L’activité d’Ethereum diminue à mesure que l’attention se porte sur le Bitcoin et les tendances macroéconomiques

Partager l’article
EN BREF
  • Le volume des échanges d'Ethereum a chuté en mars alors que le monde surveille les indicateurs macroéconomiques.

  • À peine un mois plus tôt, Ethereum avait vu un niveau record de fonds enfermés dans DeFi.

  • En ces temps, le marché plus large des crypto-monnaies semble clairement suivre Bitcoin.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le pic du volume des échanges d’Ethereum observé en février a pratiquement disparu au milieu de la crise économique et humanitaire actuelle qui sévit dans le monde.


Alors que les tendances macroéconomiques occupent le devant de la scène, une grande partie du secteur des crypto-monnaies est restée dans l’ombre – un acteur marginal au milieu de l’aggravation de la crise, Ethereum ne fait pas exception. La principale plate-forme de contrats intelligents a connu une baisse significative du volume des échanges depuis sa forte augmentation en février.

Baisse du volume des échanges d’Ethereum

Selon les analystes, les États-Unis et une grande partie du monde sont maintenant en récession. Les mauvais chiffres du chômage ont encore sapé la confiance des consommateurs dans ce que réserve l’avenir. Comme vous pouvez vous y attendre, le marché des crypto-monnaies a vu son intérêt décliner alors que le public se concentre sur des préoccupations plus urgentes. Cela est peut-être plus clair lorsque nous examinons l’activité de négociation associée à Ethereum, qui a connu une baisse importante.


Comme l’a indiqué Skew (@skewdotcom), le volume des transactions d’Ethereum a chuté, les traders se concentrant davantage sur les tendances macroéconomiques. Ceux qui regardent toujours le marché des crypto-monnaies se concentrent principalement sur Bitcoin.

Pourtant, le mouvement des prix d’Ethereum continue de refléter le Bitcoin (BTC) comme on pourrait s’y attendre. C’était également le cas lorsque Bitcoin a chuté de 50% le 12 mars. Dans des moments comme ceux-ci, il semble sûr de dire que les indicateurs macroéconomiques occupent le devant de la scène, et le reste du marché des crypto-monnaies regarde comment Bitcoin réagit.

Les whales vendent leurs avoirs

Au cours de ces dernières semaines, deux développements intéressants se sont produits dans le contexte de cette baisse de volume. Premièrement, comme BeInCrypto l’a rapporté le 12 mars, de nombreux détenteurs d’Ethereum ont vendu leurs avoirs. Bien qu’ils s’accumulaient en février, cela s’est avéré être un pari à court terme.

Deuxièmement, le principal argument de vente d’Ethereum, la finance décentralisée (Defi), a connu un déclin marqué au milieu de la pandémie et de la crise économique. La valeur des contrats liés à DeFi a chuté de plus de 50% au cours des dernières semaines, un chiffre étonnant si l’on considère qu’elle a dépassé 1 milliard de dollars début mars.

 

Pour l’instant, on ne sait pas comment le marché des crypto-monnaies se comportera à court terme. Selon les informations techniques, Ethereum se trouve dans des zones de retournement historiques. Bien que cela puisse être prometteur, nous ne devons pas ignorer les indicateurs macroéconomiques qui sont désastreux. Par conséquent, les tendances historiques pourraient ne pas se maintenir si la situation économique mondiale s’aggrave.

 

Images gracieuseté de Shutterstock, Trading View et Twitter.

 

Si vous souhaitez discuter de fiscalité avec une communauté française, vous pouvez rejoindre ce groupe: https://t.me/fiscalitecryptofr

Share Article

Raised in the U.S, Lucian graduated with a BA in economic history. An accomplished freelance journalist, he specializes in writing about the cryptocurrency space and the digital '4th industrial revolution' we find ourselves in. <a href="mailto:crypto.inquiries@protonmail.com">Email.</a>

SUIVRE CET AUTEUR