Voir plus

Burn inefficace, les communautés SHIB et LUNC brûlent d’impatience !

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • LUNC et SHIB sont en train de subir les conséquences d'un burn inefficace.
  • L'incidence du burn est actuellement sans incidence sur le prix des actifs crypto.
  • promo

Malgré des millions de jetons SHIB ou LUNC brûlés quotidiennement, le peu d’incidence sur le prix des actifs provoque l’impatience des investisseurs.

Des investisseurs s’impatientent concernant le SHIB et le LUNC

Les projets crypto prônant le burn de token sont de plus en plus nombreux au sein de l’industrie crypto et arrivent bien souvent à créer une certaine hype auprès des communautés, faisant grimper les prix des jetons davantage par la spéculation que par les effets directs du burn de token.

Deux projets ne sont pas innocents à cette constatation et ont déjà connu ces phénomènes par le passé. Cependant, une fois les effets de la hype estompés, nombreux holders s’impatientent, considérant que le burn est trop lent.

Récemment, certains internautes et bien souvent également investisseurs sur les projets SHIB et LUNC se sont plaints de la lenteur du burn de token et des résultats. En effet, malgré des dizaines ou des centaines de millions de jetons brûlés, l’incidence sur les prix est nulle puisque ces deux projets ont des billions de jetons en circulation.

Source : Twitter

Le manque d’utilité fait cruellement défaut et fait donc beaucoup parler de soi, notamment dans le cas du projet Shiba Inu, ou les burns ne sont pas automatiques, avec aucune taxe imposée sur les transactions liées au token. Au contraire des envois de LUNC qui sont prélevés automatiquement lorsqu’ils sont réalisés on-chain, une mesure semblable n’existe pas sur Shiba Inu et les burn de SHIB réalisés quotidiennement. En effet, ces opérations reposent sur des envois volontaires des holders vers le dead wallet. Et le Shibburn a beau s’affoler sur certains jours, cela ne change rien sur l’évolution du cours de la pièce canine.

Luna classic : un burn qui tourne au ralenti

Malgré plus de 35 milliards de jetons brûlés depuis l’implémentation de la burn taxe, le LUNC tourne en rond avec un prix qui semble stagner ces dernières semaines. Avec des chiffres bien en-deçà des attentes, il est bien normal que les investisseurs finissent par quitter le navire. La raison de la stagnation des prix est simple : le nombre de jetons actuellement en circulation. Alors que la totale supply est estimés à 6,8 billions de pièces, les LUNC qui ont été retirés de la circulation représente seulement 0,50 % de la somme. Après plusieurs mois d’implémentation, le burn a montré ses limites, et les investisseurs vont devoir se montrer patient, très patient, à défaut de rendre de l’utilité à la blockchain.

Avec la réduction du montant de la taxe de 1,2 % à 0,2 %, les jetons brûlés ne représente pas grand chose en comparaison à ce qui a pu être retiré de la circulation dans un premier temps. En effet, alors que des centaines de jetons été brûlés quotidiennement, désormais, ce ne sont que quelques dizaines de millions tout au plus qui sont retirés de la circulation.

Avec le burn rate actuel, il faudrait 52 ans au LUNC pour atteindre son objectif de redescendre à 10 milliards de jetons en circulation. Alors que pour le SHIB, s’approcher du dollar symbolique devrait sans doute prendre plusieurs siècles… Les développeurs devront donc se montrer ingénieux puisque les investisseurs encore présent pourraient délaisser les projets et s’orienter vers d’autres memecoins.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Captura-de-pantalla-212.png
Matias Calderon
Matias Calderón Velarde est un journaliste/éditeur au sein de l'équipe France de BeInCrypto. Après un diplôme de Master en Science Politique obtenu à l'Université de Genève, il s'est progressivement réorienté vers le monde des cryptomonnaies. Dès 2020, son intérêt pour le secteur s'est concrétisé avec l'obtention de plusieurs certifications académiques liées à la crypto comme Bitcoin and Cryptocurrencies de l'Université Berkeley de Californie. Désormais, il est devenu un fervent croyant de...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé