Voir plus

UBS rachète Crédit Suisse, les valeurs bancaires s’effondrent

3 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

Les autorités suisses ont forcé la plus grande banque helvétique UBS à racheter son concurrent, Credit Suisse. Ce, pour la somme de 3 milliards de francs suisses, payables en actions UBS. Une opération dont l’objectif est d’éviter toute turbulence pour la stabilité du système financier suisse et international. Cependant, l’acquisition n’a pas empêché aux valeurs bancaires de prendre l’eau au cours de la matinée.

Crédit Suisse avalé par UBS

Hier, UBS AG, a confirmé qu’elle allait racheter son rival, Credit Suisse, pour la somme de 3 milliards de francs suisses, payables en actions UBS. Les autorités helvétiques ont beaucoup pesé dans le cadre de l’opération. D’ailleurs, l’annonce de rachat a été effectué par le président suisse, Alain Berset au terme d’une rencontre entre des conseillers fédéraux, des représentants de la Banque nationale de Suisse et ceux des banques concernées par l’opération.

“Avec le rachat de Credit Suisse par UBS, une solution a été trouvée pour assurer la stabilité financière et protéger l’économie suisse dans cette situation exceptionnelle”.

Banque nationale de Suisse (BNS).

Dans le cadre de l’accord, UBS va recevoir une garantie de 9 milliards de francs du gouvernement au cas où elle rencontrait des problèmes dans les portefeuilles de Credit Suisse. La BNS a également accepté d’ouvrir une ligne de liquidité de 100 milliards à UBS ainsi qu’une garantie de défaillance.

Néanmoins, cette opération de sauvetage n’a pas empêché le cours de l’action Credit Suisse de plonger de 60 % dans la matinée et à UBS de chuter de 9,56 %. L’indice Stoxx des banques affichait une baisse de 3,49 %. BNP Paribas, Credit Agricole et Société Générale perdaient respectivement 4,67 %, 3,56 % et 2,68 % en début de matinée. Des résultats qui montrent que les investisseurs ne sont pas convaincus par la solution des autorités helvétiques.

“Les prochaines heures de cotation nous donneront une meilleure idée de l’endiguement de la crise. En théorie, il n’y a pas de raison que la crise de Crédit Suisse s’étende parce que l’élément déclencheur est une crise de confiance, ce qui ne concerne pas UBS. En effet, cette banque est en dehors de la tourmente, avec, en outre, des liquidités abondantes et la garantie de la BNS et du gouvernement”.

a précisé Ipek Ozkardeskaya, analyste senior chez Swissquote Bank au journal l’Echo.

Cependant, au moment d’écrire cet article, on constate que les indices boursiers ont plutôt bien réagi. L’indice phare de la bourse de New York, affiche une hausse de 0,87 %. Au niveau européen, le CAC progresse de 1,66 % tandis que le DAX allemand avance de 1,32 %. Enfin la fin de l’hémorragie pour le secteur bancaire ?

Qu’en est-il des cryptomonnaies ?

De son côté, le marché crypto a beaucoup joué le rôle de refuge au cours de cette période trouble pour les banques. Après un très bon week-end, les cryptos sont en pleines consolidations après une belle performance ce week-end. Bitcoin s’échange à 27 931 $, soit à 1,12 % sur les 24 dernières heures. Le cours Ethereum, pour sa part, tombe en territoire négatif avec une perte journalière de (-1,80 %). De même pour le cours Cardano (-2,14 %), XRP (-3,23 %)  et le Dogecoin (-2,14 %).

Morale de l’histoire : L’histoire est un perpétuel recommencement! Crédit Suisse sera-t-elle la Lehman Brothers de l’Europe ?

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Samuel-Cange-2.jpg
Samuel Cange
Samuel Cange est un rédacteur crypto expérimenté, titulaire d'un master en économie de l'Université de Namur (Unamur). Ayant débuté sa carrière chez Cryptonaute en 2020, Samuel a développé une compréhension approfondie du marché des cryptomonnaies et de l'industrie de la blockchain. Il excelle dans les domaines de la Blockchain, de la Tokenisation, de la DeFi et du DePin, et est passionné par les marchés financiers et les technologies disruptives. Actuellement, Samuel apporte son...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé