de la finance décentralisée, et la place des banques centrales dans cette nouvelle “trend”.  La position des banquiers centraux est claire à ce sujet : il faut que les cryptomonnaies, plus particulièrement la DeFi ou encore les stablecoins, soient régulés.

Lors de son intervention dans la conférence, Jerome Powell, président de la Réserve Fédérale américaine, a fait savoir que la DeFi aurait de graves problèmes structurels, lesquels ont été exposés à la suite des politiques de resserrement des banques centrales.

“Au sein de l’écosystème DeFi, il existe des problèmes très importants de transparence et de manque de transparence.”

A-t-il déclaré dans la réunion organisée par la Banque

Cependant, M. Powell a affirmé que les problèmes de la DeFi n’ont pas affecté le système bancaire international car en réalité, ils n’entretiennent pas trop de relations.

“L’interaction entre l’écosystème DeFi et le système bancaire traditionnel ainsi que le système financier traditionnel n’est pas très importante à ce stade. Nous avons donc pu assister à l’hiver DeFi, qui n’a pas eu d’impact significatif sur le système bancaire et la stabilité financière au sens large.”

Néanmoins, il veut que le secteur soit réglementé comme le système bancaire sous l’idée de “mêmes risques, même réglementation”. Il a insisté :

“En fin de compte, ce n’est pas un équilibre stable et nous devons être très prudents quant à la manière dont les activités de crypto-monnaie sont prises en compte dans le paramètre réglementaire. Dans tous les cas, où qu’elles aient lieu, il y a un réel besoin d’une réglementation plus appropriée, de sorte que lorsque la DeFi se développe et commence à toucher davantage de clients particuliers, une réglementation plus appropriée soit en place.”

Une volonté commune

De son côté, La présidente de la Banque Centrale Européenne (BCE), Christine Lagarde, a évoqué cette nécessité de réguler les cryptomonnaies. Elle a rappelé les faits survenus dans le scandale de Terra Luna pour justifier ce besoin de régulation.

“M. Do Kwon, qui est en fuite, est l’autre facce de cette pièce énigmatique, qui justifie la réglementation préconisée par Jay et Ravi.”

Quant au président de la Banque de Singapour, pour lui, la fin de l’ère des cryptomonnaies avance à grand pas.

“Je ne vois aucune valeur de rachat. Leur heure de vérité a sonné.”

Une monnaie numérique de banque centrale en solution?

Cette conférence a été également l’occasion pour les banquiers centraux de faire le point sur les CBDC. Alors que l’euro numérique verrait le jour dans 4 à 5 ans, on devrait patienter encore plus pour un dollar numérique. Jerome Powell a lui même confirmé cela lors de la conférence:

“Nous n’avons pas décidé de poursuivre et nous n’envisageons pas de prendre cette décision avant un certain temps. Nous évaluons à la fois les questions de politique et les questions technologiques et nous le faisons avec un champ d’application très large.”

Le gouverneur de la Banque de France voit déjà les avantages d’une MNBC. François Villeroy de Galhau a en effet déclaré :

“Une CBDC de gros pourrait contribuer de manière significative à l’amélioration des paiements transfrontières et en devises, sujet sur lequel nous avons fait des progrès l’an dernier.”

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Samuel-Cange-2.jpg
Samuel Cange
Samuel Cange est un rédacteur crypto expérimenté, titulaire d'un master en économie de l'Université de Namur (Unamur). Ayant débuté sa carrière chez Cryptonaute en 2020, Samuel a développé une compréhension approfondie du marché des cryptomonnaies et de l'industrie de la blockchain. Il excelle dans les domaines de la Blockchain, de la Tokenisation, de la DeFi et du DePin, et est passionné par les marchés financiers et les technologies disruptives. Actuellement, Samuel apporte son...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé