Voir plus

Shib ou Bone ? À qui Shibarium bénéficiera-t-il le plus ?

6 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Shibarium est une solution layer-2 sur la blockchain Ethereum.
  • Le BONE sera au centre du projet.
  • Avec du SHIB brûlé après chaque transaction passé sur Shibarium, les théories folles se succèdent.
  • promo

Avec l’arrivée de Shibarium, les questions se multiplient. Sans doute, trouveront-elles bientôt réponse. Comment ce déroulera le burn de SHIB ? Les cours SHIB et BONE augmenteront-ils ? Qui seront les grands gagnants de l’écosystème ?

Qu’est-ce que Shibarium ?

Shibarium est à l’heure actuelle encore en préparation. Alors que la phase bêta a été lancée au cours du week-end, tout le monde souhaite en savoir davantage sur le projet. Bien qu’au départ, la crypto Shiba Inu n’était qu’un meme coin, le projet s’est progressivement élargi. Dorénavant, tout un écosystème est en train de se mettre en place. Désormais, au cœur de cet écosystème, c’est Shibarium qui est grandement attendu.

L’objectif principal derrière le nom est de devenir une solution Layer-2 importante de la blockchain Ethereum. Par la même occasion, Shibarium souhaite devenir un lieu ou se côtoieront la décentralisation, l’innovation et la sécurité. Mais encore, le projet prévoit des bas frais de transactions, des transactions rapides, le tout afin d’améliorer sa scalabilité. Cette solution de Layer-2 pourra ainsi servir de point propice pour la création de nouveaux projets liés à la blockchain, au web 3 et aux cryptomonnaies.

BONE au cœur du projet

Bien que faisant partie intégrante de l’écosystème Shiba Inu, ce n’est pas le jeton SHIB qui est au centre du projet mais bien le token BONE. En effet, sur Shibarium, tout se concentrera autour de ce jeton. Ainsi, le BONE sera un incontournable du projet, et il sera constamment nécessaire d’en posséder. D’autant plus que chaque transaction réalisée sera payable seulement et uniquement en BONE. Même si chaque transaction effectuée sur Shibarium conduira inéluctablement a brûler du SHIB, ce dernier ne sera pas directement impliqué.

A l’heure actuelle, le token est déjà en circulation, et fait grandement parler de lui. Alors qu’il est déjà listé sur de nombreux CEX ou DEX réputés (Uniswap, ShibaSwap, MEXC ou encore Gate.io), la pièce serait également dans le viseur de certains gros poissons. La mise en service de Shibarium pourrait éventuellement être le coup de pousse nécessaire pour atteindre le fameux sésame d’être listé sur Binance.

Mais encore, la crypto BONE servira également pour récompenser les validateurs du réseau. En effet, tant les délégateurs comme les validateurs seront récompensés par cette pièce. Alors qu’à l’heure actuelle près de 230 des 250 millions de jetons sont en circulation, le cours de cette crypto semble enclin à monter. D’autant plus que d’emblée, le jeton possédera une certaine utilité. Ainsi, le BONE sera utilisé pour récompenser les validateurs du réseau mais également pour payer les frais de gaz, qui serviront également à récompenser ces mêmes validateurs.

Le mécanisme de burn par Shibarium

Etant donné la quantité de jetons SHIB existants, la communauté n’a de cesse de répéter son envie de brûler des tokens. Les développeurs de Shibarium ont régulièrement clamé que cette fonctionnalité serait bien présente sur la solution de layer 2.

Ainsi, toutes les transactions ayant lieu sur le réseau participeront au burn de SHIB. Pour retracer l’impact de Shibarium, un portail recensant l’ensemble des burns sera développé et aménagé pour un suivi optimal. Etant donné que chaque transaction brûlera de la crypto Shiba Inu, Les développeurs comme les investisseurs espèrent que cela se reflétera le plus rapidement possible sur le prix de l’actif.

Au fil des jours, la quantité de jetons brûlés devrait varier, puisqu’elle dépendra fortement de l’activité sur le réseau. Ainsi, Shibarium devra se montrer attrayant pour qu’un maximum de projets et de dApps “s’installent” sur son network.

Où en est le burn de SHIB ?

Pour se faire une idée, actuellement, la quantité de jetons SHIB en circulation est de 549 063 278 876 302 d’après CoinMarketCap, soit 549 billions. Chaque jour, des millions de pièces sont envoyés vers les “dead wallets” ou brûlés à partir de ShibaSwap. Le montant varie bien évidement entre quelques millions à quelques centaines de millions de SHIB brûlés sur 24 heures. Parfois, notamment en conséquence de belles annonces, des pics de burn peuvent être atteint. Ainsi, le jeudi 9 mars, ce sont pas moins de 2 milliards de pièces qui ont été brûlées. Ce, bien sûr sans Shibarium, n’étant pas encore opérationnel.

En parallèle, sur l’année 2022, plus de 83 milliards de jetons auraient été approximativement brûlés. Cela représente par la même occasion 0,014 % de l’ensemble des jetons SHIB en circulation. Pour sa part, Shibaswap a depuis son lancement permis de retirer 68 milliards de jetons supplémentaires. Ainsi, pour obtenir une réelle incidence sur le prix, l’écosystème se doit d’optimiser le burn pour dépasser les billions annuellement. En effet, puisque brûler 5,5 billion de jetons équivaudrait à retirer 1 % de l’offre en circulation.

Combien de SHIB peuvent réellement être brûlés ?

Dans l’état actuel des choses, retirer cette quantité de pièces parait impossible. Cependant, avec un écosystème en croissance, une Shib army fidèle et l’arrivée de Shibarium, tout peut potentiellement redevenir de l’ordre du possible. Pour son développeur principal, Shytoshi Kusama, le développement de Shibarium pourrait permettre de se débarrasser de billions de pièces. Comme évoqué plus tôt dans cet article, chaque transaction permettra de brûler des pièces SHIB.

Twitter Shibarium

Et des transactions, il en faudra donc beaucoup, puisque pour atteindre un prix d’échange de 0,01 $, il est nécessaire de brûler plus de 90 % de l’offre de SHIB en circulation.

Burn sur Shibarium : des projections réelles ou exagérées ?

Par rapport à Shibarium, les projections sont folles, et entre la réalité et l’exagération, il n’y a qu’un pas. Il y a tout juste 1 an, Queenie, une modératrice du Discord du projet, n’a pas hésité à émettre une hypothèse. D’après elle et ses calculs, 111 billions de jetons pourraient être brûlés annuellement. Une aubaine, alors que près de 550 billions de pièces circulent actuellement.

Le montant parait plutôt impressionnant, puisque cela représente 20 % de l’offre totale de Shiba Inu. Toutefois, ce calcul est à prendre avec des pincettes. En effet, le calcul a été fait en prenant comme base 1 % de frais sur chaque transaction réalisée sur Shibarium.

Twitter Queenie

D’après les calculs de cette modératrice, plus de 3.7 billions de jetons peuvent être retirés de la circulation mensuellement grâce au ShibaSwap. Shibarium se chargerait du reste, et effacerait les 88 billions restants pour compléter les 111 billions de jetons avancés. Cependant, pour le moment, il est difficile d’être plus précis. En effet, malgré l’annonce de Shytoshi Kusama de brûler des billions de SHIB grâce à Shibarium, peu de détails ont fuités en lien avec le burn.

Cependant, on peut conclure dès à présent que le volume du BONE et des transactions sur Shibarium seront capitaux pour brûler des SHIB. Ce qui est sur, c’est que chaque transaction permettra de se débarrasser d’une partie de l’offre totale en circulation.

SHIB ou BONE : quel jeton est susceptible d’exploser ?

Si Shibarium est une réussite, les deux tokens devraient voir leur cours exploser. En effet, premièrement, le BONE est le jeton qui réagit le plus lorsqu’une bonne nouvelle entourant Shibarium est communiquée. Après tout, cela est bien normal puisqu’il sera au centre de cette solution de layer-2. Ainsi, plus l’activité sur le réseau est forte, plus le Bone devrait être prisé par les investisseurs et utilisateurs. En conséquence, le jeton pourrait voir son cours augmenter, et même aspirer à être listé sur les plus gros exchange crypto.

Pour le SHIB, le panorama est complètement différent. Rien ne peut être prédit d’avance pour le jeton. En effet, ce dernier dépendra fortement de l’activité sur Shibarium. Une réussite moindre freinerait le burn de tokens SHIB. Au contraire, si Shibarium est un succès, le nombre de jetons SHIB brûlés par jour pourrait être très important. Si les débuts de Shibarium sont rapides et réussis, le cours SHIB pourrait tout à fait s’envoler. En effet, la spéculation pourrait frapper de plein fouet la crypto Shiba Inu, et encourager une vague acheteuse si le nombre de jetons brûlés est important.

Il semblerait donc que avec l’arrivée de Shibarium, la hausse du BONE soit étroitement liée à celle du SHIB. Ainsi, si le BONE augmente, le SHIB devrait lui emboîter le pas et surfer sur sa dynamique. En cas de réussite pour Shibarium, les deux cryptomonnaies pourraient connaître un véritable boom.

Morale de l’histoire : Shibarium, un outil pour unir l’écosystème Shiba Inu ?

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : conformément aux directives de The Trust Project, cet article d’opinion présente le point de vue de l’auteur et ne reflète pas nécessairement les opinions de BeInCrypto. BeInCrypto s’engage à fournir des informations transparentes et à respecter les normes journalistiques les plus strictes. Les lecteurs sont invités à vérifier les informations de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre des décisions sur la base de ce contenu.

TCPMHRYSU-U03BCDHK0DQ-642cb60bf249-512.jpg
Matias Calderon
Matias Calderón Velarde est un journaliste/éditeur au sein de l'équipe France de BeInCrypto. Après un diplôme de Master en Science Politique obtenu à l'Université de Genève, il s'est progressivement réorienté vers le monde des cryptomonnaies. Dès 2020, son intérêt pour le secteur s'est concrétisé avec l'obtention de plusieurs certifications académiques liées à la crypto comme Bitcoin and Cryptocurrencies de l'Université Berkeley de Californie. Désormais, il est devenu un fervent croyant de...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé