Voir plus

États-Unis : le concurrent de Trump veut bannir les CBDC

2 mins
Par David Thomas
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Ron DeSantis, gouverneur de Floride et candidat à la présidence, veut “protéger” les résidents des CBDC nationales et mondiales.
  • “Les CBDC doivent être combattues car elles impactent la liberté financière”, prévient-il,
  • Les politiciens de plusieurs autres États soutiennent les projets de loi pro-CBDC qui mettent le pouvoir entre les mains du gouvernement.
  • promo

Le gouverneur de Floride a présenté un projet de loi visant à “protéger les résidents d’une monnaie numérique de banque centrale (CBDC)”.

Ron DeSantis a également appelé les gouverneurs ayant les mêmes idées que lui à combattre “la surveillance et le contrôle” du gouvernement fédéral et à adopter une législation similaire. En d’autres termes, il plaide pour l’interdiction des monnaies numériques de banques centrales (CBDC).

La Floride dit non aux CBDC

Si elle est adoptée, la loi protégerait également les résidents de Floride de toute monnaie numérique mondiale émise par une banque centrale étrangère.

Selon Ron DeSantis, la Floride n’acceptera aucune violation de la liberté financière.

Source : communiqué de Ron DeSantis

Tarren Bragdon, de la Foundation for Government Accountability, se dit également prêt à soutenir le projet de loi proposé par Ron DeSantis. “Je suis contre cette bureaucratie gouvernementale hors de contrôle”, souligne-t-il.

Pour rappel, la Réserve fédérale (Fed) a récemment annoncé que son système de paiement FedNow serait lancé en juillet 2023.

Considéré comme le précurseur d’une CBDC programmable, FedNow vise à simplifier les paiements entre les commerçants, les consommateurs et les banques. Cependant, il n’est pas basé sur la technologie blockchain, ce qui signifie qu’il est entièrement centralisé.

Lael Brainard, le vice-président de la Fed, a déclaré en mai dernier que FedNow remplissait presque les mêmes fonctions qu’une CBDC. La seule différence est que la prochaine CBDC sera considérée comme une monnaie légale et non pas comme un système de paiement.

Les dirigeants américains font la sourde oreille

Contrairement à Ron DeSantis, les gouverneurs d’environ 20 autres États, dont le New Hampshire, le Dakota du Nord, le Texas et la Californie, soutiennent les lois pro-CBDC.

Cependant, Kristi Noem, la gouverneure du Dakota du Sud, s’est récemment opposée au projet de loi 1193, qui préconise la création d’une CBDC fédérale.

Le projet de loi en question vise à modifier certaines parties du code commercial général, un ensemble de lois non fédérales adoptées par 50 États américains.

Les modifications ne concernent pas la création des CBDC à court ou à long terme. Cependant, elles permettent aux résidents d’utiliser plus facilement des CBDC programmables et soumises au gouvernement pour des activités commerciales spécifiques.

De même, le projet de loi empêche de reconnaître les cryptomonnaies privées telles que ₿ Bitcoin et Ethereum comme des monnaies légales. Pire encore, il donne au gouvernement un contrôle total sur les transactions effectuées par les citoyens.

En septembre dernier, Joe Biden a appelé les responsables du Trésor américain et de la sécurité nationale à partager régulièrement l’état d’avancement du projet de CBDC.

Le 8 mars 2023, le président de la Fed, Jerome Powell, a déclaré que les agences gouvernementales n’ont pas encore trouvé un terrain d’entente sur une CBDC nationale.

“Nous sommes encore au tout début de la phase d’expérimentation. Comment les choses fonctionneront-elles? Est-ce que ça marche ? Quelle est la meilleure technologie à utiliser ? Qu’est-ce qui est le plus efficace ?”

L’année dernière, la filiale new yorkaise de la Fed a lancé un projet pilote de CBDC de 12 semaines, avec la participation de plusieurs 🏢  entreprises, dont Wells Fargo et Mastercard.

Morale de l’histoire : mieux vaut interdire la crypto que la transformer en un radar de surveillance.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé