La DeFi subit sa propre réduction de moitié avec une dévalorisation de -50%

Partager l’article

Mi-février, la finance décentralisée (DeFi) détenait l’équivalent d’environ 1,2 milliards de dollars. Aujourd’hui, cette valeur est descendue à 500 millions.

Cela faisait quelques mois que la finance décentralisée, ou DeFi, gagnait en popularité. Dominée par Ethereum (ETH), il s’agissait jusque-là d’un milieu en pleine croissance. Et pourtant, la récente crise a démontré que ce concept présente de très sérieuses faiblesses. De fait, une grande quantité de ses utilisateurs l’ont même entièrement désertée.

La chute des fonds verrouillés de la DeFi

La DeFi traverse une étape difficile. Après avoir démarré le mois de mars avec environ 900 millions de dollars verrouillés dans ses contrats intelligents, les fonds de ces derniers sont depuis descendus à 500 millions. Il s’agit d’une chute particulièrement drastique si on compare cette somme actuelle à leur maximum historique d’1,2 milliards de dollars.

La valeur totale contenue dans les applications de la DeFi… on dirait qu’il y a eu une réduction de moitié ici aussi.

Principalement localisée sur Ethereum (ETH), la DeFI a également fait face à de sérieux problèmes au cours des dernières semaines. L’une de ses applications a par exemple souffert d’une exploitation et s’est faite voler 1 193 ETH. La crise du marché mondial n’a pas aidé et de nombreux actionnaires prennent la fuite afin de sécuriser des fonds en argent liquide. Aujourd’hui, les contrats de la DeFi peinent cruellement à se renforcer. Charlie Lee, le fondateur controversé du Litecoin, en a profité pour la qualifier de “théâtre de la décentralisation”.

Il s’agit peut-être de la plus grande épreuve en date pour la finance décentralisée. Cela dit, certains affirment qu’il est encore trop tôt pour établir un jugement sur ce secteur encore jeune. Les mois prochains s’avéreront pourtant décisifs pour cet écosystème, et détermineront si la DeFi est un domaine viable dans l’actuel monde financier.

Peut-on sauver la DeFi ?

Ceux qui rêvent d’un monde de finances décentralisées risquent de devoir mettre leurs espoirs de côté le temps que la crise du marché global se calme. Même les instruments financiers les plus sûrs peinent face à la situation actuelle, les actionnaires ne sont donc pas plus disposés à se risquer avec la DeFi. La pandémie du coronavirus durera encore au moins plusieurs semaines, la DeFi doit donc s’attendre à traverser une longue période de creux. Cela dit, c’est également le moment idéal pour se réinventer.

De premières prédictions assuraient que l’année serait “parabolique” pour la DeFi. Aujourd’hui, ces estimations ont perdu toute leur crédibilité. Cela dit, le coronavirus a mis tous les marchés à mal. La DeFi est encore loin d’être morte et enterrée, mais il lui faudra regagner la confiance des actionnaires et prouver sa viabilité pour les années à venir.

 

Images gracieusement fournies par Shutterstock, Trading View et Twitter.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Raised in the U.S, Lucian graduated with a BA in economic history. An accomplished freelance journalist, he specializes in writing about the cryptocurrency space and the digital '4th industrial revolution' we find ourselves in. <a href="mailto:crypto.inquiries@protonmail.com">Email.</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now