Le RSI du Bitcoin n’a jamais été aussi bas avant une réduction de moitié

Partager l’article
EN BREF
  • Le Bitcoin n'avait encore jamais été en telle survente avant une réduction de moitié.

  • Il s'agirait normalement d'un signe haussier, mais les indicateurs macroéconomique ont de quoi nous faire douter.

  • Le Bitcoin avait atteint de nouveaux sommets historiques suite à ses précédentes réductions de moitié.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

L’indice de force relative (RSI) du Bitcoin se trouve actuellement à un niveau jamais observé avant une réduction de moitié. On ignore encore s’il s’agit d’un bon ou mauvais présage pour ce qui nous attend le mois prochain.



L’indice de force relative, ou RSI, est un indicateur de trading très courant qui permet de mesurer le surachat ou la survente d’un actif. Souvent utilisé dans les techniques d’analyses, le RSI peut aider les traders a prédire l’approche d’un sommet ou d’un creux.

Actuellement, le RSI du Bitcoin présente un niveau bas pratiquement sans précédent, indiquant une survente extrême, ce à l’approche de sa réduction de moitié en mai.



Le RSI chute avant la réduction de moitié

La situation macroéconomique semble avoir fait de l’ombre aux marchés des cryptomonnaies, alors même que la réduction de moitié du BTC représente l’événement le plus important de l’industrie.

Jusque-là ces réductions de moitié furent précédées par une hausse d’achats. Cette fois, pourtant, le RSI semble être en pleine chute, une situation encore jamais observée. Le trader de Bitcoin PlanB (@100trillionUSD) en a d’ailleurs parlé dans un tweet récent.

Le RSI du Bitcoin… il n’a jamais été aussi faible avant une réduction de moitié.

Le graphique ci-dessus semble indiquer que le Bitcoin est tout prêt d’un creux local. Cela dit, l’incertitude au sein de la situation macroéconomique compromet une telle prédiction.

L’incertitude perdure

Pour faire des prédictions sur cette prochaine réduction de moitié, nous n’avons plus qu’à nous pencher sur ses antécédents. L’époque actuelle est cependant exceptionnelle, et il est donc bien plus dur de se faire une idée des mois à venir.

Les Fonds monétaires internationaux s’attendent maintenant à devoir accorder des prêts à toutes les économies nationales cette année. De plus, l’Organisation internationale du commerce a prédit une chute du commerce mondial de jusqu’à 32% en 2020. De même, une augmentation des demandes d’allocations au chômage ne font qu’assombrir encore le paysage macroéconomique.

À vrai dire, le Bitcoin n’a encore jamais traversé de récession. Pourtant, ses réductions de moitié ont aussi été fortement corrélées avec des marchés haussiers par la suite. Tous les paris restent donc ouverts sur le développement du reste de l’année Les données macroéconomiques étant actuellement très peu fiables, il est encore difficile de former la moindre conclusion.

Pour l’heure, le Bitcoin semble présenter une forte corrélation avec le S&P 500 et les marchés financiers traditionnels. C’est pourquoi toute prédiction aura moins à voir avec le BTC qu’avec l’ensemble de l’économie mondiale. Sachant que cette dernière est toujours dans un état critique, les traders devraient faire attention à ne pas tirer de conclusions haussières en se basant seulement sur les précédentes réductions de moitié.

 

Images gracieusement fournies par Shutterstock, Trading View et Twitter.

Share Article

Raised in the U.S, Lucian graduated with a BA in economic history. An accomplished freelance journalist, he specializes in writing about the cryptocurrency space and the digital '4th industrial revolution' we find ourselves in. <a href="mailto:crypto.inquiries@protonmail.com">Email.</a>

SUIVRE CET AUTEUR