Voir plus

OpenSea enregistre 144,5 millions de dollars au troisième trimestre ; 76 % des fonds sont allés aux créateurs

2 mins
Par Oluwapelumi Adejumo
Traduit Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Les créateurs d'OpenSea ont touché environ 76 % des revenus de la plateforme.
  • En septembre, le volume global des ventes de NFT s'élevait à 1,26 milliard de dollars.
  • Les NFT ont bien démarré le mois d'octobre, avec une hausse du volume des ventes sur les différentes blockchains.
  • promo

Selon Token Terminal, la plateforme NFT OpenSea a généré 144,5 millions de dollars de frais de la part des utilisateurs, la majeure partie de l’argent allant aux créateurs.

Dans un tweet, Token Terminal a révélé que seuls 35 millions de dollars sont restés dans les mains d’OpenSea LLC. Cela signifie que 76 % des frais sont allés aux créateurs. Ces données ne sont cependant pas surprenantes, sachant que la marketplace NFT Opensea ne perçoit que 2,5 % de la vente comme frais, alors que les créateurs peuvent fixer des comissions sur une collection allant jusqu’à 10 %.

Sachant qu’OpenSea contrôle environ 90 % du marché des NFT, les tendances sur la plateforme reflètent généralement la performance globale du secteur. Au cours de l’année, le volume des ventes a toutefois diminué, passant de 5,2 milliards de dollars en janvier à environ 349 millions en septembre.

La baisse du volume des ventes aurait également influencé les montants des frais payés par les utilisateurs, ainsi que les revenus du protocole.

La baisse du volume des ventes est due à plusieurs facteurs, notamment le bear market, la baisse d’intérêt pour les NFT et les conditions macroéconomiques qui ont limité la liquidité du marché.

Volume des ventes NFT s’élève à 1,26 milliard de dollars en septembre

En septembre, selon Dune Analytics, le volume global des ventes de NFT a atteint 1,26 milliard de dollars. Il s’agit d’une baisse de 24,4 % par rapport au mois d’août.

Depuis septembre jusqu’à présent, la majeure partie du volume provient d’Ethereum, à hauteur de 88 %. Cela dit, Solana semble gagner des parts de marché : sa part du volume des ventes de NFT a pour sa part augmenté de 91 % en septembre pour atteindre 10 %, tandis qu’Ethereum a chuté de 95 %.

Le nombre total d’utilisateurs a augmenté de 0,5 % pour atteindre plus de 569 000 en septembre. Cependant, Solana a enregistré la majeure partie de ce gain. Ses utilisateurs ont augmenté de 41 % au cours du mois et s’élèvent désormais à 155 000, soit 27 % de tous les utilisateurs de NFT. En comparaison, les utilisateurs d’ETH ont chuté de 9,5 % pour descendre à 393 000.

Un début d’octobre en fanfare

Cependant, le quatrième trimestre de l’année pourrait changer la donne, si l’on se fie aux performances du marché au cours de la journée dernière. En effet, au dimanche 2 octobre, les ventes de NFT sur Ethereum ont dépassé les 10 millions de dollars au cours des dernières 24 heures, avec 18 895 transactions. Il s’agit d’une hausse de 30 % par rapport à la période précédente.

D’autres importants réseaux ont également enregistré une hausse de leurs ventes de NFT. Sur Solana, le volume des ventes a augmenté de 28 %, tandis que celui de BNB Chain a grimpé de 27 % au cours des dernières 24 heures. Ainsi, les ventes de jetons non fongibles de Solana au cours de la journée passée s’élèvent à 2,1 millions de dollars, tandis que celles de BNB Chain ont dépassé 119 000 dollars.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Celia-Simon.jpg
Célia Simon
Célia a poursuivi des études de langues ainsi que de traduction générale et juridique à l'Université de Bordeaux, l'Université de Tours et la Organización Mexicana de Traductores à Guadalajara au Mexique. Après avoir découvert le potentiel des cryptomonnaies en 2020, elle travaille actuellement en tant que rédactrice en chef pour BeInCrypto France. Membre de la Organización Mexicana de Traductores et traductrice assermentée de l'État de Jalisco. Ses zones d'expertise : - Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé