Voir plus

Où en sont les NFT ? Les tendance clés durant le bear market

2 mins
Par Oluwapelumi Adejumo
Traduit Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Le volume de trading des NFT a diminué de plus de 90 % après avoir atteint un pic en janvier.
  • Un rapport de DappRadar suggère que les données on-chain restent optimistes malgré le bear market.
  • Les NFT Ethereum restent dominants dans le secteur, représentant 91 % du volume total des échanges.
  • promo

Le récent bear market a eu des effets considérables sur chaque secteur de la crypto, et de nouvelles données suggèrent que la branche des NFT a également été touchée.

Les données de Dune Analytics montrent que le volume de trading des NFT a jusque-là baissé de 97 % depuis le début de l’année. En janvier, le volume de trading a atteint un pic de 17 milliards de dollars, mais ce chiffre a maintenant considérablement chuté pour atteindre 470 millions de dollars.

Cette baisse n’est pas surprenante, sachant qu’elle était clairement annoncée avant même que le marché baissier ne s’installe. Depuis le pic du volume de trading en janvier, l’intérêt pour les NFT a diminué progressivement, avec une baisse des tendances de recherche sur Google ainsi que du nombre de portefeuilles uniques quotidiens.

Le volume des principaux NFT du secteur est en baisse

Ce déclin est d’autant plus évident que le volume des ventes d’Ethereum Names Service (ENS) a augmenté de 133,95 % au cours des 30 derniers jours. En comparaison, le volume des ventes des NFT de premier plan comme Bored Apes, CryptoPunks, Azuki, etc… se trouve dans le rouge.

Cependant, Bored Ape affiche toujours les ventes les plus élevées parmi les NFT sur un mois, mais son volume de trading est en baisse de 42,96 %. De leur côté, d’après les données disponibles, CryptoPunk est en baisse de 21,24 % et Mutant Ape de 29,95 %.

Parallèlement, le récent crash du marché a également joué un rôle dans la chute de la valeur en dollars US de ces NFT. En ETH, les 100 premiers NFT du secteur en termes de capitalisation boursière ont vu leur valeur diminuer de 27 %, alors que la baisse en USD est de 44 %.

Les données on-chain restent pourtant haussières

Un rapport de DappRadar a montré que, malgré la baisse significative du marché, les données on-chain laissent penser que l’industrie du NFT reste optimiste.

En effet, selon le rapport, le nombre de traders de NFT uniques au troisième trimestre de 2022 a augmenté de 36 % par rapport à l’année précédente.

Le rapport a également souligné la croissance d’autres réseaux de blockchain compatibles avec les jetons non fongibles. Au troisième trimestre, les NFT Ethereum représentaient 91 % du volume total des transactions, mais seulement 26,2 % du nombre de ventes.

Même avec la baisse de l’intérêt ainsi que de la valeur des crypto actifs, le marché a tout de même connu la vente du CryptoPunk #2924 pour 3 300 ETH, soit 4,4 millions de dollars, il y a de cela quelques jours seulement. Cela en fait le quatrième CryptoPunk le plus cher de la collection.

Solana domine la GameFi

Alors que l’intérêt pour les NFTs en général semble avoir diminué, le marché de la GameFi connaît un intérêt croissant. En août, le nombre de portefeuilles actifs uniques (UAW) enregistrés quotidiennement dans ce secteur s’élevait à 847 000. Solana a pour sa part enregistré une hausse continue des UAW, avec une croissance de 21 % des statistiques mensuelles.

Source: DappRadar
Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Celia-Simon.jpg
Célia Simon
Célia a poursuivi des études de langues ainsi que de traduction générale et juridique à l'Université de Bordeaux, l'Université de Tours et la Organización Mexicana de Traductores à Guadalajara au Mexique. Après avoir découvert le potentiel des cryptomonnaies en 2020, elle travaille actuellement en tant que rédactrice en chef pour BeInCrypto France. Membre de la Organización Mexicana de Traductores et traductrice assermentée de l'État de Jalisco. Ses zones d'expertise : - Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé