Le BTC et les actions affichent une corrélation plus élevée tandis que la vente d’obligations se poursuit

Partager l’article
EN BREF
  • Au cours des deux dernières semaines, les rendements du Trésor américain à 10 ans ont atteint 1,614 %, le plus haut niveau depuis le 14 février 2020.

  • La hausse des taux fait craindre aux investisseurs qu'elle soit due à l'inflation et non à la reprise économique.

  • En attendant, les bitcoins (BTC) pourraient se transformer en assurance contre une politique monétaire déséquilibrée.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le graphique de skew montre que la corrélation entre Bitcoin (BTC) et actions continue d’augmenter alors que les obligations continuent de se vendre.

Une récente hausse des rendements du Trésor américain sur 10 ans semble faire partie de la liste des facteurs qui aident les bitcoins à gagner en valeur. Alors que les investisseurs en obligations considèrent cette hausse comme un précurseur de l’inflation, le marché commence à considérer le BTC comme la meilleure proposition de valeur.   

Flambée du marché obligataire

Au cours des deux dernières semaines, le rendement du Trésor américain à 10 ans a augmenté de 48 points de base par rapport au 1,13% enregistré le 10 février. Le 25 février, il est brièvement passé au-dessus de 1,6 %, ce qui est le plus haut niveau en un an.  

Source : CNBC

Cette augmentation impressionnante peut être attribuée au fait que les investisseurs ont été obligés de fermer leurs positions positives sur les contrats à terme du Trésor. Dans ce contexte, le rendement à 10 ans montre les mêmes signes baissiers que les autres marchés. Il s’agit en particulier des obligations d’État australiennes, néo-zélandaises et européennes qui s’affaiblissent également depuis longtemps.

Le discours sur l’inflation va prendre de l’ampleur

Le facteur le plus inquiétant pour les bons du Trésor sur 10 ans est probablement la hausse de taux que la Réserve fédérale s’apprête à effectuer pour la première fois depuis la pandémie. Comme le craignent de nombreux investisseurs, les tentatives de la Fed pour relancer l’économie américaine vont provoquer une inflation sans précédent. Cela entraînera à son tour un resserrement de la politique monétaire, soit en réduisant les achats d’obligations, soit en augmentant les taux.

Cependant, le président de la Fed, Jerome Powell, insiste sur le fait que “la politique monétaire facile restera probablement en place”.

“Globalement, sur une base de 12 mois, l’inflation reste en dessous de notre objectif de 2% à long terme”, a-t-il ajouté.

En attendant, le stratège de la Société Générale, Albert Edwards, a souligné que les préoccupations actuelles en matière d’inflation ne sont pas le fruit du hasard :

“Mais le risque est grand qu’avec tant de bulles éclatées par la Fed, quelque chose va bientôt éclater.”

Le BTC va-t-il remplacer les obligations ?

Alors que Bitcoin devient un domaine d’intérêt notable pour les grandes institutions, la corrélation entre le BTC et les actions s’accroît. Dans ce contexte, certains traders expriment leur inquiétude quant au fait que les marchés traditionnels pourraient avoir un impact significatif sur les mouvements du cours du BTC. 

Une situation similaire s’est produite lorsque la secrétaire au Trésor américain, Janet Yellen, a appelé les investisseurs à cesser d’utiliser des bitcoins lors de leurs transactions. Le prix est immédiatement tombé sous la barre des 46 000 dollars le 23 février. 

En attendant, il est possible que le récit de l’inflation qui suit la flambée des obligations profite à Bitcoin. 

Les gains de Bitcoin ont été alimentés par les investisseurs et les entreprises traditionnels, de Tesla et MicroStrategy à Square qui s’est tourné vers le BTC. En conséquence, la cryptomonnaie plhare de l’industrie a vu sa capitalisation de marché atteindre le billion de dollars, tant attendu, le 19 février. De plus, des plateformes axées sur les institutions, comme Coinbase Pro, ont enregistré le transfert de grandes quantités de BTC vers des portefeuilles de dépôt.

Cela étant dit, Cathie Wood d’ARK Invest considère Bitcoin comme une monnaie de réserve pour l’avenir.

“Les titres à revenu fixe ont fait l’objet de 40 ans de travail acharné”, a conclu Mme Wood. “Si Bitcoin représente une nouvelle classe d’actifs, pourquoi ne pas y investir ?”

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Amy was born in Malmo, Sweden. She became interested in cryptocurrency due to her husband, who was an early investor in bitcoin. Now, Amy writes for a number of crypto outlets, invests in cryptocurrencies, and spends time with her cat Buterin.

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now