Voir plus

Ripple vs SEC : l’e-mail qui peut tout faire basculer

3 mins
Par Josh Adams
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Le tribunal a accepté de divulguer les e-mails de William Hinman, ancien directeur de la SEC.
  • Les documents devraient être dévoilés le 13 juin prochain.
  • Le verdict final du tribunal devrait avoir un impact majeur sur l’industrie crypto.
  • promo

Alors que le bras de fer entre la SEC et Ripple s’éternise, cet e-mail de William Hinman pourrait bientôt changer la donne.

En 2018, William Hinman, ex-membre de la SEC, écrivait noir sur blanc dans un e-mail interne que “la crypto Ethereum n’est pas un titre financier”. Une affirmation qui contredit clairement les allégations du gendarme boursier américain contre Ripple. 

Source : Twitter

Une petite victoire pour Ripple ?

D’après les spécialistes, les documents de William Hinman prouvent que la SEC n’a pas toujours considéré Ethereum comme un titre financier. Pour les avocats de Ripple, il s’agit d’une faille de plus à exploiter pour gagner une certaine longueur d’avance sur leur rival.

Sans surprise, la SEC veut à tout prix cacher les documents en question. D’après ses avocats, ces documents ne seraient pas du tout pertinents pour les requêtes en jugement sommaire. Et bien évidemment, leur divulgation pourrait nuire aux intérêts du gendarme boursier américain.

Malheureusement pour la SEC et heureusement pour Ripple, le tribunal a refusé de cacher les documents de M. Hinman. Une décision qui constitue une “nouvelle victoire pour la transparence”, selon Brad Garlinghouse.

“Les e-mails de M. Hinman seront bientôt accessibles au public. Restez connectés !”, a tweeté le PDG de Ripple Labs.

Qu’en pense la crypto sphère ?

Comme à l’accoutumée, la décision du tribunal n’a pas tardé à faire réagir la communauté crypto. John Deaton, associé directeur du cabinet d’avocats Deaton, a tweeté : “Il est clair que ce qui est dit dans les e-mails de Hinman contredit les arguments avancés par la SEC”. M. Deaton, qui est devenu une figure éminente de la crypto sphère, a toutefois précisé que ces e-mails ne suffiront pas à décrédibiliser la SEC.

L’avocat pense également que Gary Gensler n’acceptera pas de reconnaître publiquement que XRP n’est pas un titre financier. De même, Ripple est peu susceptible d’accepter un arrangement à l’amiable avec la SEC.

Les membres de la communauté crypto ont également félicité Ripple pour cette petite victoire contre la SEC. Néanmoins, contrairement à ce que l’on pensait, la décision du tribunal n’a eu aucun impact sur le cours XRP.

“Tout le monde s’attendait à ce que cette petite victoire déclenche un nouveau rallye haussier, mais il semble que cela ne se produira pas de sitôt”, a tweeté un trader. “Je pense que le marché crypto ne connaîtra pas de bull run avant le prochain halving Bitcoin”.

Notons par ailleurs que les documents Hinman devraient être publiés le 13 juin, date convenue par les deux parties. 

Ripple vs SEC : vers un accord à l’amiable ?

“Gary Gensler semble prêt à aller jusqu’au bout, tandis que Ripple ne baissera pas les bras avant d’avoir obtenu un jugement clair et complet”, a déclaré l’analyste TipsyTiger.

“Ripple ne va pas se contenter de remporter le procès”, a noté un autre utilisateur de Twitter. “Ils ont besoin de créer un cadre réglementaire pour toute l’industrie crypto. De cette façon, leur entreprise ne sera plus seulement une plateforme de paiements transfrontaliers, mais également un hub de liquidité. De même, Ripple pourrait proposer d’autres cryptomonnaies au public”.

Si Ripple et la SEC optent pour un accord à l’amiable, le flou juridique entourant le marché crypto risque de persister. La question est donc de savoir si Ripple se bat pour ses propres intérêts ou pour les intérêts de la crypto sphère.

Morale de l’histoire : quel que soit le verdict du tribunal, la crypto sphère doit en tirer des leçons.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé