Les licornes font des petits ! Une école entièrement dédiée au web3 ouvre en France

20 janvier 2023, 11:30 CET
Mis à jour par Célia Simon
20 janvier 2023, 16:09 CET
EN BREF
  • Une nouvelle école entièrement dédiée au web3 vient d'ouvrir ses portes en France, en partenariat avec de grandes sociétés crypto françaises.
  • Malgré l'hiver crypto, la demande explose concernant les formations blockchain à travers le monde.
  • promo

De célèbres entreprises françaises cherchent leurs nouveaux talents en orientant les jeunes à la recherche de nouveauté vers le web3.

Le web3 ouvre grand les bras aux jeunes français

Malgré toutes les controverses et la position changeante du gouvernement français par rapport à la crypto, force est de constater que le web3 est ouvertement devenu une voie d’avenir. Après un premier établissement dédié au metaverse, c’est au tour d’une école dédiée à la blockchain d’ouvrir ses portes.

Intitulé Blockchain Business School, ce nouveau lieu de formation a été créé par la start-up française Pyratzlab et devrait accueillir une cinquantaine d’étudiants à partir de mars prochain, à Levallois-Perret.

Source : compte Twitter de BFM Crypto

À travers des formations de 3 mois, la Blockchain Business School souhaite principalement ouvrir la voie à de futurs Tech Lead ou Product Manager Blockchain, avec l’ambition de recruter. D’autres cursus plus courts, pour apprendre à créer et vendre ses propres NFT ou pour simplement découvrir le web3, sont également proposés.

En ouvrant son école, Pyratzlab veut anticiper la future demande des entreprises françaises et lancer des talents sur le marché. Les cours dispensés sont organisés en partenariat avec de célèbres sociétés locales telles que The Sandbox ou encore Ledger.

formation web3

Les étudiants se tournent de plus en plus vers la crypto

Bien que de telles formations se comptent encore sur le doigt de la main dans le pays des droits de l’homme, la demande se fait de plus en plus grande. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter là !

Selon un rapport de Binance Charity, pas moins de 82 000 individus issus du monde entier auraient fait une demande de bourse à la fondation pour étudier le web3 au cours des six derniers mois. Avec plus de 36 500 places allouées en 2022, il semblerait que l’hiver crypto n’ait pas entaché les ambitions des intéressés.

Source : compte Twitter de Binance Charity

D’après le document, les profils des candidats aux formations blockchain sont divers et variés. Les jeunes à la recherche d’orientation se mêlent aux professionnels en reconversion et au chômeur de longue date. L’industrie semble donc avoir de beaux jours devant elle.

La morale de l’histoire : la crypto a bien compris que l’avenir appartient aux défricheurs de l’avenir.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.