Shiba Inu (SHIB) VS Dogecoin (DOGE) : qui prendra la tête lors du prochain bull run ?

6 octobre 2022, 09:29 CEST
6 octobre 2022, 16:33 CEST
EN BREF
  • Il n'y a pas de réponse toute faite quant à savoir comment SHIB et DOGE chercheront à se surpasser mutuellement lors du prochain bull run.
  • Le token SHIB s'appuie sur un fort soutien de sa communauté et sur une série de projets visant à améliorer son réseau.
  • Dogecoin dispose pour sa part du soutien d'Elon Musk.
  • promo

Il n’y a pas de réponse toute faite à la question de savoir comment les célèbres memecoins Shiba Inu (SHIB) et Dogecoin (DOGE) comptent se surpasser l’un l’autre lors du prochain bull run. Cela dit, quelques facteurs, dont le développement de leur écosystème, pourraient nous éclairer sur la direction dans laquelle vont les deux crypto-monnaies.

Partons du principe que le prochain bull market crypto est inévitable. La société d’analyse Messari a identifié sept tendances uniques qui pourraient permettre d’y arriver : les applications, les tendances sociales décentralisées, les tendances de gaming web3, les nouvelles couches 1 (L1), les rollups Ethereum, etc…

Une grande partie de ces éléments se trouve déjà en cours de développement. Il en va de même pour Shiba Inu, un token inspiré des chiens qui a été créé pour compenser le manque de fonctionnalité de la crypto Dogecoin (DOGE). Le DOGE, initialement conçu comme une blague, a depuis acquis le statut de memecoin grâce au soutien du milliardaire Elon Musk.

Après un rallye massif l’année dernière, selon CoinGecko, le cours du SHIB a chuté de 87 % depuis son sommet atteint à 0,000086 $ atteint le 28 octobre 2021. Alors que le jeton a décliné en parallèle avec le reste du marché crypto, les investisseurs ont également ramené sur Terre leurs attentes à l’égard de l’actif.

Malgré cette baisse, cela dit, Shiba Inu reste la 14ème plus grande crypto-monnaie du secteur, avec une capitalisation boursière de 6,11 milliards de dollars. Ce chiffre est à comparer aux 7,98 milliards de dollars de DOGE, qui est pour sa part le dixième actif crypto le plus important du marché. Dogecoin est également en baisse de 92 % par rapport à son sommet historique de 0,7315 $ atteint le 8 mai 2021.

dogecoin

Un écosystème en développement

Shiba Inu a été conçu sur la blockchain Ethereum, ce qui le rend compatible avec cet écosystème. Le but était alors de faire en sorte que son lien avec le deuxième plus grand réseau de crypto-monnaies au monde attire les développeurs et les utilisateurs vers le projet SHIB.

Et quelle meilleure manière pour ce faire que d’envoyer la moitié de l’offre initiale de Shiba Inu, soit un quadrillion de jetons, au cofondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin ? Ce dernier a alors immédiatement vendu pour environ 1 milliard de dollars de SHIB et a fait un don au fonds d’aide aux victimes de la pandémie en Inde.

Il a envoyé le reste, soit environ 40 % des tokens, dans un portefeuille dit “mort”, ce qui revient à dire qu’il les a brûlés. Le lien avec Vitalik Buterin a toutefois permis à Shiba Inu d’attirer l’attention. Cependant, le SHIB n’a pas connu le développement escompté par son créateur, connu sous le pseudonyme de Shytoshi Kusama.

La combustion, ou “burn” de tokens, est l’une des stratégies utilisées par l’écosystème de Shiba Inu pour stimuler le prix du jeton et prendre l’avantage sur Dogecoin. Selon les données de Shib Burn, plus de 410 trillions de SHIB ont été brûlés à ce jour.

Les tokens SHIB sont ainsi détruits en les envoyant dans un portefeuille “mort”, comme l’a fait Buterin. Cette combustion vise à réduire l’offre et à augmenter la demande, dans l’espoir de faire grimper le cours de la pièce. Compte tenu de l’offre massive de cet actif, il faudra toutefois en brûler une grande quantité.

En comparaison, le DOGE ne pratique pas le burning. Ainsi, cela signifie qu’au lieu de capitaliser sur la rareté, l’offre de dogecoin est infinie. En conséquence, le DOGE est inflationniste, ce qui a le potentiel d’affecter négativement sa valeur au fil du temps.

Cela dit, sa comunnauté ne voit pas les choses de cette façon. Selon le site de l’actif, “Dogecoin n’a pas besoin du mécanismes de marketing de burning de pièces que les nouveaux tokens et d’autres chaînes ont tenté de déployer pour gonfler artificiellement leur prix.”

Les nombreux projets de Shiba Inu

Mi-août, le cours SHIB a grimpé de plus de 42 % en une journée, avant de perdre tous ses gains à la fin du mois. Cependant, le réseau a prévu de lancer le jeu Shiba Eternity ce 6 octobre, ce qui pourrait constituer un catalyseur haussier pour la monnaie mème.

Ce jeu fait partie des avancées majeures du réseau Shiba Inu. Shibarium, une solution de couche deux (L2), serait également en préparation pour contribuer à stimuler sa fonctionnalité en réduisant le coût des transactions.

Shiba Inu dispose déjà d’un exchange décentralisé (DEX), qui permet à ses utilisateurs d’effectuer des transactions de pair à pair (peer-to-peer). Le DEX doit cependant être mis à jour et passer à ShibaSwap 2.0. Il est également prévu de créer un metaverse, ce dans le cadre d’un grand projet visant à attirer davantage d’utilisateurs pour soutenir la demande de SHIB et faire grimper son prix.

Pour Dogecoin, un exchange décentralisé reste encore à mettre en place.

Yohannes Christian, analyste de recherche de la bourse crypto Bitrue, a déclaré à Be[In]Crypto :

“Bien que les deux monnaies vont très probablement continuer à prospérer, mon opinion personnelle place SHIB devant la concurrence”.

“Cela est dû aux fondamentaux à la base du jeton. Alors que DOGE a son propre réseau principal, ou mainnet, le SHIB est construit sur Ethereum. Sa vitesse ainsi que le coût des transactions deviendront probablement plus efficaces à l’avenir”, a déclaré M. Christian. Il a ajouté :

“La tokenomique de SHIB, qui dispose d’un plafond et s’avère déflationniste avec le burn de sa communauté et son partenariat avec les commerçants, en a fait une commodité. Sa valeur va donc probablement augmenter avec le temps. Dans le même temps, le DOGE est un jeton de récompense inflationniste pour celui qui le mine, avec un taux d’inflation d’environ 4 % par an.”

Yohannes Christian a déclaré que les rumeurs concernant Shibarium et son metaverse, qui comportera un mécanisme de taxe sur le burn allant jusqu’à 5 % des transactions, pourraient faire en sorte que “le prix de SHIB dispose très probablement de plus d’élan lors du prochain bull run”.

shib metaverse

Les baleines crypto

Dans le monde de la crypto, les baleines, ou whales, constituent des éléments assez cruciaux de l’écosystème. Par conséquent, les détenteurs et les trackers sont toujours à l’affût des meilleures baleines de chaque crypto-monnaie.

Cela a par exemple donné un avantage à Dogecoin, qui a les faveurs du fondateur de Tesla, Elon Musk. En effet, le milliardaire fait régulièrement part sur Twitter de son soutien à cette monnaie d’inspiration canine.

Elon Musk est considéré comme une baleine Dogecoin de premier plan, et a nié posséder des SHIB, portant un coup massif à l’autoproclamé “Doge killer” Cependant, les analystes affirment que les tweets du PDG sur Dogecoin ont des effets minimes sur le prix du marché de l’actif.

Le milliardaire affirme pour sa part que même si Dogecoin a été créé comme une “blague idiote, il est mieux adapté aux transactions” que Bitcoin. Tesla a d’ailleurs commencé à accepter l’actif pour le paiement de certains produits.

Les baleines Ethereum, de leur côté, aiment le token SHIB. Selon WhaleStats, les 100 premiers détenteurs de Shiba Inu, sans compter les adresses des exchange et les portefeuilles de projet, détiennent également la crypto Ethereum (ETH). Sur la liste des détenteurs les plus riches, environ neuf portefeuilles possèdent plus de 1 % de l’offre en circulation de SHIB.

Au total, les 100 premières baleines Shiba Inu possèdent 20 % de l’offre totale du token. En moyenne, chaque portefeuille détient 1 955 milliards de SHIB, soit une valeur de plus de 21 millions de dollars. Cela représente un total de plus de 2,1 milliards de dollars. Il semble donc qu’il n’y ait pas de monopole d’une seule baleine sur l’actif, aucune ne possèdant plus de 10 % de l’offre en circulation.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.