Voir plus

Three Arrows Capital : une transaction suspecte d’un million de dollars ravive l’affaire

3 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Une transaction suspecte sur un portefeuille appartenant à Three Arrows Capital vient raviver la soif de justice des victimes de la faillite.
  • Pendant ce temps, les masques tombent du côté des sociétés tombées pendant l'hiver crypto.
  • promo

Three Arrows Capital revient sur le devant de la scène avec une transaction suspecte qui laisse à penser que l’affaire est loin d’être terminée.

Encore des fonds cachés par Three Arrows Capital ?

Three Arrows Capital s’était fait bien silencieux depuis la disparition de ses deux dirigeants. Alors que l’entreprise de fonds spéculatifs fait face à d’innombrables dettes, en particulier du côté de ses créanciers à renflouer, la gestion qui a été faite au cours de la faillite continue de faire débat. Les deux co-fondateurs Su Zhu et Kyle Davies ont assuré que leur société ne disposait pas de l’argent nécessaire pour faire face à l’hiver crypto et rembourser ses clients, avant que certaines transactions ne fassent surface.

Le phénomène se reproduit aujourd’hui puisque, malgré l’intervention de la SEC dans la liquidation de 3AC et le gel de ses fonds par la justice américaine, une nouvelle transaction suspecte a été repérée sur l’un des portefeuilles de l’ancienne entreprise. Comme le rapporte U Today, le wallet crypto en question fait encore et toujours l’objet de mouvements, généralement petits mais prouvant que Three Arrows Capital aurait encore quelques actifs à gérer. Cependant, au milieu de ces derniers, une énorme rentrée d’argent éveille les soupçons. En effet, un million de dollars en ETH aurait été transféré de la plateforme d’échange OKX au portefeuille en question.

Face à un tel événement, les spéculations vont bon train. Three Arrows Capital aurait-elle enfin décidé de rendre l’argent à ceux qui le réclament et le million de dollars va-t-il être redistribué ? Ou s’agit-il encore d’un énième pied de nez aux créanciers et autres entreprises qui ont placé leur argent dans le fonds spéculatif déchu ? Quoi qu’il en soit, un même son de cloche résonne au sein de la communauté des victimes : les ETH transférés sont sans aucun doute des fonds cachés de 3AC prouvant que les co-fondateurs ont bel et bien menti.

Enfin, dans un dernier effort de justification, on se demande si l’argent ne résulterait pas d’une partie de la vente du yacht à 50 millions de dollars que les responsables de 3AC avaient acheté peu après la faillite. Le navigable en question, qui avait disparu des radars, aurait fait son apparition sur les côtes de l’île de Malte, sous un autre nom. Cependant, ni Su Zhu ni Kyle Davies n’auraient été aperçus à bord, laissant à penser qu’ils se seraient débarrassés de leur yacht d’une façon ou d’une autre. De quoi décevoir ceux qui cherchaient à les traquer, à moins que ceux-ci se soient efficacement dissimulés à l’intérieur.

Source : compte Twitter de Protos

Les masques tombent du côté des faillites crypto

Si les mensonges des dirigeants de Three Arrows Capital semblent se confirmer encore une fois, la vérité semble en passe de faire surface pour chacune des entreprises qui ont tiré leur révérence au cours de l’hiver crypto. Entre gestion douteuse et escroquerie bien organisée, les sociétés déchues ou autres personnalités associées telles que Do Kwon sont désormais sommées de rendre des comptes.

Plus récemment, Celsius Network a fait l’objet d’une enquête plus approfondie suite aux soupçons d’un juge de la faillite. Celui-ci estime en effet que l’entreprise de lending aurait en fait fonctionné comme une pyramide de Ponzi. L’argent des nouveaux investisseurs aurait donc simplement servi à générer du rendement aux clients plus vieux et mieux placés dans le système. Un mécanisme qui était donc intentionnellement destiné à s’écrouler mais dont les dirigeants ont su jouer pendant plusieurs années. Cependant, ceux-ci n’en démordent pas et appellent encore et toujours au dialogue.

Source : compte Twitter de Celsius Network

Entre les fonds cachés de 3AC et les fonctionnements frauduleux de Celsius Network, les faillites crypto semblent avoir encore beaucoup de secrets à révéler.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Laure Elizabeth Iacoucci est une journaliste expérimentée, comptant déjà plusieurs années d’expertise en rédaction, recherche et SEO. Son champ d’expertise s’étend de la blockchain à l’intelligence artificielle en passant par les régulations, la DeFi, les analyses de marché ainsi que toute forme de vulgarisation. Ses compétences rédactionnelles, sa maîtrise du SEO et son sens de l’investigation en font une professionnelle versatile et toujours prête à apporter un spectre complet de la crypto.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé