« Les cryptomonnaies sont la solution à la crise bancaire actuelle » : Cathie Wood

3 mins
17 mars 2023, 09:30 CET
Mis à jour par Célia Simon
17 mars 2023, 09:30 CET
EN BREF
  • Pour la gestionnaire d’Ark Investment, la seule responsable de la situation de panique bancaire aux États-Unis est la Réserve Fédérale.
  • Selon Cathie Wood, la politique monétaire de la banque centrale américaine en matière des taux a largement impacté l’activité des banques.
  • Pour elle, la crise aurait pu être évitée si la finance mondiale adoptait les solutions décentralisées offertes par les cryptomonnaies.
  • promo

Dans un long post sur son compte Twitter, la gourou de la finance et gestionnaire d’Ark Investments, Cathie Wood, affirme que la réserve fédérale est la responsable de la crise bancaire actuelle et que celle-ci aurait pu être évitée si le système financier mondial avait adopté beaucoup plus les solutions décentralisées offertes par les cryptomonnaies.

La FED est la responsable de la crise actuelle

Alors que la finance mondiale  connaît sa plus grande tumulte depuis la crise des subprimes de 2008, le mal aimé du système, « les cryptomonnaies », est pointé du doigt comme étant le principal coupable des 😵 faillites de la SVB, de la Signature Bank et de Silvergate Bank. 

Cependant, les défenseurs des cryptomonnaies ne comptent pas laisser cette campagne de déstabilisation ternir la réputation de la classe d’actifs. Cathie Wood, une vétéran de la finance américaine connue pour sa position pro-crypto, est montée au créneau pour défendre ce qu’elle voit comme un complot de l’establishment financier contre les cryptomonnaies. 

« Si vous avez raison, monsieur le député, la FDIC et d’autres organismes empêcheront les États-Unis de participer à la phase la plus importante de la révolution d’Internet. Comme vous, je pense que les régulateurs utilisent les cryptomonnaies comme bouc émissaire pour leurs propres lacunes dans la surveillance des banques traditionnelles. »

a-t-elle tweeté en commentaire à un post du congressman, Tom Emmer, un parlementaire américain pro crypto.

Pour la gestionnaire d’Ark Investment, la seule responsable de la situation de panique bancaire aux États-Unis est la Réserve Fédérale. Selon Cathie Wood, la politique monétaire de la banque centrale américaine en matière de taux a largement impacté l’activité des banques. Ces dernières se trouvent alors dans une situation où elles paient beaucoup plus aux taux qu’elles empruntent. 

En fait, ce qui étonne Cathie Wood, est la question suivante : comment le système financier n’a pas pu alerter la Réserve fédérale face à ce problème ?

« Je ne comprends pas que les banques et les régulateurs n’aient pas réussi à convaincre la Fed qu’un désastre se profilait à l’horizon. N’ont-ils pas compris que l’asymétrie entre l’actif et le passif – normale dans la plupart des cas pour les banques – était intenable alors que les dépôts quittaient le système bancaire pour la première fois depuis les années 1930 ? »

a-t-elle précisé

Les cryptomonnaies : solution au problème actuel

D’après Cathie Wood, les cryptomonnaies sont plutôt des éléments de solution à la situation de panique bancaire actuelle. Elle affirme que si la finance mondiale utilisait les systèmes décentralisés et transparents fournis par les cryptomonnaies, elle aurait pu éviter le désastre actuel.

« Selon nous, les cryptomonnaies sont une solution aux points centraux de défaillance, à l’opacité et aux erreurs réglementaires du système financier traditionnel. Devenue le bouc émissaire des erreurs politiques, la cryptomonnaie se déplacera à l’étranger, privant les États-Unis de l’une des innovations les plus importantes de l’histoire. »

Elle a, par ailleurs rappelé, que les actifs numériques ont joué un rôle de refuge dans la débâcle des banques. En effet, le Bitcoin a atteint 🚀 son sommet sur l’année à 26 454 $ lors de la panique bancaire.

Mike Novogratz, autre gourou de la finance américaine, fait également partie de ceux qui pensent que les cryptomonnaies font partie des éléments de solution à la crise actuelle. Le PDG de Galaxy Digital a déclaré dans les colonnes de CNBC :

« Nous allons connaître un resserrement du crédit aux États-Unis et dans le monde entier. Il faut avoir une position longue sur l’or et l’argent […] et sur le bitcoin »

Morale de l’histoire : Comme l’avait voulu Satoshi, le Bitcoin et la crypto volent au secours du système financier mondial.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.

Sponsorisé
Sponsorisé