L’Autorité des services et marchés financiers ajoute de nouvelles entreprises liées à la crypto à sa liste noire

Partager l’article

L’Autorité belge des services et marchés financiers a mis à jour sa liste noire de sites Web liés aux crypto-monnaie en lien à des activités illicites.



La FSMA (autorité des services et marchés financiers) a fait la mise à jour à la suite d’un certain nombre de plaintes d’utilisateurs basés en Belgique qui traitaient d’offres frauduleuses d’investissement dans les monnaies numériques, selon une annonce du 21 février. Après la dernière révision, la liste de la FSMA comprend désormais un total de 141 sites Web proposant des services liés aux crypto-monnaies.

La sensibilisation aux risques liés à la crypto

La FSMA a également averti que la liste est basée sur les rapports des clients et les propres conclusions de l’agence, ce qui signifie qu’elle ne comprend pas toutes les entreprises liées à la crypto qui pourraient opérer illégalement en Belgique.



 

Auparavant, la FSMA avait publié des avertissements semblables à l’intention des investisseurs dans les crypto-monnaies, soulignant qu’ils devaient se méfier des entreprises qui prétendent détenir des autorisations des autorités de surveillance. «Il s’agit d’une technique très fréquemment utilisée. Après tout, ce sont souvent des cas de vol d’identité. N’hésitez surtout pas à demander à la FSMA d’approuver les informations que vous avez reçues », a alors précisé l’agence.

 

En juin de l’année dernière, le SPF Économie belge a lancé un site Web pour sensibiliser aux risques en lien aux investissements dans la crypto. Dans le passé, les investisseurs belges avaient déclaré une perte de 2,2 millions d’euros (2,5 millions de dollars) en arnaques du domaine du crypto au FPS en 2018.

 

Le FPS a mentionnée que ce n’était simplement «que la pointe de l’iceberg», car seulement 4% des cas de fraude cryptographique avaient été mis de l’avant. Selon leurs estimations, les investisseurs en Belgique perdent chaque année environ 130 millions d’euros (152 millions de dollars) à cause des escroqueries du monde de la crypto.

 

Le soutien aux investisseurs en crypto des autorités du monde entier

Les autorités de pays du monde entier fournissent un support informationnel aux investisseurs en crypto-monnaie dans le but de les assurer et de les éduquer contre les pertes potentielles. En janvier, le State Security Board de l’État américain du Texas a inclus les crypto-monnaies dans sa liste des principales menaces pour les investisseurs.

Le président du Conseil de stabilité financière, Randal Quarles, avait également exprimé ses angoisses concernant la rapidité avec laquelle les monnaies digitales affectent l’économie mondiale alors que les mesures réglementaires ont du mal à suivre le rythme.

Peu importe votre niveau d’expérience dans les monnaies virtuelles, il est important de toujours rester sur ses gardes et de bien s’informer avant d’investir dans un projet

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Francis est un technophile averti et polyvalent, étant imprégner de la technologie de la crypto-économie et de la blockchain depuis 2012. Il a précédemment travaillé pour un projet basé sur la crypto-monnaie en tant que gestionnaire de communauté ainsi que conseiller financier pour la plus grande coopérative financière au Canada. Francis a également de l'expérience en tant que trader, investisseur et minant lui-même des crypto-monnaies.

SUIVRE CET AUTEUR