La Banque Centrale de Russie admet ne pas pouvoir bannir le Bitcoin

Partager l’article

Le directeur du département légal de la Banque Centrale de Russie a admis qu’une interdiction du Bitcoin et d’autres monnaies numériques ne serait pas réaliste.


Bien que les crypto-monnaies ne soient pas vraiment légales en Russie, elles ne risquent apparemment pas d’être bannies du pays [Interfax]. C’est du moins la dernière nouvelle en provenance du gouvernement russe.


Les crypto-monnaies sont-elles sûres en Russie ?

Cela fait un certain temps maintenant que la situation légale des monnaies numériques en Russie est aussi trouble que complexe. Le mois dernier, BeInCrypto.com a reporté que certains compte bancaires russes reliés aux crypto-monnaies pourraient avoir été bloqués. Les paiements en monnaies électroniques ont également fait la polémique, car ils affaibliraient le rouble russe.

La Banque Centrale de Russie a plusieurs fois souhaité bannir le BTC et reste totalement opposée aux crypto-monnaies. Pourtant, il semblerait qu’une loi interdisant leur usage soit tout bonnement impossible. C’est en tout cas ce que le gouvernement a ouvertement admis il y a peu.

Selon un rapport récent de la branche russe de BeInCrypto, le directeur du département légal de la Banque Centrale de Russie, Alexei Guznov, a déclaré qu’il était impossible d’interdire le BTC. Il a cependant ajouté que les crypto-monnaies étaient activement utilisées dans des activités illégales et de blanchiment d’argent.

M. Guznov a également insisté sur le fait que les monnaies électroniques ne “sont pas de l’argent”. Il a pourtant reconnu que l’usage du Bitcoin ne peut être stoppé et qu’ils ne sont “probablement pas en mesure de le limiter”.

Les russes sont friands de crypto-monnaies

De toute évidence, les crypto-monnaies sont extrêmement populaires en Russie. Cela dit, l’opposition du gouvernement est étrange car ses membres se trouvent eux-même reliés à cette industrie.

L’an dernier, il a été révélé qu’une importante mine de Bitcoin appartenait à un assistant du président Poutine. L’état a également cherché à créer des centres financiers sur la frontière chinoise, et spécifiquement dédiés au trading de crypto-monnaies.

 

Il semblerait donc que le gouvernement russe soit parfaitement disposé à l’usage des monnaies numériques à ses propres fins, mais souhaiterait empêcher la population d’en faire de même. Avoir admis qu’il est impossible de les interdire est une bonne chose, mais cette confession n’est pas sans risques pour l’industrie. Il s’agit tout de même d’une bonne nouvelle pour ceux qui craignaient que le Bitcoin soit sujet à prohibition.

 

Images gracieusement fournies par Shutterstock, Trading View et Twitter.

Share Article

Raised in the U.S, Lucian graduated with a BA in economic history. An accomplished freelance journalist, he specializes in writing about the cryptocurrency space and the digital '4th industrial revolution' we find ourselves in. <a href="mailto:crypto.inquiries@protonmail.com">Email.</a>

SUIVRE CET AUTEUR