Voir plus

Ripple (XRP) rejette la candidature de l’influenceur crypto BitBoy

3 mins
Par David Thomas
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Ripple a rejeté la candidature de l'influenceur crypto BitBoy au poste de directeur de la stratégie et des opérations.
  • Les investisseurs crypto sont optimistes quant à l’avenir de XRP, qui a attiré des flux hebdomadaires de plus d’un million de dollars pour la troisième semaine consécutive.
  • Ripple et ses nouveaux alliés donnent du fil à retordre à la SEC.
  • promo

Ripple Singapour a rejeté la candidature de l’influenceur crypto BitBoy au poste de directeur de la stratégie et des opérations.

Après avoir postulé pour un poste de direction il y a quelques jours, Ben Armstrong, alias BitBoy, a reçu une lettre de rejet de l’équipe RH de Ripple.

BitBoy, qui était l’un des plus grands détracteurs de XRP, a fait volte-face en postulant à une offre d’emploi de Ripple Singapour sur LinkedIn. Dans un tweet publié le même jour, l’influenceur crypto a souligné qu’il considérait Joel Katz, le directeur technologique de Ripple Labs, comme une source d’inspiration.

Ripple cherche un directeur de la stratégie et des opérations, qui aurait pour mission de piloter la stratégie, d’assurer la coopération entre les équipes et les régions, de collaborer avec le département financier de l’entreprise et de travailler sur ses projets d’expansion à l’international, entre autres.

Malheureusement pour BitBoy, sa candidature a été rejetée seulement quatre jours après son envoi. Au moment où nous écrivons ces lignes, l’offre d’emploi de Ripple a déjà reçu plus de 200 candidatures.

XRP : ses flux hebdomadaires dépassent 1M $ pour la troisième semaine consécutive 

Alors que la bataille juridique Ripple vs SEC dure depuis près de deux ans, la balance commence clairement à pencher du côté de Ripple. Par conséquent, les investisseurs deviennent de plus en plus optimistes quant à l’évolution du cours de XRP. En effet, les produits d’investissement XRP ont attiré plus de 1,1 million de dollars de capitaux pour la troisième semaine consécutive.

XRP
Source : CoinShares

Récemment, Coinbase et la sénatrice américaine Cynthia Lummis ont rejoint la liste des 12 alliés de Ripple. La SEC a demandé à la juge Analisa Torres de fixer la date limite du dépôt des avis amicus curiae des entités soutenant Ripple au 11 novembre 2022 et de lui accorder un délai supplémentaire (jusqu’au 30 novembre) pour y répondre.

En décembre 2020, le gendarme boursier américain a accusé Ripple Labs et deux de ses dirigeants d’avoir “induit en erreur les investisseurs XRP en omettant d’enregistrer le token en tant que titre auprès de la SEC”. L’agence a également accusé le PDG Brad Garlinghouse et le cofondateur Christian Larsen d’avoir “vendu XRP, sans tenir compte des conseils juridiques selon lesquels il pourrait s’agir d’un contrat d’investissement”.

Ripple a rejeté les accusations, soulignant que “XRP est utilisé pour effectuer des paiements transfrontaliers et ne constitue donc pas un titre financier”. L’entreprise a également précisé que la possibilité d’utiliser la crypto XRP dans les paiements internationaux la place en dehors du champ d’application des lois de la SEC. 

Ripple a également appelé les législateurs à placer les crypto actifs sous la supervision de la Commodities and Futures Trading Commission (CFTC) des États-Unis.

SEC vs LBRY : une autre affaire à suivre

La riposte agressive de Ripple n’a pas empêché la SEC de s’attaquer à d’autres entreprises crypto.

Le 7 novembre 2011, la SEC a obtenu gain de cause contre LBRY, un réseau de distribution de contenu décentralisé, à la suite d’une plainte déposée en 2021. Dans sa plainte, la SEC accusait LBRY d’avoir proposé son token LBC en tant que contrat d’investissement sans fournir toutes les informations nécessaires aux investisseurs.

LBRY a lancé sa crypto LBC en 2016 et a vendu plus de 50 millions de tokens directement au public et par le biais de bourses crypto centralisées. L’entreprise avait déclaré aux investisseurs que la valeur du token augmenterait au fur et à mesure de l’expansion du réseau LBRY. 

Bien que la société ait ajouté plusieurs clauses de non-responsabilité à ses supports marketing, le tribunal a jugé que LBRY “savait que ses tokens étaient des titres financiers et que ses dirigeants n’ont pas donné suffisamment d’informations aux investisseurs”.

LBRY a dénoncé la décision du tribunal, affirmant que ce dernier a créé un “précédent dangereux” qui pourrait aboutir à la classification de la plupart des cryptos comme des valeurs mobilières aux États-Unis.

Après le verdict, LBRY a laissé sous-entendre que ses dirigeants pourraient porter l’affaire en appel. Si l’entreprise parvient à renverser la balance comme l’a fait Ripple, les législateurs pourraient modifier la réglementation du marché des crypto actifs. Quoi qu’il en soit, le chemin de la législation des cryptomonnaies ne sera certainement pas sans embûches.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé