Bitcoin btc
$ usd
Nouvelles

Les traders institutionnels snobent la blockchain pour l’intelligence artificielle

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon

EN BREF

  • D'après un rapport de JP Morgan, les traders institutionnels pensent que l'IA aura beaucoup plus d'impact sur les marchés que la blockchain.
  • 53 % des traders interrogés optent pour une domination de l'IA sur les activités de trading contre 12 % pour la blockchain.
  • 72 % d'entre eux, ont fait savoir qu'ils n'ont pas l'intention de trader des actifs crypto pour les 5 prochaines années.
  • promo

Les traders institutionnels sont de plus en plus fascinés par l’intelligence artificielle, ce, malheureusement, au détriment de la blockchain. Alors qu’en 2022,  ces derniers portaient autant d’intérêt pour les deux technologies, cette année, le rapport de JP Morgan sur l’e-Trading montre qu’ils sont quatre fois plus intéressés par l’IA que la blockchain.

Il ne fait aucun doute que l’intelligence artificielle fait partie des grandes modes de ce début d’année. L’application ChatGPT, symbole de la montée en puissance de ce nouvel outil technologique, fait la une dans presque tous les domaines. En conséquence, la blockchain, pourrait souffrir de l’émergence de l’intelligence artificielle.

D’après le 7ème rapport de JP Morgan sur l’e-Trading réalisé auprès de 835 investisseurs institutionnels, nombreux sont ceux qui penchent en faveur d’une domination de l’intelligence artificielle et du machine learning dans le monde de la finance. Le classement réalisé par les chercheurs de la banque américaine détaillent ce constat. 

Pour l’IA et le machine learning, 53 % des investisseurs pensent que ces technologies vont façonner les activités de trading sur les prochaines années. En deuxième position, avec 14 %, on retrouve les intégrations API. La blockchain arrive en troisième position, avec seulement 12 % des investisseurs qui pensent qu’elle aura un impact sur le monde du trading. Elle arrive donc loin, très loin de l’IA.

Pourtant, en 2022 les investisseurs étaient autant enthousiastes pour la blockchain que pour l’IA.

“En 2022, les applications de trading mobiles devraient être les plus influentes (29 %). Suivies par l’IA/l’apprentissage automatique (25 %), la blockchain/la technologie distribuée (25 %), l’intégration des API (19 %), le traitement du langage naturel (3 %) et l’informatique quantique (non applicable)”.

Cependant, les résultats de cette étude contrastent avec les propos tenus par le PDG de BlackRock au cours d’un sommet organisé par le New York Times. Selon Larry Fink, “La prochaine génération de marchés, la prochaine génération de titres, sera la tokenisation des titres“. Cette déclaration repose sur deux arguments. La tokenisation permettra un “règlement instantané” et une “réduction des frais“.

Les investisseurs institutionnels ont été également interrogés quant à leur envie de trader des cryptomonnaies. Seulement 14 % seraient intéressés à investir sur les cryptomonnaies. 72 % d’entre eux ont répondu qu’ils n’ont pas l’intention de trader des actifs crypto sur les 5 prochaines années et seulement 8 % investissent déjà. Seulement 8 % pourraient emboîter le pas l’année prochaine.

Morale de l’histoire : L’intelligence artificielle est en train de voler la vedette à la blockchain mais serait-ce un effet mode ou un changement de cap définitif ?

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Sponsorisé
Sponsorisé