La DeFi d’Ethereum est gravement touchée par le crash du marché

Partager l’article

Le crash du 12 mars et la dégringolade du prix de l’ether ont pratiquement stoppé le secteur de finance décentralisée d’Ethereum. La situation est si sévère que MakerDAO, la plus importante figure de DeFi du réseau, a considéré une fermeture d’urgence.



Ethereum est devenu un nom important dans le monde de la finance décentralisée. Il s’agit en effet d’une plateforme de blockain illimitée et constituée de codes informatiques et contrats intelligents. En début d’année, la valeur des applications de DeFi était supérieure à 1 milliard de dollars. De même, les contrats intelligents d’Etethereum semblaient en train de solidifier une trajectoire ascendante.

Malheureusement, les réjouissances furent de courte durée. La semaine dernière, le crash massif du marché a englouti la DeFi, et Ethereum a chuté de 50%.



La volatilité d’Ethereum et de la DeFi

Le marché de la DeFi généré par Ethereum avait gagné du terrain après l’injection de 2 millions de dollars dans les protocoles dYdX et Compound. La plateforme d’échanges Coinbase avait également décrit la DeFi comme une structure financière idéale car objective, résistante à la censure et aisément accessible sur un smartphone.

Le 12 mars, la chute brutale du prix de l’ether a cependant sévèrement ébranlée la DeFi. En 24 heures, les marchés globaux alors en plein chaos, l’ETH a perdu 30%. Cette tendance baissière a continué jusqu’à ce que l’actif affiche -50%. MakerDAO, l’élément clef de la DeFi d’Ethereum, fut le plus durement atteint.

MakerDAO, le plus durement touché

Le crash du marché fut si sévère que face à la chute vertigineuse du prix d’Ethereum, MakerDAO a considéré la possibilité d’une fermeture d’urgence.

En raison de ses innovations considérables dans le secteur, MakerDAO est au centre de la finance décentralisé du réseau Ethereum. Il permet par exemple à ses utilisateurs d’obtenir des prêts ainsi que des taux intérêts basés sur des algorithmes, sous la forme du stablecoin DAI .

Face à la pandémie du covid-19, l’incertitude s’est répandue sein du marché mondial des finances, ébranlant le marché crypto. C’est cette même instabilité qui a clairement contribué au casi-effondrement du secteur de la DeFi.

Après avoir atteint les 9 200 dollars le 7 mars, le Bitcoin a lui aussi chuté en tandem avec d’autres marchés financiers et indexes, tels que le S&P 500. Au plus bas de cette chute, l’actif numérique est brièvement descendu à 3 800 dollars. Ce déclin brutal est en partie dû à l’important effet de levier présent sur les plateformes d’échanges crypto à marge permise.

Les altcoins n’ont pas échappé à la déroute et ont également perdu du terrain, Ethereum parmi eux. Sachant que ce réseau est l’épine dorsale du marché de la finance décentralisée, cette baisse soudaine de son prix a pratiquement stoppé le secteur.

 

Images gracieusement fournies par Shutterstock, Trading View et Twitter.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR